CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

VOGOT

Le réveil des sens

VOGOT

Cartilage

  • Arthrose du genou : Plusieurs solutions naturelles et efficaces

    Dans cet article, je vais essayer de vous expliquer comment soulager l’arthrose du genou (gonarthrose) grâce à des traitements naturels et surtout efficaces.

    Qu'est-ce que l'arthrose du genou ?

    L’arthrose du genou correspond à un phénomène prématuré de vieillissement de l’articulation du genou, principalement des cartilages. Cette usure déclenche souvent des symptômes douloureux, une inflammation, et une raideur articulaire.

    Quand survient-elle ?

    L’arthrose du genou survient lorsque le cartilage protégeant une articulation commence à se détériorer. Cette usure prématurée empêche la bonne mobilité entre les os, entraînant ensuite une inflammation et une douleur.

    Arthrose du genou : que faire pour se soulager ?

    Prendre des médicaments, et tout particulièrement des médicaments anti-inflammatoires, n’est pas sans conséquence.

    Non seulement ils bloquent la réaction inflammatoire, nécessaire à la réparation des tissus endommagés, mais ils perturbent totalement le fonctionnement du système immunitaire.

    De plus, ils viennent détériorer l’équilibre de la flore intestinale. Un déséquilibre du microbiote peut alors augmenter l’inflammation qui devient chronique, avec ses effets secondaires, permettant les maladies de transfert.

    Je vous suggère la lecture de cet article : Les médicaments contre l’arthrose sont prouvés inefficaces !

    Pour ces raisons, il est préférable de soigner votre arthrose en utilisant des solutions naturelles, qui n’ont pas tous ces effets secondaires sur votre organisme.

    Mettre du chaud ou du froid

    Le chaud ou le froid peuvent être utilisés pour soulager votre arthrose du genou.

    Il est vrai que le froid est plus souvent conseillé que le chaud pour soulager la gonarthrose. Cependant, le chaud peut être utile lorsque le genou n’est pas en phase inflammatoire.

    Quand mettre du froid sur votre genou ?

    Lorsque votre genou souffre d’inflammation, il devient alors gonflé, chaud et plus raide.

    Dans ce cas, il est conseillé de mettre du froid. En effet, la glace est un moyen très efficace de soulager votre douleur, sans effet secondaire.

    Vous pouvez donc glacer votre genou 3 fois par jour, sur des périodes de 15 minutes.

    Utilisez une poche de glace, ou un sac de légumes surgelés. N’oubliez pas de placer un linge entre la glace et votre peau, pour éviter d’irriter le genou.

    Quand mettre du chaud sur votre genou ?

    Si vous avez mal au genou mais qu’il n’est pas chaud, ou rouge, ou gonflé, vous pouvez opter pour le chaud.

    En effet, le chaud augmente la circulation sanguine (vasodilatation) et l’activité cellulaire. Il diminue également la raideur articulaire, les contractures musculaires et la douleur.

    Dans cette situation, vous pouvez tester l’application d’une bouillotte souple sur votre genou, pendant 15 minutes, 3 fois par jour.

    Vous pouvez utiliser le chaud avant de pratiquer vos exercices, afin de relâcher les tissus articulaires et les muscles.

    Chaque personne étant différente, il faut tester pour voir quelle solution, entre le chaud et le froid, s’avère la plus adaptée à votre situation.

    Faire du vélo, de la piscine ou de la marche tous les jours

    Le mouvement est l’un des meilleurs remèdes pour soulager votre gonarthrose. Plus le genou reste inactif, plus il se raidit et plus l’inflammation et la douleur augmentent.

    Bien évidemment, toutes les activités physiques ne sont pas adaptées.

    Quels sports puis-je pratiquer en cas d’arthrose du genou ?

    La réponse est n’importe quel sport qui vous fait vous sentir bien et qui vous soulage. Malgré tout, éviter la course à pied qui donne un impact, de micro-chocs sur votre cartilage. Tous les types de sauts, sont à bannir, bien évidemment !

