Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Education visuelle: la gymnastique des yeux

    Les problèmes de vue peuvent être améliorés grâce à certains exercices, que l'on appelle parfois le "yoga des yeux".
    En pratiquant régulièrement ces exercices, on peut grandement améliorer sa vision.
    Ce "yoga" des yeux a aussi un effet préventif sur le vieillissement des yeux et prévient les symptômes liés à une trop grande tension visuelle.

    Bates, qui développa le premier ces exercices, fit ressortir deux points fondamentaux :
    -La vision n'est pas séparée des autres systèmes de perception.
    En effet, la vision n'est pas un phénomène purement mécanique et l'oeil n'est pas juste une caméra.
    Les yeux sont liés aussi à la "vision" de la vie, à nos états d'âme et à nos pensées, à nos tensions physiques et même à notre état de santé général.
    Ainsi, quand on voit mal, on devient anxieux. Les muscles autour de nos yeux se crispent. Notre plexus solaire se contracte et notre foie fonctionne mal.
    Et l'inverse est tout aussi vrai : si l'on est tendu et anxieux, notre vision est brouillée.
    -Voir clair, c'est donc aussi sentir et penser clairement, être détendu et heureux.
    Les gens qui pratiquent les exercices des yeux remarquent vite une amélioration de leur mémoire visuelle et de leur concentration.
    Ils augmentent aussi leur capacité de visualisation.
    Il ont un meilleur sens de l'équilibre et de l'espace, et donc coordonnent mieux leurs mouvements.

    Règles très importantes :


    -Ne jamais porter de lunette au cours des ces exercices.

    -Dans chaque direction indiquée, mouvoir les yeux aussi loin que possible ; forcer même un peu.
    -Habituer les yeux à accommoder (mettre au point) sur des objets très éloignés et très rapprochés.
    -Commencer chaque séance par des mouvement simples, lents, mais progressifs en difficulté, en vitesse et en durée.
    -Ne pas aller jusqu'à la fatigue accentuée. Dés l'apparition de la fatigue, palming et relaxation générale.
    -Au cours des exercices, ciller régulièrement, 3 ou 4 fois toutes les 10 secondes.
    -Entre deux exercices successifs, quelques minutes de palming permettront d'obtenir une meilleure concentration sans effort de crispation.
    -Si un exercice semble plus difficile ou dure, c'est qu'il est plus utile encore que les autres : s'attacher à bien le réussir.
    -Les myopes ont intérêt à accommoder au loin ; les hypermétropes, à accommoder sur des objets aussi proches que possible.
    -Varier les exercices pour éviter l'uniformité, mais reprendre le même exercice pendant plusieurs séances, jusqu'au moment où il est devenu facile et s'effectue sans tension. Passer alors à un autre exercice.
    -Entraîner plus intensément l'oeil le plus faible. Cacher alors l'autre oeil.

    Quand pratiquer les exercices?


    La gymnastique des yeux doit devenir habituelle, automatique.
    Le but est de réhabituer à regarder sans tension et avec attention.
    A la maison, au bureau, à l'atelier, dans la rue, chacun peut pratiquer ces exercices.
    Il est bien préférable de pratiquer à tout moment de la journée pour "apprendre à voir".

    Quelques exemples :
    -Quitter de temps à autre le travail des yeux. Regarder au loin ou lire à différentes distances.

    -Suivre, au cours du repas, le mouvement de sa propre cuillère ou fourchette.
    -En autobus ou en voiture, accommoder sur un objet lointain. Le suivre au fur et à mesure qu'il se rapproche. Chercher à distinguer un détail en laissant les objets environnants défiler.
    -Profiter d'un rayon de soleil pour pratiquer un exercice de réadaptation à la lumière.
    -Si le travail est peu varié, avec fixation de la vue sur des points proches, interrompre de temps en temps cette activité et, pendant un moment, regardez des objets plus éloignés, alternativement clairs et sombres.
    -Au cours de la lecture, modifier fréquemment la distance entre la page et l'oeil, en avançant et reculant le livre ou la tête.
    -Disposer la page en oblique par rapport au corps. Ainsi, le va-et-vient des yeux s'effectue en diagonale et non plus seulement latéralement.
    -"Palmez", cillez régulièrement.

    Ces exercices sont autant destinés à tous ceux qui veulent améliorer leur vision qu'à ceux dont le travail exige de longues heures devant leur ordinateur ou des documents.

    Trois groupes principaux de muscles sont à faire travailler.


    -Les muscles externes, qui font se mouvoir le globe tout entier et, dans une certaine mesure, interviennent dans l'accommodation.

    -Les muscles internes, qui contrôlent l'iris et le cristallin.
    -Les muscles des paupières et du visage (utiles pour une bonne protection des yeux et aussi parce que leur activité entraîne une meilleure circulation autour des yeux).

    Test de contrôle
    Voici un test qui permet de reconnaître quels muscles sont plus contractés et fatigués. Répétez 6 fois chacun des exercices suivants :

    -Tournez les yeux à droite puis à gauche.
    -Tournez les yeux en haut et en bas.
    -Puis regardez à gauche en haut, à droite en bas, à gauche en bas, à droite en haut (la tête doit rester immobile au cours de ces exercices).
    Chaque fois, forcez un peu le mouvement. Suivant la fatigue éprouvée au cours d'un ou de plusieurs de ces exercices, en déduire, avec le schéma suivant des muscles de l'oeil, quels sont ceux qui sont les plus douloureux, donc le plus fatigués.


