Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Aromachologie et aromathérapie : quelle différence ?

    Bien que les vertus thérapeutiques des plantes soient connues depuis la plus haute Antiquité, l'arrivée en force des huiles essentielles dans la cosmétique est relativement récente. Certaines marques les utilisent pour notre bien-être physique et mental.

    Très employés aujourd'hui, les deux termes d'aromathérapie et d'aromachologie ne sont pas synonymes. Le premier concerne l'art de soigner en utilisant les huiles essentielles. Celles-ci sont le résultat d'un procédé qui permet d'extraire la partie la plus subtile de la plante pour en capturer la force vitale.
    L'aromachologie, dont le terme a été créé en 1982, étudie plus particulièrement l'influence des odeurs sur le comportement.
    On retrouve ici une nouvelle façon de percevoir le parfum et d'en faire un accessoire lié étroitement à notre santé et surtout à notre bien-être.

    L'aromathérapie a des origines très anciennes

    L'habitude de soigner le corps avec des huiles essentielles remonte à la plus haute Antiquité puisque l'on attribue la paternité de cette technique aux anciens Egyptiens qui utilisaient de grandes quantités de produits dérivés des plantes aromatiques pour leurs pratiques religieuses et thérapeutiques. Les Grecs et les Romains héritèrent de ces habitudes et perfectionnèrent la technique. Chez eux, les plantes aromatiques commencèrent également à être utilisées en cuisine.
    Les Chinois aussi connaissaient les huiles essentielles qu'ils associaient à l'acupuncture, au massage et au rite du bain.
    Ce furent néanmoins les Arabes, maîtres incontestés en la matière, qui donnèrent une impulsion déterminante à cet art.

    Les huiles essentielles agissent sur les organes vitaux

    Si le premier ouvrage "scientifique" sur les propriétés des plantes vit le jour en 1652 sous la plume de Nicholas Culpeper

    -il y détaillait les différentes plantes médicinales poussant sur le sol anglais, la manière de les récolter, de les préparer et de les administrer-, ce n'est qu'en 1937 que le terme d'aromathérapie apparut. On le doit au chimiste français René-Maurice Gattefossé, auteur d'un traité intitulé Aromathérapie : les huiles essentielles, hormones végétales. Gattefossé y démontrait comment les huiles essentielles pouvaient pénétrer dans la peau pour arriver aux organes vitaux.

    Aromachologie : les recherches ne font que commencer

    De nos jours, on tend à attribuer aux huiles extraites de certaines plantes une influence sur le comportement et l'humeur. On entre ici dans le domaine de l'aromachologie. Si les effets toniques ou relaxants de certaines d'entre elles ont déjà été prouvés, il faut néanmoins savoir que les recherches sur des applications plus amples n'en sont encore qu'à leurs débuts - même si les grandes marques de parfums et cosmétiques s'y appliquent avec des moyens de plus en plus consistants.

     

    3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

    ×