    En cas d’arthrose sévère, il faut privilégier les sports portés avec peu de contrainte de poids du corps. Les meilleurs choix sont alors le vélo, la piscine, le vélo elliptique ou le rameur.

    La marche est très souvent conseillée également. Elle a l’avantage d’ajouter des contraintes utiles au genou, mais les amplitudes du genou sont moindres que dans les autres activités.

    En cas d’arthrose modérée ou légère, vous pouvez pratiquer n’importe quelle activité physique non douloureuse.

    20 à 30 minutes quotidiennes de vélo, de marche, de piscine… sont le meilleur moyen de soigner votre arthrose du genou.

    Consommer des plantes et des compléments alimentaires

    C'est le domaine de votre naturopathe. N'hésitez pas à consulter, il saura vous conseiller. Les plantes et les compléments alimentaires suivants peuvent vous aider à soulager votre arthrose du genou, notamment grâce à leur action anti-inflammatoire.

    Le curcuma

    La curcumine est l’agent actif du curcuma permettant de réduire les douleurs articulaires et l’inflammation en bloquant les cytokines et les enzymes inflammatoires. La curcumine a des effets protecteurs sur le cartilage.

    Consommez alors très régulièrement du curcuma dans vos plats, associé au poivre noir pour augmenter son absorption. Attention toutefois, le curcuma vendu en poudre aux rayons épices et herbes aromatiques ne contient hélas qu'environ 5% de curcumine.

    Vous pouvez également consommer le curcuma sous forme de complément alimentaire (en gélules ou liquide). Un complexe Douleurs articulaires à base d'Harpagophytum, Uncaria Tomentosa, Curcuma est d'une efficacité redoutable. Une prise de plusieurs mois est nécessaire.

    Les oméga 3 (EPA-DHA)

    L’huile de poisson contient une quantité importante d’oméga 3 qui, après conversion par l’organisme, permet la synthèse de molécules ayant des propriétés anti-inflammatoires.

    Certaines études contrôlées comparant la prise d’ibuprofène (AINS) et un complément d’acides gras oméga-3 démontrent un effet équivalent dans la réduction de la douleur liée à l’arthrite.

    Vous pouvez donc consommer, plusieurs fois par semaine, des poissons gras comme le maquereau, l'anchois ou la sardine, uniquement de petits poissons, car ils contiennent moins de métaux lourds et créent moins d'acidose métabolique. Je vous suggère également la lecture de l'article suivant : Aliments acides, acidifiants et alcalinisants

    Il est également possible de prendre un complément alimentaire d’oméga 3 (EPA-DHA) quotidiennement.

    Le resvératrol

    Il s’agit d’un polyphénol naturellement présent dans les baies, les raisins et les cacahuètes.

    Certaines études montrent qu’il peut diminuer l’inflammation et protéger les articulations contre l’arthrose.

    Il semble difficile d’obtenir la quantité suffisante de resvératrol via votre alimentation pour observer ses effets.. Il faudrait consommer 10 000 myrtilles pour l’obtenir…

    Vous pouvez vous orienter vers un complément alimentaire en gélules, Resvératrol et OPC de raisin à base de renouée du japon et d'OPC de raisin.

    Autres plantes et compléments alimentaires

    D’autres plantes peuvent être utiles pour soulager votre arthrose. Vous pouvez tester le gingembre, la capsaïcine, la boswellia ou les compléments de glucosamine et chondroïtine. Je vous suggère fortement ce complément "Confort articulaire" qui donne d'excellents résultats. A prendre sur le long terme. Le collagène marin reste un incortournable dans la lutte contre les problèmes articulaires.

    Pratiquer des exercices de renforcement des jambes

    De nombreuses recherches démontrent clairement que les exercices sont bénéfiques pour les personnes souffrant d’arthrose du genou. L’exercice physique diminue la douleur et l’atrophie musculaire.

    Les exercices de renforcement peuvent améliorer votre qualité de vie et contribuer à retarder le recours à la chirurgie, dans les cas les plus sévères.

