CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT
Créer un site internet

VOGOT

Le réveil des sens

VOGOT

technique

  • Remettre sa pendule alimentaire à l’heure grâce à la chrono-nutrition et à l'hygiénisme

    Chrono-nutrition, qu'est-ce que c'est ?

    Souvent vous avez dû entendre des discussions ou observer ci et là, des sujets sur la chrono-nutrition.

    Certains professionnels de santé vous diront que c'est l'art d’adapter votre alimentation au fonctionnement de vos organes, une sorte de « régime » qui va à l’encontre de vos habitudes alimentaires. Quelques précisions, néanmoins, sont à ajouter.

    Il s’agit donc de manger en fonction des sécrétions enzymatiques et hormonales avec une notion d’horaires très importante. Elle tire ses racines dans l’Ayurveda et la médecine chinoise traditionnelle.

    Oui mais comment retrouver un rythme alimentaire sain ?

    C'est en 1986 que le nutritionniste français Alain Delabos a développé le concept de chrono-nutrition. Ce mode alimentaire est basé sur le fait que la dénutrition des personnes âgées est souvent lié à la fixité des repas tant dans les horaires que la composition. Après avoir étudié différents paramètres comme les rythmes biologiques et les habitudes alimentaires instinctives de nos ancêtres, il a constaté que ce n'est pas le choix des aliments qui fait défaut mais plutôt le moment de leur consommation dans la journée. Plusieurs grands principes sont regroupés dans cette méthode comme :

    • ne pas consommer d'aliments allégés ;

    • ne pas changer l'ordre des repas ;

    • la possibilité d'avoir deux repas joker par semaine, entre autres.

    Il est recommandé de manger plutôt gras et protéiné le matin, un repas riche à midi et un repas plus léger le soir car les sécrétions digestives sont plus faibles.

    C'est le principe du repas de roi (le matin), repas de prince (le midi) et repas de mendiant (le soir).

    La chrono-nutrition n'a finalement d'autre vocation que de rétablir un bon rythme des repas.

    En naturopathie, on considère que l'on se nourrit de façon naturelle et de façon adaptée aux besoins de l'organisme. Ainsi, chaque organe possède son propre rythme circadien. Ce dernier régit les cycles physiques, mentaux et émotionnels du corps. Il est principalement affecté par la lumière et l'obscurité, l'influence du sommeil, la température corporelle et les hormones de l'appétit.

    La chrono-nutrition prend en compte les mensurations globales

    C'est un outil pour gérer la pression artérielle, stabiliser la glycémie, équilibrer les hormones et réguler le taux de cholestérol. Elle permet une meilleure digestion et absorption des nutriments et renforce le système immunitaire. Elle permet aussi une meilleure gestion du poids et de perte de graisses.

    Mais contrairement à la chrono-nutrion, en hygiénisme, il n'est pas conseiller de planifier un petit-déjeuner nutritif riche en vitamines et acides gras, un déjeuner à base de protéines et de féculents, un goûter facultatif et un dîner léger composé de légumineuses et de légumes.

    La différence tient dans les repas dissociés

    Le petit-déjeuner doit couvrir les deux tiers des besoins quotidiens en protéines.

    Les fruits doivent absolument être consommés seuls en dehors des repas ou bien aux collations de 10h et 16h. Les fruits acides ne seront jamais proposés au petit-déjeuner. Au revoir, le jus d'orange avec les tartines de confitures. Evitez également les trop célèbres salades de fruits, dont les fruits acides et les fruits alcalins obligent les enzymes digestives à réaliser une salsa démoniaque délétère.

    Pour le repas du midi, protéines et légumes « verts » sont la meilleure association alimentaire.

    Pour rappel : les protéines ne doivent jamais se retrouver, au cours du même repas, avec les féculents (amidons). C'est un principe de base primordial, penser différemment serait contraire aux lois de la physique et de la biologie digestive.

    Un dîner léger composé d'aliments assimilables deux heures au moins avant le coucher (Féculents et légumes en soupe mixée par exemple). Les protéines sont à proscrire car elles créent des acides circulants, qui provoquent des réveils nocturnes par exemple ou bien des problèmes articulaires et/ou organiques à courts, moyens ou longs termes, selon les individus.

    Conclusion

    Plus un repas est simple, préparé par vos soins avec des légumes de saison, consommé selon les principes de la chrono-nutrition et de l'hygiénisme, plus vos enzymes digestives et vos cellules vous remercieront.

