Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Google logo Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Auriculothérapie

    Origine

    L’origine de cette technique est très ancienne. Les Egyptiens calmaient les douleurs par la stimulation de points spécifiques localisés sur l’oreille. Les chinois connaissaient également cette pratique. Hippocrate soignait avec succès certains types d’impuissance par de petites saignées sur la zone auriculaire.

    Il a fallu attendre le milieu du XXème siècle, pour qu’un médecin de Lyon, Paul Nogier développe ce concept thérapeutique de manière scientifique. Plus tardivement, la découverte d’un nouveau réflexe : " RAC " ou réflexe auriculo-cardiaque par ce même médecin permit une nouvelle évolution : l’auriculomédecine (méthode de diagnostic) était née !
    L’ auriculothérapie et l’ auriculomédecine ont pris un essor important à travers toute l’Europe.

    L’ auriculothérapie agit essentiellement sur la première et la seconde branche du trijumeau.
    Cette méthode réflexe, agissant sur tout l’organisme par l’intermédiaire du nerf vague et donc sur le système neurovégétatif, sera particulièrement adaptée pour neutraliser les phénomènes douloureux.

    Il existe de nos jours un détecteur différentiel l’ " AGISCOP DT " qui peut mesurer les chutes ou les augmentations d’impédance d’un point par rapport à son environnement.
    Il est désormais aisé d’isoler la zone la plus pathologique, en réglant la sensibilité du capteur, et de traiter le point directement par stimulation électrique ou par soft laser.

    L' auriculothérapie peut agir en synergie avec d'autres méthodes thérapeutiques comme l' ostéopathie, l' étiopathie ou la sympathicothérapie.
    L' ostéopathe étiopathe essaiera toujours de traiter le patient d'une manière holistique.


    Les principales indications de l’ auriculothérapie :

    • les algies
    • les troubles psychiques
    • les allergies
    • toutes pathologies liées aux perturbations du système neurovégétatif
      • troubles sexuels (impuissance, frigidité, …)
      • affections endocriniennes
      • problèmes cardio-vasculaires
      • anxiété et dépression
      • difficultés digestives (constipations, diarrhées, dyspepsie, …)
      • céphalées, migraines …

    2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

     

    Anastore.com

     

    ×