CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

Bains Dérivatifs

Le bain dérivatif est une technique qui consiste à combiner l’action de la fraîcheur à celle de la friction dans les deux plis inguinaux et sur le périnée dans le but de faire vibrer, rendre motiles les intestins et l’ensemble du fascia. Cette motilité provoque l’expulsion des selles, mais aussi le déplacement, le cheminement des graisses issues de la digestion.  Au moment de la digestion, ces graisses arrivent dans le fascia au niveau de l’intestin grêle, elles parcourent tout le corps dans ses moindres recoins comme le fait la sève dans un arbre et elles sont enfin expulsées par le colon. Elles doivent pouvoir circuler à la vitesse où elles entrent dans le corps, c’est-à-dire au rythme de nos repas. Si tout cela fonctionne bien, si nous ne sommes constipés ni des intestins ni du fascia, si nos vêtements ne compriment pas le corps, notre silhouette est parfaite, sans bourrelets et les graisses peuvent alors remplir de nombreuses fonctions :

 

·        protection contre la chaleur et le froid, énergie (elles sont le carburant nécessaire à notre travail moteur), réserves (alimentation continue des organes, muscles et os même lorsque nous ne mangeons pas durant quelques jours),

·        fonction hormonale (très importante aux moments de la ménopause et de l’andropause pour en éviter tous les inconvénients !),

·        transport des cellules souches adultes capables de réparer tous nos tissus

·        enfin deux fonctions de nettoyage, l’une étant la récupération des déchets de fonctionnement interne (os, muscles, organes), l’autre périphérique car le fascia en vibrant récupère les produits chimiques qui arrivent par la peau (crèmes, savons, shampooings) mais aussi respiratoires (fumées, gaz d’échappement, épandages de pesticides, dioxine…) récupérés par les graisses du fascia pour être dirigés vers la sortie, vers le colon.

 

Ce sont donc ces deux dernières fonctions qui nous intéressent ici. Ce sont les deux seules fonctions qui ont été observées par Louis Kuhne.

Louis Kuhne

 

En effet, en Occident, le Bain dérivatif a été décrit par Louis Kuhne à la fin du 19° siècle. Il le nommait bain de siège à friction. Durant cent ans, et selon ce que décrivait Louis Kuhne, il a été strictement observé comme une technique de nettoyage interne du corps. Louis Kuhne désignait sous le nom de surcharges inutiles et dommageables pour la santé les graisses qui parcouraient le corps. Il pensait que ces graisses se promenaient de manière anarchique, simplement poussées, refoulées vers les extrémités du corps par la chaleur du bas du ventre et ramenées (curieusement) vers l’intestin par l’action de la fraîcheur et de la friction sur le sexe. C’est en observant sa petite chienne que Louis Kuhne avait construit sa  Nouvelle Science de guérir, méthode qu’il appliqua avec succès toute sa vie sur lui et sur de nombreuses personnes.

La nature est tout à la fois économe et organisée. Notre corps est fait d’un ensemble de systèmes (osseux, respiratoire, digestif, musculaire, etc) qui ont chacun une entrée et une sortie principale, des entrées et sorties latérales, des interfaces (ou points de contact et d’échanges) avec les autres systèmes, rien dans notre corps ne peut se promener de manière anarchique. Rien d’inutile ne peut s’y trouver non plus. Nous commençons à comprendre comment se déplacent nos graisses, à quoi elles servent, comment les faire circuler.

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

 

Cyberboutique VOGOT