  • Aphtes - Approche et techniques naturopathiques

    Petite ulcération jaunâtre, ronde ou ovalaire, entourée d'un halo rouge, succédant à une vésicule, d'origine virale, et siégeant sur la muqueuse buccale ( joues, gencives, lèvres, langue ) ou pharyngée. L'aphte peut également siéger sur les muqueuses génitales ou intestinales. Il s'accompagne d'une sensation de brûlure.

    Le mot aphte trouve son origine du grec « aptein » qui signifie brûlure.

    On peut également désigner « l'aphte » par le nom « d'aphtose bucco – pharyngée». 

    Les aphtes peuvent aussi représenter l'un des premiers symptômes de « la maladie de Behçet » ou « grande aphtose », un trouble beaucoup plus grave mais plus rare.

    Origine du trouble

    Les causes de ce « trouble stomatique » resteraient "apparemment" inconnues. Nous savons qu'il existe, malgré tout, quelques éléments déclencheurs, comme nous allons le voir.

    Les plus fréquents:

    • Fatigue physique.  

    • Stress non compensé. 

    • Allergies ( certains médicaments d'antibiothérapie par exemple). 

    • Sensibilités à certains aliments (agrumes, ananas, produits laitiers, vinaigre etc.). 

    • Blessures ou irritations des muqueuses buccales provoquées par des problèmes dentaires. 

    • Carences alimentaires (fer, acide folique ou B9, vitamine B1, B2, B6, B12). 

    • Utilisation de dentifrice agressif comme ceux à base de « dodécyl sulfate de sodium ». C'est le détergent le plus utilisé dans la composition des dentifrices. Ce produit pourrait rendre l'intérieur de la bouche plus vulnérable en supprimant la couche protectrice à base de « mucine » qui le tapisse. 

    • Changements hormonaux liés au cycle menstruel.  

    • Maladies auto-immunes.

    Quelques produits, de consommation courante, peuvent être à l'origine des aphtes:

    • L'alcool, la gomme à mâcher, les agrumes, les ananas, les fruits secs (les noix en particulier), les produits laitiers, le gluten, les viandes, les épices, les tomates, le vinaigre, le poivre, le gruyère, les fritures, les raisins, le chocolat, etc. 

    • Par excès ou insuffisance d'éléments azotés. 

    • Par un déséquilibre de la ration sucrée.

    • Il faudra également incriminer tous les additifs alimentaires indépendamment des catégories auxquels ils appartiennent (colorants, édulcorants, gélifiants, rehausseurs de goût, conservateurs, stabilisants, etc.).

    Origine des aphtes

    Elle peut être traumatique ou caustique.

    Les aphtes peuvent être douloureux mais ne constituent pas une menace pour la santé. Ils ne présentent pas de caractère infectieux ni contagieux.

    Ils peuvent apparaître, soit:

    • De façon isolée, 

    • Par groupe de deux ou trois. 

    • En formation de groupes plus importants.

    Les aphtes provoquent une douleur pendant 3 à 4 jours, quelquefois plus longtemps.

    Quelques maladies graves peuvent s'accompagner d'aphtes comme les cancers ou le sida.

    Dans ces derniers cas, la bouche risque d'être colonisée par une apparition importante d'aphtes empêchant alors toute alimentation.

    Approches et techniques naturopathiques

    Le naturopathe intervient en utilisant les « 3 cures » et en appliquant parmi les « 10 techniques » mises à sa disposition, celles qui seront les plus appropriées au trouble à traiter.

    Les facteurs déclenchants les plus courants semblent avoir un rapport avec l'alimentation, comme c'est souvent le cas de nombreuses pathologies.

    Il ne faut pas négliger pour autant « les effets médicamenteux » qui peuvent être à l'origine des aphtes. Par exemple, la suite de traitements par antibiotiques peut engendrer l'apparition de "candida albicans" causant stomatite aphteuse, glossite, oesophagite, vulvo-vaginite, etc. 

    A - CURE PREPARATOIRE 

    Au cours de la consultation, suite à une anamnèse, le naturopathe porte une attention particulière à l'alimentation. 

    Il examine ensuite le coté émotionnel. 

    Le thérapeute s'assure que, la personne consultée, n'a pas une fâcheuse tendance à se mordre l'intérieur des joues ou des lèvres (problèmes nerveux ou maladies diverses). 

    Il écarte le traumatisme d'origine dentaire. 