    En plus des activités cardiovasculaires, je vous conseille de consulter un thérapeute qui saura vous prodiguer efficacement et holistiquement des massages contre l’arthrose du genou. Des massages locaux s’avèrent souvent efficaces momentanément, mais démontrent leur inefficacité sur le long terme...

    Se masser le genou avec une huile essentielle

    Un massage simple du genou, tout autour de l’articulation, est un excellent moyen de soulager votre douleur, mais doit être complété par un ensemble de techniques holistiques.

    Je vous conseille de faire vous même votre huile de massage en mélangeant quelques gouttes d’huile essentielle de gaulthérie (30 gouttes) pour 500 ml d’huile de support (avocat, amande douce, olive, pépins de raisins, jojoba…).

    Il est également possible d’utiliser une pommade contenant de la capsaïcine, un anti-inflammatoire naturel très efficace contre l’arthrose.

    Dans les 2 cas, frictionnez votre genou jusqu’à ce que l’huile ait totalement pénétré, soit pendant 5 à 10 minutes.

    Perdre du poids en adoptant une alimentation anti-inflammatoire

    Le surpoids augmente les contraintes exercées sur votre genou. De plus, le fait de trop manger et d’être en surpoids augmentent la réponse immunitaire.

    Cette augmentation de la réponse immunitaire entraîne une inflammation excessive de l’organisme, pouvant entraîner un certain nombre de maladies chroniques, dont l’arthrose.

    Le meilleur moyen de réduire l’inflammation via l’alimentation sera de consommer des aliments anti-inflammatoires.

    En effet, même si aucun aliment miracle à lui seul ne pourra soulager votre arthrose, manger ou éviter certains aliments peut aider à combattre l’inflammation du corps. Votre naturopathe-hygiéniste, conseiller en santé vous fournira plusieurs conseils en la matière, notamment les « bonnes » associations alimentaires.

    Les aliments anti-inflammatoires

    En cas d’arthrose, veillez à consommer régulièrement les aliments suivants :

    • les poisson gras, tels que l'anchois, la sardine et le maquereau,

    • les légumes verts à feuille, racines et à bulbes,

    • les oléagineux et graines,

    • les viandes blanches et les œufs bio,

    • l’huile d’olive, de lin, d’avocat,

    • le thé vert.

    Les aliments pro-inflammatoires

    À l’inverse, limitez la consommation des aliments suivants :

    • les produits transformés (plats préparés, charcuterie, biscuits, desserts, pâtisseries, gâteaux),

    • les graisses hydrogénées ou trans,

    • les sucres et les céréales raffinées,

    • les jus de fruit et les sodas,

    • l’alcool.

    Je vous suggère la lecture de cet article : Aliments acides, acidifiants et alcalinisants

    Pratiquer la relaxation ou la méditation

    Le stress augmente l’inflammation dans votre organisme. De plus, il augmente la perception de l’intensité de la douleur, la rendant plus difficile à gérer au quotidien.

    Le meilleur moyen de diminuer votre stress reste la pratique de la relaxation ou de la méditation.

    Il existe également des exercices respiratoires simples, je vous suggère la lecture de cet article, au sujet du stress oxydatif.

    Tester l’homéopathie, l’acupression, le yoga, le Pilâtes, ou le taï-chi

    Ces alternatives sont à tester lorsque vous souffrez de douleurs articulaires. Chaque individu réagit différemment. C’est pourquoi, le meilleur moyen de savoir si cela vous aide, c’est de tester !

    Il semble y avoir un effet positif de l’homéopathie sur le traitement des patients atteints d’arthrose, même si les résultats peuvent être très variables d’un individu à l’autre.

    L'acupression permet essentiellement de diminuer la douleur et de libérer les tensions.

    Le yoga, le taï-chi ou encore le Pilâtes ont l’avantage de faire travailler votre flexibilité et vos articulations.

    Vous pouvez également tester des étirements pour travailler la souplesse de vos genoux et vos articulations.

    Quelles chaussures porter en cas d’arthrose du genou ?

    Le choix de vos chaussures est important lorsque vous souffrez de gonarthrose. Il est certain que les modèles avec talon sont à proscrire, car ils augmentent les contraintes articulaires du genou.

