CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

Les écrans sont dangereux (télé, ordinateurs, jeux vidéo). Quel remède ? (suite)

Des savants du monde entier confirment l’efficacité des résonateurs EMF-Bioshield® dérivant de la technologie A-Nox®

Ces expérimentations ont été menées par des scientifiques de haut niveau de six pays différents, et retenues en communications officielles par cinq congrès scientifiques et médicaux internationaux.

1 - Mouches drosophiles

A.M. Laverdure, docteur es sciences, lauréate de l’Académie des Sciences, directeur de recherche à Paris, a montré que des élevages de mouches drosophiles (souche Charolles) – petites mouches chères aux généticiens - exposées aux REMP émises par des écrans cathodiques durant tout leur développement avaient les taux de mortalité suivants :

exposés sans protection : 32 %

exposés sous protection résonateur EMF-Bioshield® de A NOX®/technology : 14 %

non exposés : 14 %

2 - Mouches drosophiles

Le laboratoire Ricerca, de Painsville (Ohio, USA) a montré que l’exposition de mouches drosophiles (souche Oregon) aux REMP émises par des écrans cathodiques durant tout leur développement, occasionna un retard de 20 % dans l’apparition du stade adulte, alors que le développement des échantillons non exposés et ceux exposés, sous protection résonateur EMF-Bioshield® de A NOX®/technology était normal.

3 - Algues et alevins

Le laboratoire RBM d’Ivrea (Italie), accrédité par le ministère italien de la Santé, a démontré un phénomène analogue, avec et sans protection
A NOX, sur des algues exposées aux radiations et a montré un pic de mortalité au stade embryonnaire chez certains alevins d’élevage exposés aux REMP émises par des écrans cathodiques. Le même type d’échantillons biologiques présentait un développement parfaitement normal sous protection de EMF-Bioshield® de A NOX®/technology.

4 - Embryons de poulets

Le dr G. Ermakova, de l’Institut de médecine expérimentale de Saint-Petersbourg (Russie), a pu démontrer que des embryons de poulets de 11 jours d’incubation, biologiquement fragilisés, entrent en convulsion après 20 minutes à deux diagonales d’écrans et sont tous morts après 7 heures. Sous protection de EMF-Bioshield® de A NOX®/technology, 100 % d’éclosions ne montrent aucun signe de convulsion ou de malaise après 21 heures d’exposition aux mêmes écrans cathodiques placés à la même distance.

5 - Embryons de poulets

Le pr B. Sisken, spécialiste de médecine/génie médical de l’université du Kentucky (USA), a démontré que des embryons de poulets exposés sans protection aux radiations d’un écran subissaient, après 5 jours, une augmentation de 60 % des malformations congénitales, alors que des embryons de même âge, de même souche, exposées aux mêmes écrans protégés par résonateur EMF-Bioshield® de A NOX®/technology, voyaient cette augmentation réduite de 85 %.

6 - Rats

Le dr ès Sciences (physiologie) Pierre Le Ruz, (membre de la Commission des experts du Parlement européen sur les rayonnements non ionisants), de Laval, a démontré que de jeunes rats placés sous REMP d’ordinateurs en période prépubertaire subissent une altération de leur développement neuro-endocrinien à la puberté, laquelle affecte leur sexualité et fécondité, alors que de jeunes rats placés sous les mêmes écrans protégés par résonateur EMF-Bioshield® de A NOX®/technology ont un développement analogue à celui des rats non exposés.

7 - Enfants

Une équipe de médecins acupuncteurs français de Paris a pu démontrer, en utilisant un dispositif de mesure à haute sensibilité, que pour des enfants de 5 à 12 ans, une exposition aux REMP émises par des écrans cathodiques sans protection pendant 40 minutes entraîne une délatéralisation des cerveaux gauche et droit, un blocage du corps calleux, une prédisposition à la dyslexie et une inaptitude à toute mémorisation pendant les 4 heures suivantes. Les mêmes enfants furent exposés, sous protection EMF-Bioshield® de A-NOX®Technology aux mêmes écrans cathodiques pendant 150 minutes, sans manifester aucune atteinte de ce type.

8 - Adultes

Le pr K.E. Lotz, directeur du Centre de recherche de Biberach (Allemagne), a pu démontrer, pour des êtres humains adultes, que l’altération des courbes d’excrétion d’adrénaline est inversée après 4 heures d’exposition aux REMP émises par des écrans cathodiques. Par contre, ces courbes sont normales et non perturbées pour les mêmes personnes exposées pendant 8 heures aux mêmes écrans cathodiques protégés par résonateur EMF-Bioshield® de A-NOX®Technology.