    S'il s'agit d'une ulcération de la cavité buccale, une attention particulière sera portée sur les produits d'hygiène dentaire utilisés (dentifrice, brosse à dent, fil dentaire, etc.)

    La recherche d'origine médicamenteuse. Si elle existe, il n'appartient pas au naturopathe d'en supprimer la cause mais d'orienter le consultant vers son médecin traitant. Celui-ci pourra revoir le traitement ou l'adapter à la situation du moment.

    Ne pas oublier que tout trouble est engendré par une mauvaise hygiène de vie, il sera donc conseillé de guider le consultant vers une démarche plus adaptée à ses prédispositions sanitaires.

    Rechercher en priorité les « facteurs héréditaires » du consultant et en déduire son TERRAIN à partir de deux éléments importants:

    1. Sa constitution (innée) 

    2. Son tempérament (acquis) ou diathèse (prédispositions morbides à faire certains types de maladies). 

    Plusieurs orientations existent selon qu'il s'agit de :

    • constitutions ou toxémies homéopathiques,

    • tempéraments Hippocratiques,

    • diathèses de Ménétrier etc.

    Autant d'outils de travail que le naturopathe doit utiliser lors de la consultation et en particulier pendant l'établissement de « l'ANAMNESE ». Je vous donne un exemple d'anamnèse sur le thème de la sexualité, afin de mieux cerner un autre sujet, mais qui n'a rien à voir avec l'article actuel.

    B - CURE DE DESINCRUSTATION TISSULAIRE  (appelée aussi désintoxication et désintoxination)

    Au cours de cette cure, il est fait appel aux émonctoires et en particulier à ceux qui touchent « l'appareil digestif ».

    S'assurer que les déchets en excédant pourront trouver l'exutoire correspondant.

    Nous utiliserons ou ferons appel :

    Aux plantes « dépuratives » ou nettoyantes qui vont effectuer dans un premier temps la remise en état des émonctoires si ceux-ci ne sont pas capables d'assurer l'élimination des toxines en dehors de l'organisme.

    Il faut éviter que les émonctoires se renvoient le problème l'un vers l'autre, c'est la fameuse "maladie de transfert". Dans ce cas, il y a une possibilité de :

    • Voir apparaître un problème dermatologique parce que les poumons sont encombrés par les toxines ( le tabac par exemple ). 

    • Voir se déclancher un problème urinaire parce que l'activité intestinale est réduite : fermentations à l'origine de molécules acidifiantes éliminées par l'émonctoire rénal.

    Seulement après, on pourra utiliser les plantes « drainantes » qui vont déloger les toxines accumulées un peu partout dans l'organisme, et les entraîner vers les émonctoires concernés qui ont été précédemment remis en état.

    On va privilégier la « dynamique » du corps par des exercices physiques adaptés qui vont accélérer la circulation sanguine et lymphatique,

    Des exercices respiratoires seront pratiqués, ainsi que des bains relaxants à base d'huiles essentielles.

    C - CURE D'HARMONISATION

    Qui se décompose en:

    1. cure de Revitalisation  

    2. cure de Stabilisation  

    Mise en place d'une hygiène à la fois alimentaire (rééquilibrée et dissociée), physique et psychique adaptée au «tempérament » de la personne (ce qu'elle va acquérir au cours de sa vie).

    Ces nouvelles dispositions devront tenir compte de tous les paramètres entrant dans la vie de tous les jours de la personne (cercle familial, environnement amical et professionnel etc.), et faire en sorte d'adapter les comportements et soutiens pour faire « contrepoids » aux « facteurs héréditaires ».

    Présentation des produits intervenants dans la prévention du trouble

    AROMATOLOGIE (aromathérapie - médecine par les huiles essentielles)

    En application locale 2 à 3 fois par jour, utilisez l'une de ces H.E :

    Ou encore:

    • 3 gouttes de laurier noble plus 1 goutte de cajeput, 2 fois par jour. 

    FLEURS DE BACH  (médecine par les élixirs floraux) 

    Il existe 7 catégories correspondant aux différents états de déséquilibres psychologiques et 38 quintessences de fleurs se rapportant aux 38 états négatifs de la pensée.

    Le choix dépendra du type d'émotion ressentie ou causale. 

    L'aphte provoqué par le stress non compensé ou les émotions fortes non maîtrisées peut trouver avec l'utilisation des fleurs de Bach une solution d'accompagnement efficace dans le traitement global de la personne. Il en existe SANS alcool, ou AVEC alcool, ainsi que sous forme de gommes ou complexes pour enfants.