    Les chaussures dites “minimalistes”, avec une semelle plate, flexible et souple, sont à recommander.

    Elles permettent de laisser le pied fonctionner librement et diminuent les contraintes sur le genou.

    Les semelles orthopédiques peuvent également être utiles, mais ne doivent pas être prescrites automatiquement car ce n'est pas la panacée. Rechercher en premier la cause de l'arthrose est essentiel.

    Il faut d’abord commencer par utiliser les bonnes chaussures et si cela n’est pas concluant, consulter peut-être un podologue qui vous guidera.

    Je vous invite à lire l'article suivant : Semelles de soutien ou orthopédiques

    Voilà, je pense que maintenant vous pouvez utiliser ces solutions alternatives et extrêmement efficaces. Ça marche !

  • Régénération du cartilage, naturellement.

    A la suite d'un traumatisme, le cartilage du genou peut être abîmé ou fissuré, entraînant des douleurs et parfois une diminution de la mobilité.

    Dans les cas extrêmes, et sans réponse autre de la part de la médecine allopathique, une chirurgie sera proposée en cas de clapet ou de fragment libre symptomatique, ou bien en présence d'un large défect cartilagineux. Le but de l'opération est la restitution d'une surface de glissement homogène soulageant ainsi les douleurs, les blocages et les gonflements. Elle permet alors la reprise normale de la marche et des activités et évite la dégradation progressive de l'articulation.

    Bien sur avant d'en arriver là, il existe des solutions naturelles, efficaces et prouvées.

    Qu'est-ce que le cartilage?

    Le cartilage est un tissu conjonctif qui recouvre les extrémités osseuses et constitue une sorte de film protecteur de l’articulation. Il représente la pièce essentielle de l’articulation puisque c’est lui qui, lorsqu’il est intact, permet le glissement des os sans difficultés, ni douleurs. Ce tissu cartilagineux possède une extraordinaire capacité d’amortissement par rapport aux contraintes mécaniques lors des mouvements.

    De quoi est-il composé?

    Dans une proportion de 70 à 85 %, retenue par la substance fondamentale du cartilage, les chondrocytes composant le cartilage participent à la synthèse et au maintien du tissu cartilagineux. Ces cellules synthétisent et dégradent les principaux composants de ce tissu. La trame principale du tissu cartilagineux est constituée par la substance fondamentale, elle-même composée de protéoglycanes et de fibres de collagène (type 2 et 9) constituant l’armature qui structure l’ensemble.

    Les protéoglycanes ont longtemps été désignés sous le terme de « mucopolysaccharides acides » en raison de leur forte capacité de rétention de l’eau, de leur nature glucidique et de leur caractère acide provenant de leurs multiples charges négatives. Ces longues chaînes protéiniques sont composées de molécules de base contenant de la glucosamine ou galactosamine, de l’acide glucuronique, de l’acide iduronique et du galactose.

    La médecine allopathique considère trop souvent l’arthrose comme une fatalité qu’il faut subir en recourant à l’aspirine, aux anti-inflammatoires et autres procédés classiques délétères tels que les infiltrations par exemple.

    Ne perdez JAMAIS de vue que votre corps possède un énorme potentiel de pouvoir de régénérescence, et que comme tous tissus humains, le cartilage articulaire est vivant, se nourrit, se reconstitue et se régénère tous les 3 mois. Cette régénérescence à lieu quel que soit l’âge du sujet, et peut être stimulée par des techniques douces, comme la naturopathie ou l’ostéopathie par exemple.

    Contrairement aux idées reçues, une autre hypothèse intéressante émet que ce ne serait pas l’avancée en âge qui serait la cause principale de l’arthrose, mais plutôt un dysfonctionnement du métabolisme de régénération du cartilage favorisé par divers microtraumatismes conséquences du mode de vie du sujet.

    Comme je vous l'ai expliqué ci-dessus, les chondrocytes génèrent la substance fondamentale du cartilage, c’est-à-dire les protéoglycanes et le collagène. En particulier le collagène de type II qui représente le véritable squelette du cartilage.

