CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

Le pain

 

Les apports équilibrés

 

Le pain apporte des glucides complexes, des protéines et des fibres en quantité intéressante. Or, selon une étude de 2007 sur le profil nutritionnel des Français (Credoc), 11% des Français ne remplissent pas leurs besoins nutritionnels en protéines et 15% en lipides. Pire, 92% des Français ne satisfont pas leurs besoins nutritionnels moyens en glucides et particulièrement en glucides complexes (87%).

La consommation de pain permet de rétablir ce déséquilibre, d’autant plus qu’il contient très peu de lipides et de glucides simples.
Les glucides complexes représentent la principale source d’énergie nécessaire au métabolisme et au fonctionnement du cerveau et du système nerveux central. Les glucides complexes sont plus long à assimiler que les glucides dits « simples ». La composition du pain alliant fibres et glucides complexes procure un sentiment de satiété qui évite de grignoter entre les repas. C’est un véritable atout pour qui souhaite entamer un régime car la consommation de pain apporte peu de matière grasse et de sucre.

Il ne fait pas grossir !!!

 

Pain et transit

 

25% de la population est atteinte de constipation. Elle peut être améliorée en augmentant la consommation de fibres alimentaires solubles et insolubles. Tous les pains sont sources de fibres. Elles interviennent sur le fonctionnement intestinal et la régulation glucidique, éléments qui agissent dans la prévention de certaines pathologies. Le pain comprend à la fois des fibres solubles, qui modulent l’absorption des glucides et des lipides, et des fibres insolubles qui facilitent le transit intestinal (le pain complet en particulier).

Pour renforcer l’apport en fibres insolubles, il est important de consommer des pains riches en fibres comme le pain complet ou le pain de campagne.

 

Apports énergétiques

 

Les sportifs le savent bien, il est important de manger du pain avant un effort intense. Le pain comporte en moyenne 50% d’amidon donc une proportion importante de glucides complexes. Ils apportent de l’énergie (4 kcal par gramme) et sont stockés dans l’organisme au niveau du foie et des muscles sous forme de glycogène. L’apport calorique du pain diminue légèrement lorsque le taux d’extraction augmente. Le pain complet (230 kcal pour 100g) possède donc une teneur en amidon digestible inférieure à celle du pain blanc 255 kcal pour 100g).

Le pain complet contient plus de fibres que le pain blanc. Le grain est en effet conservé dans son intégralité, avec le germe, riche en vitamines et minéraux et son enveloppe, riche en fibre. Les aliments à base de blé complet sont recommandés pour réduire les risques de maladies cardiaques et le cancer du colon.

 

Cerveau et fonctions cognitives

 

Même s’il ne représente que 2% du poids du corps, le cerveau utilise environ 20% de l’énergie totale au repos. Le stockage énergétique cérébral est très faible et ne permet qu’une autonomie de 10 minutes.

C’est pourquoi les performances cérébrales sont moins bonnes en situation de jeûne. La comparaison des capacités de mémorisation après une nuit de jeûne suivie ou non d’un petit déjeuner a montré chez l’adulte sain que la mémoire s’améliorait après un petit-déjeuner. La mémoire est donc corrélée à la glycémie. Manger du pain au petit-déjeuner est particulièrement important pour les enfants. Pourtant, ils ne sont que 36% à consommer des tartines de pain le matin.

 

Le choix de la farine – bio de préférence

 

La recette du pain est très simple : de la farine, de l’eau, un peu de sel, de la levure ou du levain.
Les différentes sortes de pain vendues dans le commerce dépendent des types de farine. Par exemple, pour la baguette il faut des farines T45 et T55 tandis que pour le pain complet on utilise de la farine T150. Cette classification indique la teneur en minéraux. Lorsqu’un paquet de farine indique « type 45 ou T45 », cela signifie qu’il y a 0,45g de minéraux totaux pour 100g de farine. C’est la farine la plus blanche, la plus raffinée et donc la plus pauvre d’un point de vue nutritionnel.


Le pain complet multicéréales au levain est le meilleur point. Sa mie dense, peu aérée est signe d’un indice glycémique plus faible.

 

Le gluten

 

Les intolérances au gluten sont en augmentation
Il faut dire que le gluten est désormais présent dans un grand nombre de produits issus de l’industrie alimentaire (tout comme le lactose qui produit aussi une augmentation des intolérances) et parmi les moins soupçonnés (charcuteries cuites, viandes préparées, les épices moulues, les oléagineux grillés, bonbons, dentifrices…) . De plus, les blés actuels de piètre qualité nutritive sont de plus en plus riche en gluten (le taux est passé de 6 à 13% en 20 ans) afin d’être facilement panifiables par l’industrie.
C’est pourquoi que des blés anciens (comme l’épeautre) intéressent les consommateurs avertis et notamment les consommateurs bio : mais attention, ces blés intéressants pour leur saveur et leurs éléments nutritifs, contiennent quand même du gluten (6 à 7% pour le petit épeautre, et une proportion semblable au blé pour le "grand" épeautre).

 

N'en perdez pas une miette.

 

 

 

 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

 

Cyberboutique VOGOT