CYBERBOUTIQUE VOGOT

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT

VOGOT

Rhume (...de cerveau)

Le rhume, aussi appelé rhinite, est une infection virale qui entraîne une toux et un écoulement nasal. La plus connue est la rhinite aiguë (coryza), communément appelée le rhume de cerveau. Le rhume entraîne aussi des courbatures, de la fatigue ; le nez devient obstrué. Il est très répandu et contagieux. Puisqu'un germe ou un virus affecte mon corps, cela indique une défaillance de mon système immunitaire.

Cela peut provenir de la confusion de mes pensées, du fait que je ne "sais plus où donner de la tête". C'est le désordre total et ma sensibilité est grandement affectée. Il y a trop de choses à gérer en même temps. Je me demande alors par où je dois commencer. Je croule sous les obligations familiales ou professionnelles. Je me sens froid et donc, je "prends froid" et le rhume apparaît. Le rhume m'amène alors un temps de répit où je peux me "protéger" des gens pendant un certain temps et "garder mes distances" pour ainsi me permettre de reprendre contact avec moi-même. Puisqu'il y a libération de sécrétions, je vis probablement une situation émotionnelle particulière qui m'affecte et face à laquelle je vis plein d'émotions qui ne demandent qu'à être libérées. Y a-t-il une chose sur laquelle je veux vraiment pleurer sans l'admettre ? Puisque mon nez est obstrué, y a-t-il une personne ou une situation qui "me pue au nez" ou qui sent mauvais et que je veux éviter de sentir ? Comme le rhume peut affecter autant la poitrine (le corps) que la tête (l'esprit), il peut y avoir déséquilibre si je mets toute mon attention sur l'un en ignorant l'autre. Puisque le rhume est souvent relié au fait que "j'ai pris un coup de froid", je dois me demander quelle est la situation ou quelle est la parole que l'on m'a dite qui a "jeté un froid" sur la relation concernée ou qui m'a tant glacé le corps que je me suis blessé(e), déçu(e), coupable,etc. Est-ce-que je suis en froid avec quelqu'un ? Qui parle dans mon dos ? Ou est-ce moi qui deviens froid(e) face à ma propre douleur et mon chagrin ? En me sentant victime, j accepte que les autres me donnent le "virus".

J'accepte d'avoir besoin de chaleur humaine. Je dois commencer tout d'abord à prendre soin de moi-même pour que les autres en fassent autant. Je laisse aller tous mes masques car je suis "immunisé(e)" contre toute attaque extérieure. J'ai besoin d'un temps d'arrêt pour me permettre de voir clair dans ma vie. J'ai besoin de reprendre des forces. J'adopte de nouvelles attitudes et de nouveaux comportements. Je fais le ménage dans ma vie et je cesse de laisser les croyances populaires m'affecter ("le rhume frappe fort cet hiver !" ou bien "j'ai toujours le rhume quand vient le mois de décembre"). J'apprends à connaître mes limites et à ne pas les dépasser. L'harmonie peut ainsi s'installer et je deviens maître de ma vie. Si j'ai besoin qu'on s'occupe de moi, qu'on me réconforte, j'ose le demander !

 

9 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

 

Anastore.com

 

×