    Dans la pathologie arthrosique, en naturopathie, nous avons constaté depuis longtemps, que la perte des protéoglycanes était rapide, mais réversible et rapidement remplacée.

    Autres idées reçues, la perte du collagène serait beaucoup plus lente, mais irréversible.

    Nous allons donc dans un premier temps préserver particulièrement le collagène.

    Pour des raisons, dorénavant, bien connues (âge, obésité, déséquilibre alimentaire, malbouffe, hérédité, traumatismes, troubles de la posture, activités sportives intenses, activités professionnelles…), accompagnées ou non de sollicitations mécaniques anormales de l’articulation, des troubles enzymatiques de régénération du cartilage vont progressivement se manifester et modifier sa structure et sa constitution en particulier dans sa composante collagène.

    Peu à peu, le cartilage va s’appauvrir, se déstructurer et s’amincir induisant ainsi ce que l’on nomme un état arthrosique.

    Cette évolution arthrosique n’est pas inéluctable, si on prend soin de bien alimenter et entretenir la matrice cartilagineuse garante de la qualité du cartilage. L’arthrose peut être prévenue et freinée avant l’apparition des troubles mécaniques et grandement améliorée même si les douleurs sont déjà installées.

    Il est évident que pour procurer au cartilage un maximum de chances de se reconstituer, il faut lui fournir de la matière première sous forme de nutriments ciblés grâce à des compléments alimentaires de qualité.

    L’apport de nutriments adéquats peut avoir une action remarquable sur la physiologie, le métabolisme et la composition de la matrice cartilagineuse dont dépend l’état du cartilage et des articulations.

    Par exemple, l’apport régulier de glucosamine fait partie depuis plusieurs années des moyens utilisés par la naturopathie afin de soulager et de pallier aux problème de santé des arthrosiques. Bien que de nombreuses personnes soient satisfaites de l’usage de certains complexes naturels et à base de glucosamine, les résultats, réels et documentés, ne sont cependant pas toujours identiques d’une personne à l’autre.

    Dans un autre temps, votre professionnel de santé, vous aidera à effectuer un travail en profondeur sur votre terrain, grâce à un rééquilibrage alimentaire dissocié, personnalisé, bien ciblé. C'est la base de tout commencement, de prise en charge, par votre naturopathe.

    Il est donc nécessaire d’avoir une alimentation adéquate qui permette aux tissus cartilagineux de se régénérer rapidement.

    Quels aliments consommer?

    L’un des acides aminés les plus importants pour une régénération rapide du cartilage est la lysine. Son rôle est d’absorber le calcium et de produire du collagène pour reconstruire le tissu endommagé, et aussi d’améliorer l’aspect de la peau et de consolider les tendons.

    La quantité de lysine journalière qu’il faut consommer pour contribuer à une réparation plus rapide du cartilage est de 12 mg (milligrammes) de lysine par kilo de poids corporel. Les aliments qui contiennent une grande quantité de lysine sont les suivants :

    • Les légumineuses

    • Les fruits de mer et petits poissons

    • Le soja

    • Les fruits secs

    • La levure de bière

    Bien entendu, je ne peux vous suggérer de consommer des produits laitiers et de la viande rouge qui sont de grands destructeurs de cartilages et producteurs d'ostéoporose. Ces aliments sont à bannir de votre alimentation, car très acidifiants.

    Évitez aussi le gluten et ses sous-produits, ainsi que les aliments contenants de la solanine.

    La vitamine C est aussi indispensable pour augmenter les défenses de l’organisme. Mais elle a aussi la fonction d’assurer la production de collagène, en permettant que le sang soit constamment oxygéné. Et qu’en circulant dans les artères, il fournisse aux blessures les éléments nécessaires à leur reconstruction.

