CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

Circulation veineuse

La circulation veineuse est au cœur des problèmes circulatoires quelque soit la localisation du « trouble » .

En 2004 , Plus de 18 millions de personnes consultaient leur médecin pour une insuffisance veineuse.

Celle-ci prend souvent l'apparence d'une insuffisance veineuse chronique Cette affection n'est pas seulement désagréable d'un point de vue esthétique (varicosités, pigmentation de la peau) ou bénignes (hémorroïdes), elle peut très vite se transformer en maladies plus graves (varices, oedèmes, ulcères variqueux et phlébites).

Lorsqu'il s'agit de la « circulation artérielle », c'est le cœur qui amène le sang riche enoxygène vers les tissus organiques .
Dans le cas de la « circulation veineuse », c'est plus compliqué car, elle se heurte au phénomène de pesanteur terrestre lorsque nous sommes assis ou debout .

L'insuffisance veineuse apparaît lorsque le « mécanisme de retour » du sang vers le cœur perd de son efficacité.
Le mode de vie sédentaire associé à une alimentation défectueuse vont favoriser l'apparition de ce trouble.

Il existe « 2 systèmes circulatoires veineux »

1) L'un est situé en profondeur.

2) Le second se trouve en surface.

Ce sont les dysfonctionnements du « système circulatoire superficiel » qui sont responsables des varices visibles sous la peau.

Les varices concernent essentiellement le « système circulatoire superficiel » car dans le cas du système circulatoire profond, les veines ne disposent que d'un espace restreint, étant entourées par les os, les muscles et autres tendons.

Chaque sollicitation musculaire entraînera une augmentation du débit sanguin parcontraction de la veine, favorisant ainsi « le retour veineux ». Dans le cas des veines superficielles, la peau, souple et extensible ne s'opposent que très peu à leurdilatation. Le retour veineux sera donc dépendant de la qualité de la paroi veineuse et surtout des valvules.

Rappel d'anatomie

Le sang est l'élément nutritif des milliards de cellules contenues dans le corps humain. Il est acheminé à l'intérieur du corps par des sortes de canalisations dont le diamètre est en rapport avec l'éloignement du cœur et le rôle qu'elles ont à remplir. Le mouvement de pompe du cœur pousse le sang à travers l'organisme.

A la sortie du cœur, le sang passe par le ventricule gauche, puis va successivement alimenter :

  • Aorte,

  • Artères,

  • Artérioles,

  • Capillaires artériels, 

  • Capillaires veineux,

  • Veinules et les veines.

A l'intérieur de chaque structure, le sang circule des artères vers les artérioles et les capillaires ou s'opère l'échange réciproque de substances entre le sang et les cellules.

Le sang traverse ensuite chacun des organes en passant par les veinules puis par les veines, avant de s'écouler par la suite dans la veine cave inférieure ou supérieure.

Ces deux grosses veines du corps ramènent le sang veineux au cœur dans l'oreillette droite pour terminer le circuit de la circulation générale.

 

 

Circulation veineuse

Petite circulation ou circulation pulmonaire

CHEMINEMENT :

Passage du sang de l'oreillette droite au ventricule droit, puis arrivée dans l'artère pulmonaire, puis dans les artérioles pulmonaires, et enfin dans les capillaires pulmonaires.
 

 

 

Oreillette gauche et ventricule gauche: passage du sang oxygéné

Oreillette droite et ventricule droit: passage du sang carboné 
 

Petite circulation (circulation pulmonaire) 
et 
Grande circulation (circulation générale)

EN RESUME 

La grande circulation transporte le sang du cœur vers tous les organes et les membres puis revient au cœur.

La petite circulation concerne les trajets du sang entre le cœur et les poumons. Elle apporte le sang aux poumons pour que ceux- ci puissent y retirer le dioxyde de carbone et l'enrichir en oxygène.

Origine du trouble

Le principal trouble de la « circulation veineuse » c'est l'apparition des varices.

