Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Google logo Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Aura

    Définition :

    Le terme désigne un contour coloré, comme un « halo de lumière » qui rayonnerait autour du corps ou de la tête d'un être vivant et qui serait la manifestation d'un champ d'énergie ou d'une force vitale.

    Histoire :

    Le concept d'aura puiserait son origine dans l'Antiquité. Il était perçu comme un mouvement d'air, une brise légère représentée dans le domaine des arts plastiques, par le gonflement d'une draperie au-dessus de la tête de certaines divinités ou de héros/héroïnes très méritant(e)s (aura velificans).

    Le motif de l'aura, qui indique toujours la valeur et le mérite personnel, était lié à la lumière dès l'époque d'Auguste (Ier siècle avant Jésus-Christ), pour des raisons philosophico-religieuses. Mais dans l'Antiquité, jamais personne ne disait voir cet air impalpable. Le terme reste toujours dans le domaine de l'art et de la poésie.

    Description :

    Selon ceux qui croient en l'existence de l'aura, ce halo lumineux entourant le corps serait comme une propriété des êtres vivants, à distinguer du corps éthérique qui épouserait toute la surface de la peau est généralement décrit comme ayant environ deux centimètres d'épaisseur.

    La vision de l'aura est souvent décrite comme la résultante de perceptions spontanées (sur fond sombre) ou d'un entraînement. Certaines personnes "sensitives" ou individus médium seraient ainsi capables de discerner des émotions ou maladies d'un être vivant, en fonction des couleurs de son aura. D'autres réaliseraient une sorte de « portrait psychique » (les parapsychologues parlent alors de « lecture d'aura »). Les couleurs de l'aura sont rapportées comme évoluant en fonction des émotions des sujets étudiés.

    Effet KIRLIAN :

    Le russe Semyon Kirlian, en 1939, a créé un appareil de photographie qui rend visible un phénomène que certains n'hésitant pas à interpréter comme des prises de vue de l'aura.

    Les scientifiques objectent toutefois que l'effet observé n'est dû qu'à l'inhomogénéité de la répartition des charges électriques à la surface de la pellicule du fait de l'humidité inhérente à chaque être vivant, humidité superficielle qui s'ionise sous l'effet de la tension électrique et se dépose sur le film (effet corona), improbable !!!!

    Recherche scientifique :

    la perception des auras est dû à un trouble neurologique appelé synesthésie. En 2004, le psychologue britannique Jamie Ward a publié un article dans la revue Cognitive Neuropsychology qui étudie le cas d'une personne qui perçoit des couleurs en fonction des émotions qu'elle ressent pour des objets, des mots ou des personnes. Il fait le parallèle avec les interprétations mystiques (aura, champ d'énergie) et note qu'il n'est pas difficile d'imaginer comment des personnes atteintes de synesthésie ont pu croire que les couleurs émanaient des gens plutôt que de leur cerveau.

    Depuis les années 1970, les tentatives d'explication sont nombreuses. Les neurologues invoquent une série de mauvaises connections entre les neurones qui seraient survenues dès l'enfance. Deux zones du cerveau proches l'une de l'autre attirent leur attention: l'une, appelée le cortex rétrosplénial, associée aux émotions, l'autre, appelée V4, associée à la perception des couleurs.

    Une personne sur 2000 souffrirait de synesthésie, selon une étude américaine remontant à 1996. Cette maladie se caractérise par un dysfonctionnement des sens, en particulier de la vision, qui conduit à voir des halos de couleur émanant de gens, d'objets, et même de mots sur un papier.

    Pensez-vous réellement que je soufre de synesthésie ?????

     


    Photo (personnelle) prise le 01/08/2008 avec un appareil de type Kirlian.


    Les sceptiques :

    Selon des sceptiques comme Robert Todd Carroll, certaines personnes veulent nous faire croire que des personnes spéciales (ou n'importe qui après initiation) peuvent voir des auras qui sont impossibles à détecter, personne n'ayant jamais pu mesurer une aura ou la supposée énergie qui en serait la source même avec des appareils beaucoup plus sensibles que le corps humain, comme dans la tomographie à émission de positron. Les sceptiques rappellent que ce n'est parce qu’on peut percevoir des auras que c'est une preuve qu'elles, ou un champ d'énergie, existent dans le monde physique ou surnaturel. La perception d'auras peut être due à des migraines, l'épilepsie ou d'autres troubles visuels ou neurologiques. La plupart des exercices pour percevoir les auras exploitent des phénomènes naturels de perception comme la fatigue de la rétine ou des illusions d'optiques et ne sont pas des « pouvoirs psychiques ».

     

    3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

     

    Anastore.com

     

    ×