    Une grande carence en vitamine C peut immédiatement bloquer le processus de cicatrisation. De fait, les êtres humains ont besoin de plus de 75 mg journaliers de cette vitamine afin d’assurer une réparation constante des parties endommagées du corps. Les aliments qui en contiennent le plus sont, entre autres, les suivants :

    • Le kiwi

    • L’orange

    • Les fraises

    • Le citron

    A consommer en dehors des repas, afin d'en tirer le meilleur bénéfice.

    Comment limiter l'usure du cartilage?

    À force d’exercer des contraintes sur les articulations, le cartilage se fragilise et s’érode. On veut justement éviter ce phénomène qui mène à des douleurs et des problèmes plus grands.

    Comment faire ? Il y a de nombreuses solutions qu’il faut combiner aux remèdes pour soulager et réparer le cartilage. Si vous suivez mes conseils pour améliorer votre quotidien, vous en limiterez les dégâts !

    Alimentation saine et adéquate

    L’alimentation est un facteur extrêmement important ! La nourriture que vous consommez a un énorme impact sur votre santé et votre bien-être. C’est d’ailleurs le cas pour la grande majorité des problèmes de santé. Tandis que certains aliments favorisent le bien-être articulaire, d’autres sont néfastes. L’alimentation anti-arthrose existe, elle soulage les articulations et préserve les cartilages.

    De manière générale, évitez tous les aliments néfastes à votre santé tels que les produits industriels et raffinés (café, sucre, farine…), les aliments acidifiants ainsi que les graisses saturées (viande, fromage, beurre…).

    Préférez manger tout ce qui provient de la nature végétale, d’origine biologique au maximum pour éviter d’ingérer des substances toxiques comme les pesticides et les métaux lourds. Privilégiez donc les légumes, les fruits, les légumineuses et les épices qui apportent vitamines, minéraux et antioxydants qui neutralisent les radicaux libres responsables du vieillissement cellulaire et des inflammations.

    Pensez aussi à boire suffisamment d’eau (entre 1,5 et 2 litres par jour selon le profil et le mode de vie), toujours en dehors des repas.

    Perdre du poids

    Le poids est un facteur aggravant. Perdre du poids permet de réduire la pression exercée sur les articulations. Vous ne pensez pas avoir du poids à perdre ? C’est possible, mais sachez que même quelques kilos feront une nette différence au quotidien. La somatropine naturelle permet une régénération rapide des cellules, ce qui lui vaut ses propriétés nécessaires. Cependant, aujourd’hui, cette hormone est aussi très utilisée pour ses avantages amincissants et pour ses vertus contre le vieillissement.

    Se muscler pour soulager les articulations

    Vos muscles soutiennent vos articulations. Avec des muscles toniques, la pression exercée sur les articulations sera moins importante car elle sera mieux répartie et davantage soulagée par les muscles. Rien ne sert de prendre trop de muscle, l’idéal étant d’avoir des muscles toniques et pas trop lourds. Un vélo d'appartement sera une excellente option, dans un premier temps.

    Massages, rééducation et étirements articulaires

    Les massages, la rééducation et les étirements peuvent être très bénéfiques pour assouplir et guider les articulations. Un muscle détendu et un bonne santé sera plus enclin à soutenir correctement les articulations. La pression articulaire diminue et le cartilage est mieux préservé. Consultez votre professionnel de santé pour obtenir les meilleurs résultats possibles.

    Quels compléments alimentaires utiliser?

    Les compléments alimentaires peuvent être des remèdes très efficaces pour soulager les douleurs. Ils permettent aux articulations de rester souples et en meilleur état. Pour éviter de développer d’autres problèmes à cause de substances néfastes, préférez acheter des produits naturels de grande qualité, sans effets indésirables.

    Les bienfaits seront plus puissants avec des compléments alimentaires de qualité. Je vous conseille quelques produits que je sais être de qualité, pour les avoir testé.

    Efficacité de l’association: Harpagophytum, Uncaria Tomentosa, Curcuma

    L'harpagophytum est une puissante plante médicinale anti-inflammatoire et analgésique efficace pour soulager les douleurs articulaires, musculaires et tendineuses.

    Uncaria Tomentosa: Son emploi dans la journée atténuera ou fera disparaître la douleur du colon par un effet anti-inflammatoire. 