9 - Adultes irradiés

Le Pr V. Bondarovskaia, responsable du Gorsystemotechnika de l’université de Kiev (Ukraine), ayant à résoudre le problème des irradiés de Tchernobyl et de leur sensibilité extrême aux REMP, disposant de 120 volontaires adultes, a pu démontrer que seuls ceux qui ont été protégés par résonateur EMF-Bioshield® de A-NOX® pouvaient travailler 8 heures sans fatigue, alors que les non protégés ou les “protégés placebo” devaient s’arrêter, épuisés, après 3 heures d’écran.

10 - Adultes irradiés

Au cours des mêmes études, le Dr Irène Petrovskaia, médecin chercheur en chef à l’Institut d’immunologie et de génétique de l’Académie des sciences d’Ukraine, a démontré que la capacité de résistance immunitaire était préservée chez les sujets exposés aux écrans protégés par EMF-Bioshield de A-NOX®, alors que chez les autres, elle était réduite de 50 % après avoir été exposés seulement 4 heures aux REMP émises par des écrans cathodiques.

11 - Travailleurs

Lors de la conférence organisée à l’Unesco, à Paris, le 4 octobre 1993, par le président de l’Association du personnel, le Dr Christian Laval, vice-président du Collège français des sciences humaines, chargé de cours à l’hôpital de Versailles, a montré, après deux ans d’observations et par comparaison avec les statistiques de la Sécurité sociale, qu’il est possible de réduire l’absentéisme en entreprise en protégeant les champs vitaux du personnel. Il y reconnaît que les appareils de protection EMF-Bioshield® de A NOX®/technology sont actuellement “un des rares moyens existants qui sont aptes à obtenir un tel résultat”.

Que valent les protections connues du marché ?

Les filtres d’écran ne font que protéger les yeux. Ce sont surtout des anti-reflets. On peut aussi bien placer un collant de femme : l’efficacité est identique.

Les pastilles de neutralisaiton ne neutralisent pas les REMP mais les dispersent à la manière d’un jet d’eau. On n’est pas touché aux mêmes endroits. Ces pastilles, de plus, n’ont jamais fait l’objet d’études de laboratoires et d’organismes de contrôles officiels.

Les peignes (champ d’action : une demi-diagonale de l’écran) ne font que canaliser les effets électrostatiques des tubes cathodiques et n’agissent pas sur les REMP. Des gadgets en forme de boîtier (marque Rayer), supposés contenir des composants électroniques sophistiqués et brevetés, sont vendus dans les salons à cet effet. Ces boîtiers soigneusement scellés, une fois éventrés, révèlent leur secret (vendu cher) : un peigne de plastique tronqué !

Les cactus américains sont une grosse supercherie issue d’informations interprétées à partir d’un ouvrage de Mme Merz qui fait remarquer, à un moment donné, que les cactus peuvent se développer là où rien ne vit. Il suffisait de broder un peu… pour pouvoir ainsi vendre des cactus à 10 ou 20 fois le prix.

Une législation existe, mais ça ne suit pas sur le terrain

Depuis le 1er janvier 1993, dans toute la Communauté européenne, l’application de la directive Ce 90-270 a entraîné, entre autres, la publication au Journal officiel français du 16 mai 1991 de l’arrêté ministériel 91-451 qui implique, depuis le 1er janvier 1993, la responsabilité civile des employeurs dans les conséquences de l’exposition de leur personnel aux nuisances des écrans (voir l’obligation qui leur est faite d’identifier celles-ci et de l’en protéger).

Nota. Les écrans à cristaux liquides ne sont pas concernés.

Depuis le 1er janvier 1997, l’application de ce décret devrait être effective. Mais il semble qu’aucune mesure n’ait été prise, en particulier depuis le 4 novembre 1991, pour protéger ceux parmi les plus fragiles, les impubères. Pourtant, toutes les expériences de laboratoires montrent une fragilité extrême en période embryonnaire ou pré-pubertaire, et tous les mammifères exposés avant la puberté ont montré une perturbation irréversible de leur développement neuro-endocrinien, et seront stériles et impuissants. Si un humain n’est pas un rat, peut-on affirmer qu’il est plus résistant ? Quelles seront dans dix ans les conséquences de ces irradiations irresponsables et inconsidérées d’impubères sans protection ? Il semble aujourd’hui impossible de continuer à prétendre que les écrans n’ont aucun effet négatif sur les êtres vivants qui y sont exposés. Ce ne sont pas des “révélateurs de malformations préexistantes”, comme le disent certains au vu d’une bibliographie sélective (sans avoir mené eux-mêmes aucune expérimentation scientifique sérieuse) mais bien des “générateurs de troubles et de multiples perturbations”, comme il ressort de tous ces travaux scientifiques.

NOTA : A NOX® est le nom commercial du système EMF-Bioshield®

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

 

Cyberboutique VOGOT