Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Les enzymes

    Définition

    Une enzyme est une protéine fabriquée par l'organisme qui permet l'activation ou l'accélération de réactions chimiques. Il en existerait environ 15.000 protéines chez l'homme. 

    Fonction

    Ces enzymes jouent un rôle dans toutes les fonctions, comme la digestion avec des enzymes intervenant dès le stade buccal avec les amylases contenues dans le suc sécrété par les glandes salivaires puis les différentes enzymes digestives qui décomposent les grosses molécules en substrats plus petits qui pourront être incorporés par l'organisme. 

    D'autres enzymes ont des rôles dans la purification du sang, l'élimination de substances toxiques... 

    En cas d'absence ou de déficit en une enzyme de l'organisme, la fonction exercée est défaillante : on parle d'enzymopathie. 

    L’intestin :  Emonctoire capital pour notre santé

    La plupart des maladies chroniques et bon nombre de symptômes aigus sont en relation avec notre système digestif, notre flore intestinale et notre alimentation.

    L’intestin joue un rôle primordial dans notre santé et dans le maintien de celle-ci. C’est grâce à lui que les nutriments nécessaires au fonctionnement de notre organisme sont absorbés et redistribués là où notre organisme le demande. D’autre part il empêche la pénétration de micro-organismes, macromolécules et composés toxiques. Pour cela, toutes les étapes de la digestion doivent être effectuées correctement.

    La digestion

    Le but de la digestion est de dégrader les aliments en petites molécules absorbables (action de découpage) et ainsi permettre leur assimilation au niveau de l’intestin. 

    Histoire d'une carotte

    Pour que son béta-carotène parvienne jusqu’à la circulation sanguine, il faudra que cette carotte soit réduite en morceaux minuscules pour que ce nutriment puisse traverser la barrière intestinale. Cette action est possible grâce à des procédés mécaniques comme la mastication, le péristaltisme (action rythmique des contractions de l’intestin) et des procédés chimiques enzymatiques (enzymes salivaires, gastriques, intestinales, pancréatiques)…

    Les enzymes ont un rôle primordial ; si on ne possède pas pour une raison ou pour une autre une enzyme, l’aliment non dégradé ne reste pas neutre dans le système digestif. Il putréfie ou fermente, et à la longue entraîne un déséquilibre de l’écosystème intestinal.

    Ce qui peut rendre nos enzymes digestives inefficaces :

    • Un défaut de mastication : l’amylase sécrétée par les glandes salivaires digère en partie les amidons (sucres lents), de plus la salive informe les papilles, le cerveau transmet l’information aux différents organes digestifs de l’arrivée d’aliments permettant la sécrétion des enzymes digestives adéquates,

    • Le stress,

    • L’hypochlorhydrie, due à l’âge ou aux médicaments ayant une action sur l’acide chlorhydrique,

    • Les métaux lourds,

    • Les carences ou déficits en vitamines, minéraux, qui sont des catalyseurs ou cofacteurs,

    • Les déficits enzymatiques d’origine génétique. Un exemple bien connu : le déficit en lactase, enzyme qui dégrade le lactose du lait. La lactase n’est pas efficace chez une majorité d’adultes, certains présenteront dès l’ingestion de lait des ballonnements, gaz, diarrhée, car les bactéries fermentent le lactose.

    Nous devons toujours garder à l’esprit que notre alimentation doit convenir à nos enzymes et non le contraire.

    Un exemple significatif : l’animal sauvage ne connaît pas les maladies (asthme, bronchite, problème de peau etc.) qui touchent les animaux domestiques nourris par l’homme aux croquettes ou aux pâtés. En effet, il se nourrit d’aliments adaptés à son espèce.

    Pas de santé sans bonne digestion

    Nous ne sommes pas ce que nous mangeons, nous sommes ce que nous digérons.

    Les troubles fonctionnels intestinaux touchent 15 à 20 % de la population, ils sont 2 fois plus présents chez la femme que chez l’homme.

    Mais ce que l’on sait moins, et qui est pourtant le fruit de nombreuses recherches scientifiques, c’est que de très nombreux troubles ou maladies (infections à répétitions, allergies, problème de peau, prise de poids, troubles du comportement, maladies auto-immunes…) sont plus ou moins directement liés à l’intégrité de notre écosystème intestinal.

    On parle d’écosystème intestinal pour désigner l’ensemble formé par la flore intestinale, la muqueuse intestinale et le système immunitaire, trois éléments interdépendants les uns des autres, qui vont conditionner l’équilibre digestif, garant de notre santé. En effet, limiter le rôle du tube digestif au transit et à la digestion des aliments, serait négliger l’importance de son action, car il est le siège de nombreuses opérations qui permettent à notre organisme :

    • de se défendre contre les agressions microbiennes,

    • d’éliminer les substances toxiques,

    • d’assimiler les nutriments indispensables,

    • de participer à la fabrication de certains éléments vitaux.

    Je vous suggère la lecture des articles: "Enzymes digestives, une autre énergie vitale", "La mastication et ses bienfaits", "Microflore: quand le ventre va, tout va","Affection de l'intestin émotif (A.I.E.)".

    Formule Probiotiques

     

    Christophe CARABIN sur Google+

    1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

     

    Anastore.com

     

    ×