    Curcuma: Traditionnellement recommandé contre les lourdeurs digestives, les problèmes de peau et divers troubles inflammatoires, le curcuma possède de puissantes propriétés thérapeutiques.

    La synergie des trois substances est régulièrement décrite comme «incroyable» et «spectaculaire». C'est le meilleur complément pour commencer la reconstitution du cartilage naturellement.

    Confort articulaire

    Synergie de 4 plantes qui favorisent le confort articulaire, pour la force et la santé de l'os, le complément Confort articulaire saura vous soulager efficacement.

    Des recherches ont montré les propriétés anti-inflammatoires de l'harpagophytum. Certaines indiquent également que sa racine peut améliorer la mobilité et soulager la douleur en cas d'arthrose. La commission E et l'ESCOP ont reconnu son utilité pour contribuer au traitement des troubles dégénératifs du système locomoteur (squelette, muscle, articulation) ainsi que pour contrer la douleur accompagnant l'arthrose.

    Le jus contenu dans la tige du bambou est très riche en silice qui permet de consolider les tissus cartilagineux.

    C'est à partir de la reine des prés que l'on a pu synthétiser l'acide salicylique qui a servi à fabriquer l'aspirine. Elle est en effet riche en silicates.

    L'ESCOP reconnaît l'usage des feuilles de cassis comme traitement adjuvant des troubles rhumatismaux, de part leur propriété anti-inflammatoires.

    Arthro-souplesse

    Cette synergie de plusieurs plantes, sous forme d'extrait aqueux, favorisera une meilleure mobilité et contribuera à soulager durablement vos articulations douloureuses. Chaque ingrédient du complément Arthro-souplesse, possède des composées qui vont agir sur vos articulations.

    Vous pouvez prendre séparément:

    Chondroïtine (sulfate)

    La chondroïtine est naturellement présente dans le cartilage. Elle contribue à l’hydratation, la flexibilité, l’élasticité et la protection du tissu conjonctif.

    La chondroïtine sulfate est souvent indiquée pour soulager les douleurs articulaires, favoriser la reconstruction du cartilage et du liquide synovial ainsi que pour ralentir la dégénérescence des tissus. Il est souvent recommandé d’associer la chondroïtine à la glucosamine pour une plus grande efficacité et de meilleurs résultats.

    Glucosamine (HCL)

    La glucosamine est naturellement présente dans le cartilage. Elle joue un rôle essentiel dans la bonne santé du cartilage et des articulations en favorisant la reconstruction des tissus, en ralentissant la dégradation du cartilage et en soulageant les douleurs articulaires.

    Lorsque la glucosamine est moins bien synthétisée par l’organisme, l’arthrose s’installe. Association de la glucosamine HCL avec la chondroïtine très régulièrement recommandée.

    Harpagophytum (griffe du diable)

    L’harpagophytum est une plante médicinale anti-inflammatoire et analgésique très efficace pour soulager les douleurs articulaires, musculaires et tendineuses. Elle est notamment recommandée contre les maux liés aux rhumatismes, à l’arthrose et aux inflammations articulaires en tout genre. Je vous conseille d’acheter de l’harpagophytum de qualité sous forme de gélules ou liquide pour en ressentir tous les bienfaits. Pour l’arthrose, un traitement de 2 ou 3 mois est souvent nécessaire.

    Acide hyaluronique

    L’acide hyaluronique fait partie des éléments qui composent le cartilage et le liquide synovial (liquide qui protège l’articulation). Naturellement présent dans notre organisme, l’acide hyaluronique est de moins en moins synthétisé avec l’âge. Le mode de vie et l’alimentation ont aussi un impact sur sa production. Il peut donc être intéressant de se complémenter en acide hyaluronique pour limiter la dégénérescence et favoriser la reconstruction du cartilage.

