Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Encens

    L'encens est une résine produite par un arbre appelé Boswellia sacra, de la famille des Burséracées. L'arbre serait originaire du Dhofar, dans l'actuel sultanat d'Oman. Il y est encore cultivé aujourd'hui, et est exporté par le port de Salaalah. Autres lieux de production : la Somalie, le Yémen (pays qui vit de cette marchandise) et l'Inde (où l'on cultive surtout Boswellia serrata, dont le produit est l'oliban).

    Seul l'arbre mâle, haut de trois mètres à maturité, produit la précieuse résine, mais il faut attendre une bonne dizaine d'années pour qu'il fournisse un produit de qualité. L'écorce est incisée, et les sécrétions de résine sont collectées trois semaines plus tard. On dit que la meilleure résine est recueillie en automne, à la suite d'incisions pratiquées pendant l'été. C'est ce qu'on appelle l'encens blanc par opposition à l'encens roux, recueilli au printemps après des incisions hivernales.

    Histoire :

    Dans la langue française, le mot encens est relativement tardif : il a été emprunté vers 1135 au latin ecclésiastique incensum, désignant une matière brûlée en sacrifice (participe passé neutre du verbe incendere = brûler, enflammer). Chez les Romains on l'appelait thymiama, un mot proche de thym, à rattacher à deux racines grecques : l'une, thuos évoque à la fois l'idée d'offrande et de parfum, d'aromate; l'autre, thuien, correspond à la notion de sacrifice (que l'on fait brûler). À l'origine, sans doute une racine indo-européenne °dhu- (= faire brûler).

    Les termes ci-dessus montrent bien l'importance de l'encens dans la religion, les dieux étant apparemment friands de ses fumées qui montaient vers eux en sacrifice. Le dieu assyrien Baal en était un grand consommateur, mais Yahvé, dans l'Ancien Testament, aimait également beaucoup l'encens, mentionné à 113 reprises dans les divers livres. On notera surtout un passage de l'Exode (XXX: 34-37) dans lequel Yahvé précise à Moïse la composition du mélange qu'il faut faire brûler pour lui (storax, onyx, galbanum, aromates et pur encens), tout en lui indiquant que ce mélange ne doit pas être utilisé de façon profane.

    Les Égyptiens, considérés comme les plus grands parfumeurs de l'Antiquité, firent eux aussi un grand usage de l'encens, qui entrait notamment dans la composition du kyphi. Même chose chez les Grecs et les Romains. La nature divine de l'encens est évoquée par Ovide dans ses Métamorphoses, puisque selon lui le premier arbre à encens aurait poussé sur la tombe de Leucothoé, maîtresse d'Apollon châtiée par son père Orchamos.

    Le christianisme, dans la continuité de l'Ancien Testament, perpétue l'utilisation de l'encens, puisqu'il fait partie des cadeaux apportés au Christ par les mages. D'où les encensoirs dont le parfum raffiné a envahi les églises pendant tant de siècles.

    De tous les parfums, l'encens est certainement celui qui a le passé le plus prestigieux. On le considérait dans l'Antiquité comme plus précieux que l'or, et la route de l'encens a fait la fortune de plusieurs royaumes arabes. C'était un peu l'équivalent du pétrole d'aujourd'hui.

    Encens et santé :

    La combustion de l'encens dégage des vapeurs contenant des hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), produit cancérogène. Il est donc déconseillé d'en utiliser plus de 1 baton par jour, et recommandé d'aérer la pièce après.

    Les extraits d'encens, sous forme de gélules, pourrait avoir une discrète efficacité sur certaines maladies, dont l'asthme, la polyarthrite rhumatoïde, la maladie de Crohn.

    Recettes :

    Ces recettes d'encens contiennent toutes au moins deux ingrédients mercuriens, qui vous aideront lors de toute divination, qu'elle soit par les cartes, les runes, ou par une incantation, ou invocation.

    Voici les 7 recettes les plus courantes : 

    - Armoise + Lin + Cardamome + Anis + Camphre + Chicorée 
    - Racine d'Iris + Fenouil + Peau de Grenade + Bois de Santal Rouge + Graine de Pavot 
    - Racine de Valériane + Safran + Armoise + Herbe de Saint-Jean 
    - Graines de Lin + Psalliote 
    - Racines de Violette + Persil 
    - Anis + Graines de Pavot + Camphre 
    - Poudre de Girofle + Oliban + Mastic + Quintefeuille

    Si vous n'arrivez pas à vous procurez ces ingrédients, remplacez ce mélange par un autre, constitué d'Oliban, de Safran et d'huile de Bois de Cèdre.

    La deuxième recette est celle d'un encens à utiliser lors d'opérations de nécromancie : 

    - 3 parties d'Armoise en poudre 
    - 3 parties d'Encens d'Eglise 
    - 3 parties de mastic (Gomme de Lenstique) 
    - 3 parties de Dictame de Crète en poudre 
    - 1/2 partie d'huile d'olive 
    - 1/2 partie de vin 
    - 1/2 partie de miel

    Mélangez tout ça et laissez reposer pendant une nuit. Le résultat final doit être un encens friable, s'il est trop liquide, ajoutez du Dictame de Crète et de l'Armoise.

     

    Voici quelques recettes d'encens , à base de plantes, donc idéale pour les personnes qui sont allergiques à l'encens en résine.

    Recette des sept encens : 


    Encens pour provoquer l'amour : une part de verveine séchée et une part de pétales de roses séchées ou de marguerites séchées. 

    Encens pour attirer la chance : une part de millepertuis séché et une part de lavande séchée.

    Encens contre les envoûtements et les mauvais sorts : une part de quintefeuille (potentie) séchée et une part de menthe séchée ou du souffre (mais faire attention le souffre est très toxique)

    Encens pour invoquer les esprits : une part de coriandre séchée et une part de persil séché. 

    Encens pour augmenter vos pouvoirs magiques : une part de racine de Mandragore séchée et une part de fleur de pavot séchée. 

    Encens pour développer son troisième oeil et ses dons de voyance : une part de feuille de laurier séchée et une part de clou de girofle. 

    Pour qu'une personne lointaine pense à vous et vous contacte : une part de musc séché (graines d'ambrette) et une part de plumes de pigeons en morceaux. 

    Pour purifier l'astral : une part de thym, une part de marjolaine et une part de sauge séchées.

    Pour la bénédiction : une part de poudre de safran et une part d'hysope ou une part d'aloès.

    Li42 encens tibetain sacred source

     

    1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

    ×