CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

VOGOT

Le réveil des sens

VOGOT

L'après réveillon

Que faire les lendemains de fête difficiles ?

Pour éviter la "gueule de bois", la seule solution est de modérer sa consommation de boissons alcoolisées et de ne pas faire trop de mélanges. Ne buvez pas trop vite et alternez un verre d’eau avec un verre de vin. Quant à la fameuse crise de foie, mal mythique et bien français, c’est en fait une indigestion. Elle se traduit par des ballonnements, des nausées, une sensation de pesanteur et parfois des douleurs. Ce malaise est provoqué par les excès de table et les menus trop riches. Pendant les repas de fête, évitez de vous resservir plusieurs fois du même plat et mangez doucement ! 

G comme Gueule de bois

L’été se prête volontiers aux barbecues, soirées entre amis et apéritifs prolongés. Un verre en entraînant un autre, on cesse bientôt de les compter, tombant rapidement dans l’excès, gagné par l’ambiance. Le lendemain matin, le réveil est difficile.

Vous avez un mal de tête persistant, la nausée et la bouche pâteuse. Ce n’est pas la première fois que cela vous arrive, pourtant échaudé par l’expérience, vous vous étiez promis que cela ne vous arriverait plus.

Vous aviez pris vos précautions en avalant une cuillère d'huile d'olive, en mangeant pour ne pas boire à jeun, en évitant de faire des mélanges, en ingurgitant des litres de café et, pour les plus courageux, en courant avant de vous coucher pour oxygéner votre sang. Mais tous ces remèdes de grand-mère s’avèrent inefficaces cette fois-ci.

Le temps sera alors votre meilleur allié pour retrouver un peu de sérénité. Il suffit en effet de quelques secondes pour boire un verre, mais il faut une heure pour éliminer 0,15 mg/l d’alcool. Soit un peu plus de 3 heures si vous avez bu 0,5 mg/litre d’alcool, la valeur seuil du taux d’alcoolémie légal. Vous pouvez néanmoins boire de l’eau pour éviter la déshydratation et favoriser l’élimination de l’alcool dans les urines.

Un "trop plein"

L'alcool a un effet toxique sur le corps. Absorbé en trop grande quantité, les capacités des enzymes chargées de le dégrader sont dépassées. L’une de ces enzymes diffuse d’ailleurs un produit qui provoque les vomissements par sécrétion de bile gastrique. Ce "trop plein" serait d’autant plus important que l’alcool ingurgité contient du méthanol, bien plus toxique que l’éthanol. Au top 50 des alcools qui donnent la gueule de bois figurent par ordre décroissant  le brandy, le vin rouge, le rhum, le vin blanc, le gin et la vodka. Mais bien sûr, tout est question de proportion et de tolérance de l’organisme selon son sexe ou son origine ethnique. Les Asiatiques, dépourvus d’une enzyme, sont plus vulnérables.

Comment éviter la gueule de bois ?

Il n'existe pas de remède miracle. Le seul "truc" est la modération, en évitant cumul et mélange. Voici quelques idées pour maîtriser votre consommation d'alcool : 

  • Ne videz pas trop souvent, ni trop vite, votre verre de vin ou votre coupe de champagne ;
  • Remplissez votre verre d'eau au début du repas si vous souhaitez que votre hôte ne remplisse pas votre verre ;
  • Pour éviter les mélanges, faites tout le repas au champagne ou encore optez pour un cocktail de jus de fruits à l'apéritif et poursuivez avec un seul vin tout au long du repas.

Un dernier conseil, n'oubliez pas de boire de l'eau.

Tentatives de remède

Le repos et la réhydratation sont les seuls remèdes efficaces. La réhydratation consiste à boire beaucoup d'eau pour pallier la déshydratation de l'organisme, ceci permet également de faire passer le mal de tête.

La croyance populaire qui consiste à boire la même chose que la veille est fausse. Le repas suivant est idéalement composé d'aliments peu gras.

Pour lutter contre le mal de tête, on évitera le paracétamol (acétaminophène) du fait que son hépatotoxicité est renforcée par la métabolisation de l'alcool et on utilisera l'ibuprofène, l'aspirine ou le naproxène avec prudence, car ces anti-inflammatoires non stéroïdiens, efficaces contre le mal de tête, pourraient aggraver la gastrite et interfèrent de façon négative sur la dégradation des alcools au niveau enzymatique. On peut également tenter un « reconstituant du foie » comme le citrate de bétaïne.

La bourrache officinale a également des propriétés intéressantes contre la gueule de bois.

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
Inscription newsletter
×