    Curcuma

    Le curcuma est une plante médicinale anti-inflammatoire puissante et efficace. Il s’agit d’un remède naturel fréquemment utilisé contre l’arthrose, l’arthrite et toutes les inflammations des articulations et des os. Le curcuma de qualité, en quantité suffisante, en gélules ou liquide, soulage les douleurs articulaires, musculaires, tendineuses… Les arthrosiques qui en prennent sont ravis de ses bienfaits. Cet anti-inflammatoire naturel vaut vraiment le détour. Il ne réparera pas le cartilage, mais il vous soulagera.

    Collagène

    Le collagène est une protéine naturellement présente dans le cartilage et dans beaucoup d’autres parties du corps humain (tendons, ligaments, organes et peau). Il participe à la résistance et à l’élasticité des tissus, et aide à réparer le cartilage. De ce fait, il soulage les douleurs articulaires.

    Le collagène est synthétisé par l’organisme mais avec l’âge, le mode de vie et le mode d’alimentation, il est rarement fabriqué en quantité suffisante. Il est possible de se supplémenter en collagène pur ou de consommer des aliments qui vont favoriser la synthèse du collagène par l’organisme. Pour produire plus de collagène il faut, entre autres, consommer des aliments ou compléments alimentaires qui contiennent de la lysine, comme nous l'avons vu ci-dessus, du magnésium, du zinc et de la vitamine C.

    Une solution très efficace pour favoriser la production de collagène : la glycine. Seulement quelques grammes de glycine par jour suffisent à booster la production de collagène. Retrouvez ses bienfaits dans la Somatropine naturelle. Elle permet une régénération rapide des cellules, ce qui lui vaut ses propriétés nécessaires. Cependant, aujourd’hui, cette hormone est aussi très utilisée pour ses avantages amincissants et pour ses vertus contre le vieillissement.

    Silice / silicium organique

    Le silicium organique (silice), oligo-élément naturel, est un composant naturellement présent dans l’organisme. Il a des effets positifs au niveau des articulations car il favorise la régénération du cartilage. Avec l’âge, la quantité de silicium présente dans l’organisme tend à diminuer et le mode de vie et d’alimentation peut contribuer à cette baisse. Le silicium est pourtant nécessaire à la synthèse des composants essentiels à la bonne santé du cartilage : glycosaminoglycane, collagène, acide hyaluronique et élastine. Voici un produit intéressant Silicium organique.

    Bambou

    Riche en silicium, le bambou stimule la production de collagène, qui facilite ensuite la reconstruction des cartilages. De quoi consolider vos os en cas de fracture ou en prévention de l'ostéoporose. Utile également en cas de problèmes articulaires.

    Le bambou est la plante de choix par sa haute teneur en silice (77%), contenu dans ces exsudats. Cet oligoélément, abondant dans la nature, voit sa présence se raréfier dans la nourriture dévitalisée « moderne ». Pourtant, le silicium est une substance importante pour le corps, surtout pour la peau et les os. Il stimule la synthèse du collagène contenu dans les tissus osseux et conjonctifs et facilite ainsi la reconstitution du cartilage détruit au cours de maladies articulaires comme l'arthrose. À cette action bénéfique sur les articulations, s'ajoute un effet reminéralisant. Il permet d'éviter la déminéralisation osseuse responsable de la fragilité diffuse des os (ostéoporose) qui se produit notamment à la ménopause. Il est donc tout à fait opportun d'effectuer régulièrement une cure de bambou.

    Vitamine D3

    La vitamine D3 est nécessaire pour les os, les articulations et le cartilage. Une étude menée en 2009 confirme que l’exposition au soleil et la vitamine D, contribuent directement à une meilleure mobilité articulaire chez les personnes souffrantes de troubles articulaires. Préférez la vitamine D3 végétale ou la synergie Calcium citrate et vitamine D3.

    Les aliments riches en vitamine A, aident également à la régénération du cartilage :

    • Patate douce

    • Carottes cuites et crues

    • Potiron

    • Pissenlit

    • Persil

    • Salade

    • Épinards

    • Blettes

    • Thym

    • Cresson

    • Abricot

    • Laitue

    • Poivron

    • Ciboulette

    • Mangue

    • Melon

    • Mâche

Dates fermeture hivernale 2022 2023
×