CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

Charbon actif

Pour purifier les intestins et chasser les ballonnements

Le charbon végétal n'est pas une plante, mais le résultat d'une carbonisation de végétaux. On l'utilise pour éliminer les gaz et les toxines du tube digestif.

Filtre charbon

Le charbon végétal est ce que l'on appelle un adsorbant (et non un absorbant). Il fixe sur sa surface diverses substances (bactéries, toxines) et les gaz produits dans le tube digestif, facilitant ainsi l'évacuation de ces déchets. C'est surtout pour son effet rapide en cas d'aérophagie, éructation, et ballonnements qu'il est employé, mais il peut également être d'un grand secours en cas de mauvaise haleine, douleurs abdominales dues aux fermentations intestinales, et diarrhées.

Un très vieux remède

Déjà chez les Égyptiens, mais aussi dans l'Antiquité, les propriétés du charbon actif étaient mises à profit pour la santé. Au départ, il ne s'agissait pas seulement de végétaux, mais aussi d'os calcinés. En fait, on dit que ce charbon est actif ou « activé » parce qu'on lui fait subir un procédé qui multiplie la surface permettant de neutraliser les gaz et les toxines. Pour cela, on fait brûler la « matière première » jusqu'à la carbonisation, puis on fait subir au charbon un choc thermique. Généralement, on utilise des végétaux ligneux comme les noix de coco et des bois très denses parce qu'ils offrent une multitude de « micro-pores » très utiles pour adsorber les gaz. Une fois dans l'intestin, le charbon « nettoie » l'organisme en « ramassant » les toxines et les gaz qui seront ensuite éliminés par les voies naturelles. En revanche, il ne s'oppose pas à l'assimilation des nutriments.

Un chélateur idéal

On emploie souvent le charbon comme chélateur des toxines : c'est-à-dire qu'il adsorbe et permet leur élimination.

Où ? Comment ?

Il n'est pas question de faire soi-même son charbon ! Car il ne s'agit pas simplement de faire brûler un morceau de bois, il faut aussi lui faire subir un traitement spécifique afin de bénéficier des propriétés adsorbantes que l'on recherche et qu'il devienne du charbon « actif ». Tout le monde connaît le charbon en « pastilles » ou en « granules » que l'on prend à la petite cuillère. On en trouve sans problème en pharmacies. Certains ne supportent pas leur goût. Dans ce cas, il vaut mieux prendre le charbon sous forme de gélules, avant les repas. Il ne présente pas de contre-indication, hormis l'ulcère gastroduodénal et l'occlusion intestinale. Généralement, on peut en faire des cures d'entretien à raison d'un gramme par jour, mais aussi augmenter les doses quand on veut se débarrasser de troubles installés. Il ne faut jamais prendre le charbon actif en même temps que les médicaments : respectez un intervalle de deux heures, sinon vous risquez de supprimer toute efficacité de votre traitement.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

 

Cyberboutique VOGOT