CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

VOGOT

Le réveil des sens

VOGOT

Cure hépatique

1/ Stimuler et régénérer le couple foie/vésicule biliaire

Un des grands amis du foie est bien sûr la feuille d’artichaut (habituellement c’est sa fleur que l’on consomme). Son puissant principe actif, la cynarine, lui confère des propriétés cholérétique (augmente la production de bile) et hépato-protectrice. Il permet de faire baisser le taux de cholestérol et de sucre dans le sang. Il est également diurétique, dépuratif et favorise l’élimination de l’urée.

Le chardon Marie est un formidable allié pour notre foie. La Sylmarine de ses graines est un puissant protecteur hépatique qui agit comme anti-inflammatoire et permet la reconstruction des cellules du foie. Il est utilisé avec succès pour régénérer le foie dans les cas d’hépatites, inflammations, dégénérescences ou congestions hépatiques.

Le pissenlit, et plus particulièrement sa racine, est une des plantes les plus actives sur la fonction biliaire. Il est apéritif, digestif, cholérétique et cholagogue (favorise l’évacuation de la bile stockée dans la vésicule biliaire). Il est utilisé avec succès dans les cas d’insuffisance hépatique, dyskinésies et lithiases biliaires, hépatite et cirrhose (en augmentant la foie et favorise le travail de désintoxication).

 Enfin, l’huile essentielle de menthe poivrée est un stimulant digestif qui agit comme tonique hépatique, cholagogue et cholérétique, également stimulant pancréatique. Certains complexes réunissent ces plantes de cultures biologiques dans un complément alimentaire pratique et efficace pour stimuler, régénérer et protéger son foie en douceur.

2/ Eliminer les hôtes indésirables

De nombreux virus, bactéries, champignons et parasites colonisent notre système digestif et se retrouvent dans le foie et dans les canaux biliaires. Lors du nettoyage hépatobiliaire, alors que la fonction hépatique est au ralenti, il est important de préparer et soutenir le foie avec des plantes ou actifs naturels assainissants et antiparasitaires.

L’extrait de feuille d’olivier, avec ses principes actifs : l’oleuropéine, l’acide élénol et l’élénolate de calcium (sous sa forme dextrogyre), est un formidable concentré d’antioxydants et de substances actives pour neutraliser l’activité bactérienne et empêcher la multiplication des virus. Son efficacité d’action sur une multitude de parasites a été démontrée notamment sur le candida albicans et sur les mycoses.

Le brou de noix, outre ses propriétés astringentes est un puissant vermifuge, il favorise aussi la production de la bile et des sucs pancréatiques.

L’extrait d’hydraste du Canada dont un des composés, la berbérine, agit de façon très efficace contre de nombreux champignons, protozoaires et bactéries par son action antibiotique.

La propolis est bien connue pour son efficacité d’action sur de nombreux germes (bactéries, virus ou champignons). En plus de son action antiseptique (destruction des germes pathogènes), elle joue un rôle de stimulation immunitaire.

L’huile essentielle d’origan est aussi reconnue pour son action antiparasitaire et anti-virale très puissante.

En prenant soin d’éliminer (ou du moins d’inhiber) les hôtes indésirables on évite leur dissémination et leur réactivation pathogène, aussi le drainage et la régénération hépatique sera plus confortable, plus rapide et plus durable.

3/ Drainage biliaire et élimination intestinale

En complément des étapes précédentes, et ce afin d’obtenir un profond rinçage et nettoyage du foie par la bile qu’il sécrète, il convient de recourir plusieurs fois, par exemple un jour par semaine pendant un mois, à une complète « vidange » de sa vésicule. Pour y parvenir le sel d’Epsom (ou sulfate de magnésium) associé à du citron fera des merveilles. Par contre ce n’est pas par hasard si ce sel, composé de magnésium et de soufre, est aussi appelé « sel amer »… ! Le sulfate de magnésium, utilisé dans cette « cure hépatique » à la dose d’environ 10 g par prise déclenche un important drainage biliaire et intestinal qui nettoie les canaux biliaires et élimine par l’intestin les boues, concrétions, cristaux, bactéries et parasites qu’ils contenaient.

Associer le sulfate de magnésium à du citron pour une plus grande efficacité et un goût plus acceptable. Le jour de sa prise, que l’on peut renouveler une fois deux heures plus tard, il convient d’adopter une alimentation essentiellement crue à base de fruits et légumes (possibilité de prendre un repas plus complet le soir). Au début du premier repas (2 heures après la dernière prise) composé d’un pamplemousse, on prendra une cuillère à soupe d’huile d’olive afin d’activer la chasse biliaire. Aussi il est normal que les selles soient abondantes et fréquentes quelques heures plus tard.

 

 

 

  • 4 votes. Moyenne 4.8 sur 5.