CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

VOGOT

Le réveil des sens

VOGOT

Huile de CBD et médicaments : quels effets sur votre métabolisme?

  • Par vogot
  • Le 08/10/2021
  • 0 commentaire

De plus en plus populaire

De nombreux effets apaisants différents sont attribués au CBD, mais l'huile de CBD peut également vous aider à soulager les symptômes de la douleur, de la dépression. Ce que beaucoup de gens aiment, c'est que les effets secondaires de l'huile de CBD sont pratiquement inexistants et qu'elle ne vous fait pas planer ou vous "défoncer". Les études montrent que l'huile de CBD est sûre à utiliser.

De plus, nous savons également que le CBD est une substance puissante, qui interagit avec divers systèmes du corps. La prise de ce cannabinoïde est primordiale pour certaines affections, surtout quand une réponse médicamenteuse s'avère peu concluante.

L'huile de CBD, dans certains cas, peut affecter votre métabolisme et interagir avec d'autres médicaments. Cela peut être dangereux si vous prenez des médicaments pour une certaine maladie.

Il est donc important que vous prêtiez une attention particulière, aux médicaments avec lesquels vous combinez l'huile de CBD et d'être suivi par un professionnel de santé.

Rappels sur le métabolisme

Vous êtes sûrement nombreux à penser transit, lorsque vous entendez le mot métabolisme : vous pouvez avoir un métabolisme "rapide" ou "lent" et cela détermine la vitesse à laquelle vous pouvez perdre ou prendre du poids.

Un autre processus s'appelle taux métabolique de base ou métabolisme basal et vous indique de combien de calories votre corps a besoin pour exécuter ses fonctions de base au repos.

Le métabolisme basal et le métabolisme sont très différents l'un de l'autre. Le métabolisme est la façon dont votre corps décompose les différentes substances que vous ingérez et les utilise pour autre chose.

La dégradation de ces substances a lieu en grande partie dans les intestins, dans le foie où les enzymes jouent un rôle majeur dans la dégradation. Ces enzymes décomposent les substances en métabolites, que votre corps utilise, par exemple, comme énergie ou blocs de construction.

Voilà pourquoi, il est très important de faire attention aux associations alimentaires. C'est comme si, vous faisiez vous-même, votre mélange de carburants, dans le réservoir de votre voiture, alors qu'il existe des produits équilibrés, prêts à l'emploi.

Le cytochrome P450 ou système CYP450

Sans trop rentrer dans les détails scientifiques, je vais vous parler système digestif, quelques points à connaître, qui me paraissent essentiels.

Les cytochromes sont des enzymes présentes dans divers tissus et qui interviennent dans le métabolisme de substances endogènes et exogènes, notamment de nombreux médicaments.

Quelques isoenzymes assurent le métabolisme de la plupart des médicaments

Le cytochrome P450 est un système complexe d’isoenzymes.

Une trentaine de ces isoenzymes ont été identifiées dans l’espèce humaine au niveau du foie et aussi au niveau intestinal.

Quatre isoenzymes sont impliquées dans le métabolisme d’environ 90 % des médicaments couramment utilisés. Ces isoenzymes sont désignées en général par les termes CYP1A2, CYP2C9, CYP2D6 et CYP3A4. Nous reviendrons sur ce dernier qui est impliqué dans le métabolisme des substances cannabinoïdes.

Les isoenzymes CYP2B6, 2C8 et 2C19 sont impliquées dans quelques interactions seulement.

De nombreux médicaments inhibent ou induisent l’activité de telle ou telle isoenzyme. Certains médicaments sont métabolisés par plusieurs isoenzymes.

Certains individus sont moins bien équipés que d’autres en enzymes. Ainsi l’isoenzyme CYP2D6 fait plus ou moins défaut chez environ 5 % de la population générale. Les patients peu pourvus de cette isoenzyme métabolisent plus lentement certains médicaments, qui, de ce fait, ont chez eux plus d’effets (y compris les effets indésirables).

Des évaluations de l’importance relative des différents cytochromes dans le métabolisme d’un médicament sont effectuées in vitro, en particulier pour des médicaments récents. Elles permettent quelques prévisions approximatives et la formulation de quelques mesures de prudence. Mais la diversité humaine et la complexité des mécanismes en jeu font que seul un suivi thérapeutique permet d’apprécier l’importance des conséquences cliniques des interactions médicamenteuses impliquant le cytochrome P450.

