CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

Berce

Description

Nom scientifique : Heracleum sphondylium

Famille des ombellifères

Autres noms : Patte-d'ours, Herbe du Diable, Panais sauvage, Branc-Ursine, Fausse-Acanthe, Angélique sauvage, Panais des vaches,
Charavie, Berce spondyle.

Heracleum sphondylium 85630 640

Grande plante ombellifère vivace atteignant 50cm à 1m50 de hauteur. La plante est couverte de poils blanchâtres assez raides. La tige est rameuse, sillonnée-anguleuse.

Les feuilles sont en touffe à la base et alternes sur la tige. Elles sont grandes, très variables, parfois simplement lobées mais souvent divisées en 5 à 7 larges folioles avec des contours anguleux, parfois étroites et allongées dans certaines formes. Pétiole principal épais, muni à la base d'une large gaine rougeâtre qui enferme le jeune inflorescence. 

Les toutes jeunes feuilles de berce s'ajoutent aux salades. Plus grandes, elles sont meilleures cuites et sont agréablement aromatiques, bien que je n'ai jamais trouvé de recette les mettant en valeur. Les pétales extérieurs des fleurs du pourtour de l'ombelle sont beaucoup plus grands que les autres. Les jeunes tiges crues, pelées, sont juteuses et possèdent un goût surprenant, mélange de mandarine de carotte et ne sont pas désagréables.

Les fleurs sont blanches, groupées à l'extrémité des tiges, en larges ombelles de 12 à 40 rayons. Elles ne sentent pas bon et dégagent une odeur rappelant l'urine. Les fruits sont aplatis, ailés et font jusqu'a 1cm de long et sont très odorants.

Les jeunes inflorescences encore enfermées, peuvent être cuites à la vapeur. Les fruits forment un condiment très fort (on n'en abusera donc pas) qui se marie bien avec les céréales.

Les racines sont longues et charnues et ont une odeur aromatique. Elles peuvent éventuellement servir aussi de condiment.

Mise en garde au sujet de la berce du Caucase

Attention à la berce du Caucase (Heracleum mantegazzianum), dont les tiges peuvent atteindre de 2 m à 5 m de hauteur. En effet, La sève de cette espèce de la plante contient des toxines photosensibilisantes qui peuvent provoquer des dermatites. Les lésions apparentées à des brûlures sont douloureuses et parfois très graves.

Pour distinguer les deux plantes : la face inférieure des feuilles de la berce laineuse est tapissée de poils blancs souples, lui donnant une texture feutrée; la face inférieure des feuilles de la berce du Caucase porte peu ou pas de poils, et s'il y en a, ils sont plutôt rudes. D'autre part, les taches rouges ou violettes qui se trouvent sur la tige de la berce laineuse sont plutôt diffuses, tandis qu'elles sont bien définies sur la tige de la berce du Caucase.

La plante contient des substances photosensibilisantes (furanocoumarines) qui provoquent des ampoules lorsque la peau se trouve en contact avec la plante au moment ou le soleil brille !

Attention donc pour les personnes sensibles (ne la ramassez pas sous un soleil de plomb !)

Constituants

  • fucocoumarine
  • furanocoumarines
  • huile essentielle.

Propriétés

  • emménagogue
  • hypotensive
  • vasorelaxante
  • antibactérienne
  • antifongique, 
  • aphrodisiaque,
  • tonique, 
  • stimulante,
  • sédative.
  • L'huile essentielle est anti-infectieuse et anticandidosique.

Utilisations

Elle est utilisée pour calmer les coliques, faciliter la digestion, pour l'hypertension et l'asthénie. En décoction (racines), on l’utilise sur des compresses pour les abcès, les furoncles ou encore l’acné. Asthénie, épilepsie.

Posologie

L’utilisation de la berce doit s’effectuer de préférence sous prescription médicale. Et pour cause, il existe des doses à respecter en fonction de la maladie à soigner.

De plus, son usage peut être externe comme interne. Pour traiter les tumeurs, les oedèmes, les furoncles, les abcès et les ulcères, l’on doit se contenter d’un usage externe sous forme de décoction. Cette solution permet de laver les plaies.

Pour les autres pathologies, l’on doit se tourner vers un usage interne. Ceci s’avère plus dangereux car le produit entre en contact direct avec les organes. Il faut donc bien suivre les consignes fournies par le praticien de santé/naturopathe non seulement pour obtenir un résultat optimal mais également pour éviter une overdose. Un tel cas se manifeste par des nausées, des vertiges et des maux de tête.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

 

Cyberboutique VOGOT

 

×