Anastore.com

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Le besoin de se justifier

    Le besoin de se justifier

    Nous connaissons tous, autour de nous, de ces personnes qui passent leur temps à interroger les autres, pour une raison ou pour une autre. Mais est-ce que nous savons tous que cet état d’esprit consiste en un « mécanisme de domination » dont le but est de s’approprier l’attention mentale d’autrui et de lui voler ainsi son énergie afin de l’affaiblir et de pouvoir ensuite lui imposer sa volonté sans rencontrer de grande résistance ?

    En effet, si on vous interroge, vous êtes obligé de vous concentrer non seulement sur la réponse, mais également, sur la personne qui vous interroge. Ceci se fait à notre insu et sans que vous ayez le besoin de faire des efforts. Et se faisant, vous brûlez une précieuse énergie qui aurait pu servir à vous sentir plus fort, psychologiquement, plus sur de vous. Toutefois, cette double concentration est inutile car, au demeurant, vous ne devriez avoir qu’à vous concentrer sur une éventuelle réponse, puisqu’il est soit disant question d’une simple.. question !

    Oui mais voilà : toutes les réponses se trouvant normalement en vous, vous allez avoir tendance à rechercher tout d’abord en vous-mêmes (mémoire, réflexion, intuition, imagination) la réponse puis, lorsque vous verrez (très vite d’ailleurs) qu’elle ne s’y trouve pas (et pour cause !) vous aurez le réflexe tout naturel de chercher à comprendre ce que peut bien vouloir dire (ou attendre de vous) l’interrogateur lui-même.

    Dès lors, vous glisserez, sans même le réaliser, de la question au questionneur, ce qui était en fait le but non avoué mais espéré par l’interrogateur ! Ici deux questions se posent d’elles-mêmes :

    1. Pourquoi ne puis-je trouver les réponses de l’interrogateur en moi, puisque elles sont censées s’y trouver toutes ?

    2. Que se passe-t-il lorsque mon attention mentale glisse ainsi de l’interrogation et de mon intérieur, à l’interrogateur lui-même ?

    Réponse 1 : Parce que ces réponses ne se trouvent pas en vous, pour la simple raison que les questions ne proviennent pas de vous ! (cause et effet sont simultanés dans le temps (maintenant) et dans l’espace (votre mental)

    Réponse 2 : A ce moment, l’énergie de la force vitale ne tourne plus en boucle, chez vous, mais s’extériorise afin de SUIVRE le sens de votre concentration (« L’énergie de la force vitale suit toujours le sens de notre attention mentale et se dirige là où elle se trouve orientée puis concentrée. »)

    L’interrogateur est un fin stratège : il pose des questions auxquelles vous ne pourrez pas répondre et sait pertinemment que vous allez essayer d’y parvenir tout de même et serez donc obligé, en fin de compte, de lui prêtez attention à lui !(à ses processus mentaux et plus aux vôtres) Du coup, vous voici « expulsé de votre centre », hors du paradis (paradis = cercle ou milieu ou centre) et l’attention orientée vers dehors et un autre que vous ! Vous n’allez plus sentir la vérité (Abel) mais penser à tout ce qui semble vrai (Caen), surtout aux yeux de l’autre qui interroge. Vous commencez à « adorer un autre Dieu que le votre » (ce qui se passe en vous, votre intuition, etc) et vous commettez le pêché originel qui consiste à croire que la connaissance se trouve hors de vous et que ses fruits peuvent se goutter ailleurs qu’en vous-mêmes…

    Mais, au juste, qu’est-ce qui donne tant de pouvoir sur nous à un interrogateur ?

    Présenté autrement et plus sobrement, pourquoi « ça marche », ce stratagème employé par l’interrogateur ?

    Réponse : Le besoin maladif de se justifier sans cesse ! Cette compulsion naît du fait que nous croyons, au départ, que se sont les autres qui, par leur regard, nous jugent le plus cruellement…

    Or, où sentons-nous vraiment ce « regard » ? En nous, oui.

    Et qui le sent ? Nous, oui.

    Ce regard qui juge est donc le nôtre, pas celui d’autrui. Et qui se transforme alors en manipulé de première, faisant de tout interrogateur un vampire énergétique par excellence (et qui s’ignore bien souvent) ?

    Christophe CARABIN sur Google+

    Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.