Une varice, c'est une dilatation veineuse anormale et localisée.

Les varices apparaissent principalement au niveau des membres inférieurs.

Les varices dépendent essentiellement du système veineux. Les parois des veines étant beaucoup plus souples et plus élastiques que celles des artères, elles peuvent se dilater et gonfler de façon conséquente. Cette dilatation entraîne une stagnation du sang qui associée à une défaillance des valvules, aboutit à la formation de réservoirs sanguins que sont les varices .

Dysfonctionnement des clapets valvulaires
+
Diminution de la tonicité de la paroi veineuse
=  

Ralentissement de la circulation sanguine DE RETOURdilatation de la veine et formation des varices.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les varices sont souvent héréditaires (environ 40% pour 1 parent et 60% si les 2 parents sont concernés).

  • L'âge augmente les risques de voir s'installer les varices. 

  • Le sexe , sachant que les hormones féminines jouent un rôle important dans leur développement. 

  • L'exposition à la chaleur. 

  • La surcharge pondérale. 

  • Le port de vêtements trop serrés. 

  • Les chaussures à talons trop hauts (pas plus de 3 à 5cm).

Symptômes apparents

  • Douleurs, 

  • Lourdeurs dans la (ou les jambes), 

  • Fourmillements, 

  • Crampes, 

  • Gonflement des chevilles.

Si ces manifestations persistent

  • Troubles cutanés, 

  • Plaques brunes, 

  • Taches,

  • Oedèmes, 

  • Eczéma, 

  • Ulcère variqueux, 

Sièges de surinfection dans bien des cas.

 

AUTRES LOCALISATIONS POSSIBLES

  • Varices oesophagienne,  

  • Varices rénales, 

  • Varices duodénales, 

  • Varices anales ou hémorroïdes, 

  • Varices du globe oculaire.

RISQUES POSSIBLES

  • Éclatement de la veine, 

  • Formation de caillots, 

  • Phlébite, 

  • Embolie pulmonaire.

Intervention naturopathique

Nous savons que les troubles veineux reposent sur la perte d'élasticité des veines et sur une mauvaise qualité du liquide sanguin. Le tonus musculaire est indispensable puisque ce sont les muscles de relation avec la circulation de retour (pieds, mollets, cuisses, bras, épaules etc.) qui par des contractions systématiques et répétées vont forcer le sang à progresser vers le cœur.

Les causes à prendre en considération sont:

  • L'alimentation incorrecte , généralement trop riche en hydrates de carbone et sucres, en graisses cuites, en aliments conservés par des procédés inadéquats (chimie de synthèse).

  • Des rations excessives conduisant à l'embonpoint. 

  • La sédentarité  

  • Les sources de chaleur 

  • La station debout trop prolongée, 

  • La prise de pilule contraceptives, 

  • L'alcool, le tabac, le café, médicaments et autres toxiques.

Au cours de la première cure naturopathique nommée "CURE PREPARATOIRE", les actions à entreprendre vont porter en priorité sur

  • Recherche héréditaire, 

  • Contrôle alimentaire, 

  • Contrôle de la motilité, actif ou sédentaire, 

  • Informations concernant l'hygiène de vie en passant en revue tous les paramètres pouvant jouer un rôle dans l'apparition du trouble veineux exemple: temps de repos, vaccinations, prise régulière de médicaments etc.

PROCESSUS

  • Petite réduction alimentaire en évitant les aliments constipants, favorisants l'épaississement du sang et les dépôts plaquettaires,

  • Prise en charge du facteur émotionnel,

  • Pratique d'activités physiques adaptés (marche, vélo, natation),

  • Port de vêtements légers et aérés.

