CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

VOGOT

Le réveil des sens

VOGOT

Collagène marin

Le collagène est une glycoprotéine fibreuse présente dans toutes les structures du corps : peau, cartilages, tendons, ligaments et tissus conjonctifs. Il assure la cohésion, l’élasticité et la régénération de tous ces tissus mais sa quantité diminue avec l’âge.

Il a la particularité d'être la protéine la plus abondante dans l'organisme (1/4 de toutes les protéines du corps humain). On le retrouve aussi bien dans les muscles que dans les os et les cartilages, les dents, les cheveux et les ongles, les poumons ou encore les parois des vaisseaux.

Histoire du collagène

En Médecine traditionnelle chinoise, on recommande depuis des millénaires de consommer du cartilage animal pour soigner les troubles articulaires. D’ailleurs, sainte Hildegarde de Bingen, une mystique du XIIe siècle, mentionnait les vertus du fond de veau à cet égard.

En 1871, les travaux du chercheur Richard Leach Maddox ont mené à l’utilisation de la gélatine dans le domaine de la photographie. La production industrielle de gélatine a commencé au cours des années 1870. En 2000, la production mondiale atteignait plus de 250 000 tonnes par année. C’est au cours des années 1980 que certains chercheurs européens ont commencé à s’intéresser aux possibles vertus de l’hydrolysat de collagène pour le traitement des problèmes articulaires.

En effet, en poussant un peu plus loin la transformation de la gélatine, on obtient un hydrolysat de collagène qui est employé sous forme de complément alimentaire.

Je vous suggère la lecture de cet article: Intestins poreux, troués et collagène.

Différents types de collagènes

L’organisme humain abrite 16 types de collagènes différents. Cependant, le collagène de type 1, 2 ou 3 représentent à eux seuls plus de 85 % des collagènes du corps humain.

Les scientifiques ont pu déterminer certains bienfaits de la protéine :

  • réduire les douleurs articulaires‌,

  • soulager la polyarthrite rhumatoïde,

  • ralentir la progression de l’ostéoporose,

  • améliorer la santé digestive,

  • ralentir le vieillissement de la peau‌,

  • réduire la tissulite,

  • stimuler la croissance des fibres musculaires‌.

Type 1 : quelles caractéristiques?

Le collagène de type 1 se situe principalement au niveau de la peau, des tendons et des tissus osseux.

Il est le plus abondant dans l’organisme. Il est d’ailleurs considéré par les scientifiques comme le plus fort, car il se trouve dans l’intégralité de l’organisme.

Collagène marin poudre ou gélules / Vente en Cyberboutique

On retrouve principalement la protéine de cette catégorie dans les :

  • tendons,

  • ligaments,

  • organes,

  • peaux (couches de dermes).

Cependant, cette protéine aide également à former les os. Des traces ont également été retrouvées dans le tube digestif.

D’une manière générale, il est important pour :

  • cicatriser les plaies,

  • donner l’élasticité à la peau,

  • maintenir l’ensemble des tissus conjonctifs.

Cette forme de la protéine peut donc être intéressante en complément pour les seniors et les sportifs ainsi que pour les adolescents lors de la poussée de croissance.

Type 2 : quelles spécificités?

Le collagène de type 2 se situe au niveau des cartilages.

Cette forme de la protéine est essentielle à la construction d’os solides. Elle est présente au niveau des cartilages. C’est donc elle qui permet un bon fonctionnement des articulations.

Ce type de protéines est largement utilisé pour traiter les troubles articulaires liés à l’âge comme l’arthrite ou l’arthrose. D’une manière générale, il est commercialisé sous la forme de collagène uc-II ®, aussi appelé collagène non dénaturé.

Le collagène de type 3

Le collagène de type 3 se situe dans les muscles et au niveau des parois des vaisseaux sanguins.

Cette forme de la protéine est un peu particulière. Elle est composée par des fibres réticulaires. Elle compose alors la matrice extracellulaire des organes et de la peau.

D’une manière générale, les collagènes de type 1 et de type 3 se retrouvent ensemble au niveau du derme. Ils ont donc une action synergique dans le maintien de la jeunesse et de l’élasticité de la peau.

Cette forme de la protéine est également omniprésente au niveau des vaisseaux sanguins et des tissus internes du cœur. Elle est donc souvent utilisée pour réduire le risque de rupture des vaisseaux sanguins.

Collagène et extraits végétaux

L'association du collagène d'origine marine et des extraits végétaux avec des antioxydants produit un effet positif sur les propriétés de la peau (élasticité et augmentation de l'épaisseur de l'épiderme/derme): les peptides de collagène stimulent la synthèse de cette protéine et l'activité antioxydante des extraits végétaux contribue à maintenir l'équilibre oxydatif.

Collaskin / Vente en Cyberboutique

Acide hyaluronique

Le vieillissement de la peau est le résultat d'une accumulation de facteurs multiples. La peau jeune, en raison de sa teneur élevée en eau, maintient sa turgescence et sa résistance. Au contraire, le vieillissement et les agressions extérieures engendrent une perte du taux d'hydratation de la peau.