Tous cobayes

Pour les médicaments récemment mis sur le marché, le dossier pharmacologique contient généralement des études in vitro plus ou moins nombreuses rendant compte de l’affinité pour les diverses isoenzymes du cytochrome P450.

Recul clinique très limité

Pour les médicaments plus anciens, les études in vitro des relations du médicament avec les isoenzymes du cytochrome P450 n’existent généralement pas. Il existe, par contre, davantage de recul clinique.

Ajouté à la variabilité de l’équipement enzymatique des individus, tout cela laisse en général une large marge d’incertitude autour de l’ampleur clinique des interactions impliquant le cytochrome P450.

Décomposition du CBD par votre corps

Les médicaments et autres substances, telles que l'huile de CBD, sont également décomposés par votre corps. Appelons cela, métabolisme des médicaments :

  • vitesse à laquelle le corps décompose les médicaments et autres substances en métabolites ;

  • combien de temps ces métabolites restent dans le corps.

Si vous prenez de l'huile de CBD par voie orale, le CBD pénètre dans votre circulation sanguine par votre système digestif. De votre circulation sanguine, le CBD se retrouve dans le foie, où les enzymes du système CYP450 se décomposent ensuite en métabolites qui se retrouvent dans tout votre corps via votre circulation sanguine.

Système CYP450 et décomposition d'huile de CBD

Les enzymes, qui jouent un rôle important dans la dégradation des médicaments et autres substances sont les enzymes du système CYP450. Des recherches ont montré que cette famille d'enzymes, de différents cannabinoïdes, s'effondre.

Le CBD est décomposé par l'enzyme CYP3A4. Il s'avère que cette enzyme particulière est responsable de la dégradation de 60 % de tous les médicaments sur ordonnance.

Le CBD a une influence directe sur le système CYP450 dans le foie.

Des recherches ont montré que le CBD inhibe l'action de l'enzyme CYP3A4. Si vous utilisez beaucoup d'huile de CBD, le CBD occupe pour ainsi dire la capacité de l'enzyme CYP3A4. L'enzyme ne peut pas décomposer une autre substance en même temps, donc le médicament reste plus longtemps dans votre corps. Vous voyez où je veux en venir.

Si vous prenez également des médicaments en plus du CBD, le CBD peut garantir que les médicaments ne sont pas décomposés assez rapidement, ou parfois trop rapidement.

Même si vous prenez la bonne dose de médicament, en raison de l'influence de l'huile de CBD, il peut arriver qu'une trop grande quantité de médicament soit présente dans votre corps à la fois.

De plus, le CBD peut garantir que l'enzyme CYP3A4 ne décompose pas d'autres médicaments, de sorte qu'ils ne peuvent pas faire leur travail.

Tous ces effets sont indésirables. Trop de médicament dans votre corps peut entraîner des effets secondaires désagréables, mais aussi un surdosage.

Si certains médicaments sont décomposés trop rapidement, vous en consommez trop peu. Si vous prenez des médicaments pour une maladie, il peut donc arriver que les médicaments ne puissent pas faire leur travail correctement.

La mesure dans laquelle le CBD inhibe ou accélère la dégradation des médicaments dépend de la quantité de CBD que vous avez ingérée, des propriétés uniques de votre corps et du type de produit que vous utilisez (Huile de Sana (10ml ou 30 ml) / Capsules molles (1000 mg)). Chacun d'entre nous étant un et unique, il serait malsain de vouloir traiter une population identiquement.

Médicaments et CBD : quelle affection ?

Des recherches ont montré que le CBD affecte non seulement l'enzyme CYP3A4, mais également l'enzyme CYP2D6. Le CYP3A4 est responsable de la dégradation, par exemple, des antihistaminiques et des statines. Le CYP2D6 décompose les médicaments, tels que les antidépresseurs, les bêta-bloquants et certains analgésiques. Les antibiotiques, les stéroïdes et certains anesthésiques fonctionnent également moins bien en combinaison avec le CBD.

Consultez votre professionnel de santé

La liste des médicaments affectés par le CBD est longue. J'ai déjà mentionné un certain nombre d'exemples de médicaments, qui peuvent moins bien fonctionner, si vous les combinez avec de l'huile de CBD.

Il est essentiel de discuter avec votre thérapeute, des médicaments que vous prenez et de la possibilité de les combiner avec l'huile de CBD. Parfois, il est important d'ajuster la posologie de vos médicaments. Vous pouvez toujours consulter votre professionnel de santé, pour plus d'informations.

 

cbd cannabinoïde métabolisme cytochromes alimentation

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
Voeux 2023
×