    Muscles de l'oeil

    1. Muscle releveur de paupière.
    2. Muscle droit supérieur. Mouvement vers le haut.
    3. Corps adipeux.
    4. Anneau de Zinn.
    5. Muscle droit inférieur. Mouvement vers le bas.
    6. Paupière supérieur.
    7. Globe oculaire.
    8. Muscle droit externe. Mouvement externe vers la gauche ou vers la droite
    9. Paupière inférieure.
    10. Muscle orbiculaire des paupières.
    11. Muscle petit oblique. Mouvement circulaire du bas vers le haut.


    Exercices pour les yeux

    Le palming

    Le palming est un des meilleurs moyens de reposer les yeux.
    S'asseoir confortablement. Couvrir les yeux avec les mains. Le visage repose sur la partie charnue des paumes.
    Aucun rayon lumineux ne doit arriver jusqu'à l'oeil .
    Rester ainsi quelques minutes.
    -Les paumes n'exercent aucune pression sur les globes oculaires.

    Fréquences des séances de palming : 2 ou 3 fois par jour au moins, de 2 à 30 minutes par séance.
    Cet exercice peut favoriser le sommeil.

    Le cillement

    Chez la plupart de ceux qui souffrent d'une mauvaise vision, les yeux se fixent, se contractent. Le cillement devient généralement plus rare et il s'accomplit avec effort et tension, accompagnés de tics.
    Il faut donc réapprendre à ciller toutes les 3 ou 5 secondes, dans la vie habituelle comme pendant les exercices des yeux.

    Exercice de contraction des paupières


    Les muscles autour de l'orbite jouent un rôle essentiel dans l'activité des tissus qui entourent l'oeil, en particulier dans le jeu des paupières.

    Chez beaucoup, particulièrement chez les porteurs de lunettes, ces muscles perdent de leur activité, donc de leur tonus.
    En contractant les paupières, le globe oculaire est mobilisé, repoussé en arrière ; puis il tend à reprendre sa position normale à la réouverture des paupières.
    La circulation est améliorée ; les yeux sont mieux irrigués et la peau se tonifie (laissant apparaître moins de rides) ; les cernes des yeux s'atténuent également.

    -Contractez fortement les paupières, aussi longuement que possible.
    -Ouvrir les paupières et écarquillez les yeux.
    -Puis contractez, ouvrir (3 ou 4 répétitions ou plus, plusieurs fois dans la journée).
    Après cet exercice, il est bon de s'asperger les yeux rapidement à l'eau froide.
    Cet exercice est recommandé chaque fois que l'on sent une fatigue de l'oeil ; également après les exercices qui font agir un oeil seulement, de manière à rétablir rapidement l'équilibre de la circulation entre les deux yeux.

    Les oscillations du regard


    Il s'agit d'un excellent moyen de détente des yeux et de relaxation générale.

    Le regard se porte alternativement à droite et à gauche, ou en haut et en bas, rythmiquement, sans secousse, la tête restant fixe, mais sans tension.
    Ne pas porter de lunettes pendant cet exercice.
    Lorsqu'un objet ou une lettre n'est pas distinguée nettement, il y a intérêt à pratiquer 20 ou 30 secondes d'oscillations du regard, de part et d'autre de cet objet. Celui-ci apparaît généralement plus net ensuite.

    Exercice de la règle graduée


    Prenez une règle graduée. Placez-la horizontalement d'abord, puis verticalement, puis en oblique, et chaque fois :
    a) à la distance à laquelle vous voyez le mieux
    b) le plus loin possible à bout de bras
    c) le plus près possible de la racine du nez
    Gardez la tête immobile, dirigée vers le milieu de la règle.
    Chaque fois, regardez le bord extrême droit, cillez ; puis regardez le bord extrême gauche, cillez. Répéter 10 ou 15 fois, lentement, rythmiquement.
    Regardez un chiffre ou un trait de division de la règle. Cillez, regardez encore.
    Recommencez à regarder à gauche, puis à droite, cillez.
    Regardez à nouveau le chiffre ou le trait. Celui-ci apparaît progressivement plus net et coloré.

    Exercices pour les muscles externes

    La tête doit rester immobile (mais non tendue) au cours de ces exercices.

    -Regardez droit devant vous. Portez le regard le plus possible à droite puis le plus possible à gauche. Abaissez progressivement et régulièrement la ligne imaginaire suivie par le regard.

    -Regardez droit devant vous. Portez le regard le plus haut possible, puis le plus bas possible. Déplacez progressivement vers la droite, puis vers la gauche (avec la plus grande amplitude possible) la ligne imaginaire suivie par le regard.

    -Regardez droit devant vous, puis suivre une spirale imaginaire en commençant par le centre, de manière qu'après trois révolutions environ, le cercle soit le plus grand possible.

    -Imaginez-vous face à une horloge la plus grande possible, de manière à assurer aux mouvement du globe oculaire dans l'orbite l'amplitude maximum.
    Fixez le centre du cadran, puis déplacez les yeux du centre au chiffre imaginaire 1 ; revenir au centre, déplacez le regard jusqu'au chiffre imaginaire 2, et ainsi de suite jusqu'à 12. Puis opérez en sens inverse, si la fatigue n'est pas ressentie.

    2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

     

    Anastore.com

     

    ×