Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Yeux-Myopie

    La myopie rend difficile ma vision au loin.

    Mon insécurité face à l'avenir me fait voir les évènements plus gros et plus inquiétants qu'ils ne le sont en réalité. Il semble que je ne sois pas prêt(e) à les affronter. Je vois ce qui est près de moi alors que ma vision éloignée est embrouillée, en raison des muscles oculaires contractés et tendus. Il y a un brouillard qui m'empêche de voir le danger au loin. Je suis capable de traiter avec ma vie "au jour le jour" avec une grande facilité. Par contre, il m'est difficile de créer ma propre vision de l'avenir et de voir les possibilités devant moi, de faire face et d'aller au-delà de mes craintes et insécurités. Je peux aussi être profondément dérangé(e) par un mystère qui ne pourra peut-être jamais être résolu, dont je ne pourrai jamais trouver la solution. Ma perception intérieure de la vérité est embrouillée. Il y a distorsion entre ce que je ressens et ce que je vois. Le fait de voir très bien de près sous-tend une difficulté à trouver ma marge de manoeuvre dans certaines situations où il s'en est fallu de peu pour que je sois par exemple impliqué(e) dans un accident de voiture. Si je suis myope, j'ai tendance à être gêné(e) et introverti(e), ce qui peut résulter d'expériences de mon enfance vécues comme effrayantes ou abusives (comme le regard hostile ou enragé d'un parent). Par exemple, si un professeur ou un oncle me battait, je suis devenu(e) myope parce que j'avais peur de lui et ne voulais pas le voir car, seulement à sa vue, je devenais nerveux(se), inquiet(e), sachant ce qui m'attendait. J'avais l'impression qu'on me talonnait et j'aurais voulu que cela cesse. J'ai ressenti la nécessité de protéger mon monde, un peu comme l'autisme, par la myopie. Habituellement, à moins d'avoir vécu un autre conflit, ma vision de près va être meilleure que la moyenne, car je sais, même inconsciemment, qu'il est important que je voie bien ce qui se passe près de moi pour pouvoir me défendre ou pour poser les bons gestes quand cette menace sera près de moi et pour qu'elle ne me blesse pas. La myopie indique généralement une subjectivité excessive. L'expression "ne pas voir plus loin que le bout de son nez" décrit bien cet état d'être. Ne pas vouloir voir au loin par lassitude ou paresse ou, encore, à force de déceptions de la vie. "Je n'en crois pas me yeux" illustre bien comment je me sens. M'apitoyer sur moi-même est parfois plus facile que d'agir. Est-ce que mon conjoint passe beaucoup de temps au loin ? Je peux m'interroger si l'adage "loin des yeux, loin du coeur" s'applique dans mon cas...Ou ce peut être que je manque de présence de mon père...Je considère la réalité extérieure et mon futur d'une façon très méfiante car je ne vois pas ma propre force et sagesse intérieures. Me sentant blessé(e) par les autres, je n'ai plus le goût d'interagir avec eux. Je me sens impuissant(e), sans soutien et cela m'empêche d'avancer.

    En acceptant de voir le monde extérieur, cela me permet d'apprendre sur moi. Ma vision s'élargit en développant mon espace intérieur. Je choisis de nouvelles routes, je me fais confiance. J'accepte que chaque personne est responsable de sa propre vie et qu'en voyant le futur d'une façon belle et positive, c'est exactement ce qui va se manifester dans ma vie.

    3 votes. Moyenne 3.67 sur 5.

    ×