Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    La sympathicothérapie

    Origine

    Les origines de la réflexologie endonasale sont très lointaines. Elle naît en Chine et en Egypte. Hippocrate (Vème siècle avant J.C.) l’utilise pour provoquer des crises d’éternuement et résoudre ainsi certains types de problèmes comme les spasmes diaphragmatiques.

    Il faut attendre la fin du XIXème siècle pour voir se développer scientifiquement cette pratique.
    Pierre Bonnier (1861-1918) fait paraître plusieurs communications à ce sujet.
    Dans les années 30, Paul Gillet publie son traité de sympathicothérapie. Cette méthode prend un essor important en Espagne et en Allemagne.
    Dans les années 80, Bonneton, Bontemps, Ricard, font paraître plusieurs ouvrages intéressants.


    Définition

    La sympathicothérapie est une réflexologie endonasale particulière qui utilise des stylets métalliques.
    La sympathicothérapie agit sur la troisième branche du nerf trijumeau en influençant le système neurovégétatif (orthosympathique et parasympathique) avec des conséquences réflexes à distance.
    La stimulation de certains points ou de certaines zones du nez permet de traiter des pathologies fonctionnelles diverses. L’utilisation des huiles essentielles renforce la technique d’une manière certaine.

    La sympaticothérapie pourra être éventuellement optimisée par l'utilisation complémentaire de méthodes thérapeutiques comme l' ostéopathie, l' étiopathie ou l' auriculothérapie. Cette synergie entre ces différents soins aboutira à un résultat plus rapide durable.
    L' ostéopathe étiopathe essaiera toujours de traiter le patient d'une manière holistique.
     

    Les principales indications de la sympathicothérapie :

    • problèmes ORL (otites, sinusites, laryngites, rhinites allergiques …)
    • toutes pathologies liées aux perturbations du système neurovégétatif
      • troubles sexuels (impuissance, frigidité, …)
      • affections endocriniennes
      • problèmes cardio-vasculaires
      • anxiété et dépression
      • difficultés digestives (constipations, diarrhées, dyspepsie, …)
      • céphalées, migraines …


    1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

    ×