Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Haricot rouge

     

    Nom scientifique

    Phaseolus vulgaris (famille des Fabacées)

    Nom commun

    Haricot rouge, rognons de coq

    Les différentes variétés et saison

    Il existe plus de 30 000 différentes variétés de Phaseolus vulgaris et plusieurs centaines d'entre elles seraient consommées couramment dans le monde.

    Culture du haricot rouge

    C’est une plante annuelle qui peut être buissonnante ou grimpante. Après la floraison aux teintes lavande, blanche, rose ou rouge selon les espèces, des gousses se développent sur une longueur de 8 à 20 cm de long.

    Chaque gousse renferme de 4 à 12 graines, souvent réniformes, de couleur blanche.

    La gousse demeure intacte sur le plant jusqu'à ce qu'elle perde sa coloration et se dessèche. On procède alors à la récolte avant que les gousses n'éclatent et laissent échapper les graines.

    Contrairement aux autres haricots, il faut arracher le plant complet et le laisser ainsi sécher dans les champs. On attend ensuite que le plant perde ses feuilles avant de récolter les gousses.

    Consommation

    La France produit 110 000 tonnes de haricots en grains principalement en Bretagne, Nord-Pas-de-Calais, Centre et Picardie.

    Environ 85 % des haricots secs sont consommés dans les pays où ils sont cultivés. Les principaux pays consommateurs de haricots secs sont l'Inde, le Brésil, le Mexique, les États-Unis et la Chine. Cependant, en Inde et en Chine on consomme surtout des haricots du genre Vigna, notamment le haricot mungo.

    Sur le plan régional, l'Amérique latine détient le premier rang de la consommation par habitant, soit 15 kilogrammes (kg), principalement de haricots colorés comme le Pinto, le noir, le rouge et la canneberge.

    La consommation des légumes secs a chuté de façon nette entre 1920 (7,3 kg/personne/an) et 1985 (1,4 kg/personne/an). Au cours des dernières années, la consommation de légumes secs est restée stable, voire a eu tendance à légèrement augmenter, du fait des préparations industrielles et du développement des formes en conserve (1996 : 1,6 kg/personne/an).

    Dans l’étude SU.VI.MAX, la consommation moyenne de légumes secs est de 12 g/j chez les hommes de 45 à 60 ans et de 8 g/j chez les femmes de 35 à 60 ans.

    Les haricots secs ont constitué pendant des millénaires, avec le maïs, la base de l’alimentation de tout le continent américain, où ils restent des aliments très appréciés.

    Valeurs nutritionnelles (pour 100 g)

     

    Cuit*

    AJR**

     

     

     

    Énergie

    93 kcal

     

    Protéines

    8,4 g

     

    Glucides

    13,7 g

     

    Lipides

    0,3 g

     

    Fibres

    8,7 g

    30 g

    Sodium

    3 mg

     

    Potassium

    420 mg

    2 000 mg

    Magnésium

    47 mg

    375 mg

    Phosphore

    130 mg

    700 mg

    Fer

    2,5 mg

    14 mg

    Vitamine B1

    0,16 mg

    1,1 mg

    Vitamine B9

    74 µg

    200 µg

     

    * Ciqual 1995 ** Apports Journaliers Recommandés

    Mon avis

    Les haricots rouges comme tous les légumes secs sont les aliments d'origine végétale les plus riches en protéines. Les règles de l’équilibre recommandent de garder une bonne proportion entre les protéines d’origine animale (viandes, poissons, laits) et végétales (pain, céréales, légumes secs).

    Ces protéines végétales présentent un intérêt important : elles sont dépourvues de graisses et contribuent donc largement à la prévention cardio-vasculaire et de l’obésité...

    Très riche en fibres comme tous ses cousins de la famille des haricots-pois, le haricot rouge est aussi intéressant pour sa teneur en fer, en magnésium, en phosphore, et en vitamine B9.

    Il est riche en potassium et pauvre en sodium, ce qui lui confère naturellement des vertus diurétiques.

    Quand on parle de portions...

    -une portion pour un enfant : ce qui rentre dans le creux de la main 

    -une portion pour un adulte : ce qui rentre dans le creux des deux mains

    Cuisine et nutrition : les alliances réussies

    ·                                 Chili con carne - littéralement "chili avec de la viande"- Ce plat si connu internationalement n'est pas, contrairement à la croyance populaire, un plat mexicain mais bien un plat typique du sud des États-Unis, une pure tradition Tex-mex. Haricots rouges, tomates, viandes, oignons, piment… à consommer avec du pain pour équilibrer l’apport en protéines animales / végétales.

    ·                                 Pois rouges et chatrou : plat national antillais, qui consiste en un ragoût de haricots rouges longuement mijoté avec tomates et piments, dans lequel on ajoute du poulpe coupé en morceaux. Bien équilibré en protéines, lipides et glucides, ce plat se complète avec un fruit frais et un laitage, pour le calcium.

    ·                                 Salade de haricots rouges avec des échalotes, de l'ail et une vinaigrette bien relevée avec de la moutarde : pour profiter de tous les atouts des haricots rouges : fibres, magnésium, fer et vitamines !

     

     

    Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

    ×