    GEMMOTHERAPIE (gemmothérapie - médecine par les bourgeons)

    A prendre par voie orale dans très peu d'eau ou directement sur la langue :

    ou 

    • Aulne glutineux (extrait de bourgeons), 5 à 15 gouttes par jour.

    OLIGOTHERAPIE  (médecine par les oligo-éléments)

    Manganèse-Cuivre en attouchement 

    Cuivre-Or-Argent une ampoule 1 jour/2 

    Et

    Argent 1 à 2 ampoule(s) chaque jour.

    L'argent colloïdal sera également indiqué.

    HOMEOPATHIE (médecine par les semblables, principe de dilution) 

    Borax en 5 CH, 3 granules toutes les heures jusqu'à disparition de la crise. 

    Ou bien :

    • Mercurius solubilis en 9 CH, 3 granules 3 fois par jour jusqu'à amélioration. 

    • Mercurius corrosivus pour des manifestations plus violentes ou importante stomatique herpétique. 

    Si aspect gangreneux, prendre:

    • Arsenicum album en 5 CH, 3 fois par jour.

    Si saigne facilement, prendre :

    • Nitridum acidum (si douleurs à type de piqûre), 

    • Sulfuricum acidum (si exsudation d'un liquide sanguinolent). 

    Si ulcérations profondes, prendre :

    • Nitricum acidum, en 5 CH, 3 à 5 granules 3 fois par jour. 

    Si ulcérations superficilles, prendre : 

    • Mercurius solubilis , en 5 CH, 3 à 5 granules 3 fois par jour. 

    PHYTOTHERAPIE (phytothérapie - médecine par les plantes)

    Penser aux « plantes adaptogènes » qui vont venir rééquilibrer et renforcer toutes les fonctions de l'organisme (éleuthérocoque en gélules ou liquide, rhodiola rosea). 

    L'aloe vera biologique ou naturel (aloe barbadensis) à appliquer 4x/jour . 

    L'echinacée (echinacea purpurea et angustifolia, en gélules) ou (échinacée sous forme liquide) a des propriétés antivirales et immunostimulantes. 

    La myrrhe (commiphora molmol) pour toutes les irritations de la bouche et des gencives.

    POCONEOLS  (complexes homéopathiques d'extraits de plantes sous forme liquide)

    • N°1 draineur général (état inflammatoire ou infectieux) 

    • N°5 remède du tuberculinisme ( diathèse homéopathique ) 

    • N°7 métabolisme hépato- biliaire  

    • N°22 gouttes anti- inflammatoires et anti- infectieuses 

    • N°27 remède de l'atonie digestive 

    • N°76 action sur la fonction hépato- biliaire 

    COMPLEMENTS ALIMENTAIRES  (correcteurs des déséquilibres nutritionnels)

    Complexe de vitamines du groupe B en particulier B2 (riboflavine), B5 (acide pantothénique), B6 (pyridoxine) et B9 (acide folique), 

    Vitamines A, C (de préférence à action prolongée), et E. Une supplémentation d'Acero-boost, et d'Esther-C sera très efficace.

    Ne pas oublier l'apport en fer (toujours avec précautions si le produit ne provient pas d'une source naturelle).

    Autres produits indiquées

    • Chlorure de magnésium. 

    • Zinc 40 mg 3 fois par jour. 

    • Pré et Probiotiques

    • Propolis en poudre ou liquide, en bain de bouche ou en gomme à mâcher à raison d'un gramme à chaque prise. 

    • A utiliser également en spray avec une solution de propolis à pulvériser directement sur la ou les lésions .

    • Les bains de bouche au BICARBONATE pour régulariser le PH buccal. 

    • Calendula (soucis) en teinture mère (TM) à raison de 10 gouttes dans un verre d'eau pour le rinçage de la bouche autant de fois que possible.  

    Conclusion

    Les aphtes représentent des signes d'affaiblissement du système immunitaire. Il est donc important de revoir les conditions générales de vie.

    Le repos s'impose sur tous les plans qu'il soit d'ordre «physique, physiologique ou psychique».

    Le facteur émotionnel joue un rôle important dans la venue des aphtes, comme souvent dans les éruptions cutanées.

    Les stress de toutes natures sont des facteurs déclenchants et entretiennent ce type de trouble chez une personne de faible vitalité. 

St valentin