PUIS commencer l'application réduite et progressive des « techniques naturopathiques » en évitant de brusquer l'organisme par une sollicitation trop soutenue. Exemple: l'hydrologie 

Au cours de la deuxième phase d'intervention ou "CURE DE DESINCRUSTATION TISSULAIRE" (détoxination et détoxication), nous allons donner la priorité aux actions dépuratives en agissant sur les émonctoires « peau, poumons, reins, intestins, foie et vésicule biliaire ». A savoir:

  • Plantes laxatives pour les intestins, 

  • Plantes diurétiques pour les reins, 

  • Bains de jambes et affusions d'eau fraîche pour la peau, 

  • Gymnastique respiratoire pour les poumons,

  • Etablissement d'un plan nutritionnel favorable à la désincrustation des tissus,

  • Poursuite des techniques naturopathiques hiérarchisées, 

  • Poursuite du soutien psychologique.

Au cours de la troisième phase d'intervention nommée "CURE D'HARMONISATION" qui comprend une étape de Revitalisation puis une étape de Stabilisation , nous allons procéder à la mise en place d'un régime hypotoxique, exemple: à base de fruits, crudités, légumes verts cuits de préférence à la vapeur, salade, tofu.

S'abstenir de consommer des aliments en conserves, de la charcuterie, des viandes grasses et faisandées, ne pas faire plus de 3 repas par jour.  

Eviter le grignotage entre les repas qui va relancer les organes de digestion et perturber le processus d'assimilation au niveau de l'intestin grêle. 

Les sujets aux approches de la cinquantaine devront observer chaque semaine un jour de diète presque totale qui permettra à l'organisme de se reposer et de réduire l'apport de toxines dans le sang.

  • Application de l'hydrologie, 

  • Apport de compléments anti-carences vitamines, minéraux, acides aminés, oligoéléments, 

  • Rétablir une bonne hygiène de vie,

  • Pratiquer la thalassothérapie et le drainage lymphatique, 

  • Les bains trop chauds sont à proscrire, 

  • Prendre une douche fraîche le soir avant de se coucher, 

  • Soulever les jambes dans le lit afin de faciliter le retour veineux,

Ne pas attendre d'être porteur d'énormes varices et de souffrir de troubles importants pour réagir.

L'APPLICATION AU QUOTIDIEN DES REGLES ELEMENTAIRES D'HYGIENE VITALE EST PRIMORDIALE.

Produits pouvant être conseillés

PHYTOLOGIE 

  • Vigne rouge

  • Hamamélis, 

  • Marronnier d'Inde, 

  • Petit houx, 

  • Cyprès. 

Existent en gélules, en ampoules, en crème etc. 

GEMMOLOGIE (extraits de bourgeons)

  • Châtaignier : 5 à 15 gouttes/jour . 

  • Aulne glutineux : 5 à 15 gouttes/jour . 

  • Romarin : 5 à 10 gouttes/jour . 

  • Sorbier : 5 à 15 gouttes/jour . 

  • Complexe circulation veineuse composé (VITA SANG): 

    • de Ginkgo (Ginkgo biloba) est un puissant fluidifiant sanguin, particulièrement tonique pour la circulation de retour, celle des organes du haut du corps.

    • d'Hamamélis (Hamamelis virginiana) intervient pour améliorer la qualité du système veineux en améliorant sa tonicité et son élasticité.

    • de Vigne rouge (Vitis vinifera) intervient sur les problèmes de circulation sur le bas du corps.

HOMEOPATHIE 

À étudier en priorité 

  • Aesculus hippocastanum 

  • Collinsonia canadensis 

  • Hamamelis virginiana 

  • Nux vomica 

  • Sepia officinalis 

  • Sulfur. 

  • Vipera redi 

À conseiller en traitements de fond 

  • Calcarea fluorica 

  • Fluoricum acidum 

  • Lycopodium clavatum 

  • Nux vomica

  • Pulsatilla 

  • Sepia officinalis 

  • Sulfur. 

Modalité des prises  

  • En 5CH (cas aigus), 

  • En 9CH (+symptômes mentaux et troubles fonctionnels), 

  • En 15CH (dose hebdomadaire pour le traitement de fond) À raison de 3 à 5 granules 3x/j. 