L'acide hyaluronique est un polysaccharide ayant des propriétés viscoélastiques et lubrifiantes. Il est présent sous sa forme naturelle dans la peau où, grâce à sa capacité unique à s'associer et retenir les molécules d'eau, joue un rôle important dans l'hydratation, l'élasticité et le renforcement de la barrière cutanée.

Coenzyme Q10 (Ubidécarénone)

Le vieillissement et le photovieillissement de la peau sont associés à une augmentation de l'oxydation cellulaire. La coenzyme Q10 possède des propriétés antioxydantes et énergisantes. Il a aussi été prouvé qu'elle agit contre le vieillissement et sur la diminution des rides du visage.

Acérola

L'acérola (Malpighia glabra L.) est une plante originaire des Antilles, d'Amérique Centrale et de la région des Caraïbes. Son fruit, d'aspect similaire à une cerise, contient jusqu'à 60 fois plus de vitamine C qu'une orange.

L'extrait sec de l'acérola contient de la vitamine C naturelle, vitamine possédant des propriétés antioxydantes et essentielles à la synthèse de collagène. De plus, il présente des propriétés anti-inflamatoires et un pouvoir de dépigmentation par voie topique.

Myrtille

L'airelle ou myrtille (Vaccinium myrtillus L.) pousse en région montagneuse d'Europe, d'Asie et d'Amérique du Nord. Ses fruits contiennent des anthocyanes (glucosides d'anthocyanidines) et de la vitamine C.

Les anthocyanidines présentes dans l'extrait sec de myrtille sont des polyphénols, ayant des propriétés antioxydantes. En lien avec ces activités antioxydantes, il a été démontré que le myrtille possède également des vertus anti-inflammatoires et réparatrices. De plus, certains de ses constituants peuvent potentiellement protéger la peau contre les rayons UV.

Usage

Son usage est fréquent depuis longtemps en Asie, où les solutions de collagène sont absorbées par des millions de personnes. Il permet une bonne élasticité de la peau et possède une action sur le développement cellulaire et sur la régénération tissulaire.

Une étude a montré que la présence de collagène extracellulaire augmente la biosynthèse et la sécrétion de collagène de type II de façon dose-dépendante, suggérant qu’une supplémentation en collagène puisse avoir un effet sur la régulation du renouvellement du collagène.

Propriétés

De plus, le collagène participe activement à la construction ou reconstruction du cartilage (celui-ci est composé de collagène). Il est ainsi idéal pour soigner les rhumatismes ou douleurs associées. Le collagène n’est pas présent dans notre alimentation, d’où l’intérêt de l’apporter en surplus à notre organisme (surtout que celui-ci diminue de manière significative avec l’âge, le stress, le tabac, la pollution….).

La vitamine C contribue à la formation normale de collagène pour assurer la fonction normale des cartilages et de la peau.

La vitamine C est l’antioxydant le plus abondant dans la peau. Elle est particulièrement importante pour la réparation des lésions causées par les radicaux libres et pour les empêcher d’accélérer le processus de vieillissement. Elle est également nécessaire à la synthèse du collagène qui diminue de façon importante avec le vieillissement. Des études sur cultures cellulaires humaines ont montré que la vitamine C multiplie par plus de cinq la synthèse du collagène.

Le Manganèse est un des oligo-éléments qui jouerait un rôle important dans le maintien de la condition physique. Il agirait en effet contre le stress oxydatif, protègerait les muqueuses, la peau, les cartilages et les tendons. Il participerait également au métabolisme des protéines, des lipides, des glucides, de la vitamine B1 et E.

Des chercheurs ont montré en 2012 qu’une supplémentation alimentaire comprenant du collagène (1200 mg/jour pendant 6 mois) diminue, chez plus de la moitié (52%) des 200 participants, les douleurs articulaires des membres inférieurs et supérieurs et de l’épine lombaire. Ils concluent que d’autres travaux sont nécessaires pour confirmer ces résultats

Il semble que le collagène demande une prise prolongée avant de commencer à faire effet, soit au moins 3 mois.

Attention

  • Une partie du collagène du commerce provient de carcasses de bovins d’élevage. Il existe un risque théorique que le produit soit éventuellement contaminé par des animaux porteurs de l’encéphalopathie spongiforme bovine (maladie de la vache folle), mais à ce jour, on n’a signalé aucun cas de contamination. En 2001, la Commission européenne a interdit l’utilisation des vertèbres de bovins dans la fabrication des produits alimentaires et la France a carrément interdit celle des os de ruminants. Ces restrictions ne sont pas en vigueur dans d'autres pays. Veillez à bien vous renseigner!

  • Les personnes souffrant d’insuffisance rénale devraient consulter leur thérapeute avant de prendre de l’hydrolysat de collagène.

  • La consommation de collagène d’origine bovine pourrait entraîner une réaction chez les personnes allergiques aux protéines bovines.

Conseil

Dirigez vous vers un collagène d'origine marine et de type 1, considéré par les scientifiques comme le plus fort, mieux assimilé par le corps, les cellules et de fabrication française afin d'éviter certains effets indésirables.

Collagène marin poudre ou gélules / Vente en Cyberboutique

Effets indésirables

  • Rarement, troubles gastro-intestinaux.

Interactions

Avec des plantes ou des suppléments

  • Aucune connue.

Avec des médicaments

  • Aucune connue.

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire