CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

Au Cancéropôle les médecines naturelles doivent être prises en compte

Le Dr André Talazac a exercé la chirurgie générale jusqu’en 1988, tout en gérant une clinique de cent lits à Lavaur, dans le Tarn. En 1989, il est élu président national de l’Union hospitalière privée, poste qu’il occupera jusqu’en 2002. C’est alors qu’il est appelé en tant que chargé de mission au ministère de la Santé. Lorsque Philippe Douste-Blazy, alors ministre de la Santé, décide de créer le Cancéropôle à Toulouse sur le site d’AZF, c’est donc naturellement vers lui que le ministre se tourne pour lui demander de s’en occuper. Les membres de l’Association de préfiguration du Cancéropôle en confient la présidence au Dr Talazac en 2006.


Quels sont la destination et les grands axes du Cancéropôle ?

Dr Talazac : Le Cancéropôle privilégie trois grands axes : un hôpital de pointe, des industries pharmaceutiques, de la recherche avec le CNRS et l’INSERM. L’hôpital, que l’on appelle Clinique universitaire du cancer, est unique dans sa conception : des soins de qualité, du matériel performant, en particulier en radiothérapie, la participation d’équipes entières du CHU, du Centre anticancéreux (ICR), et de l’hospitalisation privée.


Vous avez trouvé que l’être humain n’était pas assez pris en considération par le projet initial. . Avec quels moyens allez-vous le développer ?

Dr Talazac : Juste avant la fin de son mandat électoral, Philippe Douste-Blazy nous avait réunis pour faire le bilan du Cancéropôle. Parlant en dernier, je constatais qu’au point de vue scientifique, médical et recherche… tout était sur les rails ; mais que depuis trois ans, nous avions oublié l’homme. Stupeur de tous. « Eh bien, vas-y », me fut-il répondu… Et voilà comment a pris naissance le Kiosque info cancer.


Quelles sortes d’informations allez-vous y proposer dans ce kiosque ?

Dr Talazac:  Le Kiosque est une association de bénévoles, dont la mission première est le soutien moral apporté aux patients atteints du cancer et à leur famille. Nous avons fait une enquête au domicile des patients et nous avons retenu leurs souhaits.
Avec l’avènement de la chimiothérapie orale qui les amène à passer 360 jours par an chez eux, ils se sentent totalement abandonnés. Ils ont besoin de soutien psychologique, de conseils diététiques, administratifs, juridiques, sexuels et esthétiques (notamment toutes les femmes ayant un cancer du sein). Ils demandent aussi à être mieux informés sur leur mal et être accompagnés après la maladie.


Un site internet va également être mis en place. Quand sera-t-il opérationnel ?

Dr Talazac :Le dialogue singulier reste primordial, mais il faut utiliser les moyens modernes d’information.  Le site internet est indispensable et est opérationnel depuis début 2010. Il a été complété par une plateforme téléphonique et des réunions qui s’adressent aux aidants.

http://www.kic-toulouse.org/topic/index.html


Vous souhaitez aussi introduire certaines médecines naturelles au sein du Cancéropôle ?


Dr Talazac: Les médecines naturelles doivent être prises en compte. Dans ce sens, nous avons obtenu que  l’architecte fasse à l’entrée de la Clinique universitaire du cancer un jardin biologique où se trouveront toutes les plantes qui sont recommandées par la majeure partie des spécialistes.

Quand l’ensemble du projet de Cancéropôle sera-t-il opérationnel ? 


Dr Talazac Fixer une date est difficile, 2012 ou 2013 paraissent raisonnables pour un Cancéropôle opérationnel.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

 

 

Cyberboutique VOGOT