  • À l'unité ou en alternance (pour la prise de 3 produits différents dans la journée).

POCONEOLS

  • Poconéol n°5 remède du tuberculinisme et de ses troubles circulatoires. 

  • Poconéol n°51 remède de l'insuffisance veineuse des varices et des phlébites. 

  • Poconéol n°71 remède des hémorroïdes.

Autres produits

  • Pollen en pelotes, 

  • Chlorure de magnésium , 

  • Magnésium marin,

  • H.E d'ail, de cyprès ou d'oignon à raison de 2 à 3 gouttes 3x/j,

Ou 

  • H.E de genièvre ou de romarin à raison de 2 à 4 gouttes 3x/j,

Ou 

ATTENTION: Les huiles essentielles (HE) absorbées par voie orale, doivent être employées avec précautions. Certaines essences contenant des substances très actives peuvent provoquer des irritations, voire des brûlures graves conduisant dans certains cas à l'ulcération des muqueuses digestives. Le suivi par un thérapeute expérimenté est vivement conseillé.

Et les bas de contention, que conseiller ?

Les problèmes veineux ne sont pas des trucs de « mamie ». 

C’est un problème de civilisation : 

La voiture, le chauffage central, la climatisation, le travail de bureau, les avions, la pilule contraceptive, les jeans serrés, les bains ou douches trop chauds, l’alcool, les sucreries, la malbouffe (chips salées, biscuits d’apéritif en tous genres), les grossesses : voilà un cocktail explosif pour les veines. 

Ajoutez à cela le temps passé à piétiner (à la caisse du supermarché, dans la file à la cantine, sur un quai de gare, dans les transports en commun). Nous avons évidemment des problèmes que nos ancêtres n’avaient pas. 

Veines bleutées à la surface des mollets, tissulite (ce que l'on nomme par erreur: cellulite), réseau autoroutier sur les cuisses, varices, jambes lourdes, gonflées, parfois douloureuses, nous en sommes tous là, et dès nos vingt ans pour certains. 

Selon les données de l’Insee, 18 millions de Français sont concernés par les troubles de la circulation veineuse, dont 57 % des femmes et 26 % des hommes.

Vous vous souvenez surement de ces bas beiges, opaques, rêches, qui ressemblaient à des instruments de torture autrefois. 

Résultat de recherche d'images pour "bas de contention anciens"

Les fabricants ont fait des progrès énormes grâce aux nouvelles fibres textiles. On trouve des bas de contention qui sont à la fois doux et fins. À distance, difficile ou impossible de les distinguer de collants stylés. 

Ils peuvent être galbants, à motifs, colorés : chacun peut trouver son style.

Le bas Papillon, par exemple, est un bas de contention noir et transparent qui se termine par un large ruban rouge de dentelle tissé de motifs papillon… Pas franchement un « tue-l’amour ».

Image associée

Vous trouverez des bas de contention à résille, à rayures, à losanges.

Image associée

Dans la catégorie masculin ou sportif, ...

Résultat de recherche d'images pour "bas de contention homme" Résultat de recherche d'images pour "bas de contention sportif"

... femme enceinte.

Image associée

Tenons compte du fait que leur maillage étroit les rend beaucoup plus résistants. Ces bas permettent aussi de faire d’importantes économies en médicaments, opérations, temps passé chez le médecin.

En termes de santé, c’est un des meilleurs investissements. 

En effet, je répète que même sans problème veineux grave déclaré, je vous conseille vivement de porter des bas de contention deux fois par semaine. 

Résultat de recherche d'images pour "varices"

C’est une prévention utile car les troubles, même bénins, ne vont jamais en s’améliorant. Ils peuvent évoluer vers des maladies bien plus graves (thromboses). 

Sans devenir parano, on évite ainsi de faire l’autruche. 

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

Cyberboutique VOGOT

 

×