Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Langue

    La langue est un organe musculaire auquel est relié le goût et elle est annexée à l'appareil digestif.

    Si je veux exprimer une pensée verbalement, j'ai besoin de ma langue. Si je me "mords la langue" je dois me demander si je m'en veux pour ce que je viens de dire, si je vis de la culpabilité. Est-ce que "je sais tenir ma langue ?" Où est-ce que cela me fais mal de ne pas dire les choses telles que je les vis, de ne pas exprimer mes sentiments n'étant pas capable de trouver les mots justes ? Lorsque j'utilise les expressions telles que : "Cela me brûle la langue" ou "Tu as la langue bien pendue", cela dénote une situation face au "dit" et au "non-dit" qui peut engendrer des maux de "langue" (picotement, sensation de brûlure). Qu'est-ce qui me brûle de faire ou de dire et je me retiens ? Mon sentiment d'impuissance m'amène à me taire. Je peux garder pour moi un secret de famille qui, si divulgué, risquerait de me faire vivre la honte. Puisque j'ai l'impression qu'on ne m'écoute pas, je deviens complètement indifférent face aux autres. S'il y a de la culpabilité face à ce que j'ai dit, je me mords la langue. L'adage : "Se tourner la langue sept fois avant de parler" illustre bien cela. Une douleur à la langue m'indique quelquechose de bien précis que je refuse de dire et qui reste sur "le bout de la langue". Un bouton sur le bout de la langue me montre comment je peux réprimer mes élans de passion, autant verbaux que physiques. Ce peut être un souvenir douloureux que je voudrais exprimer pour m'en libérer. Si ma langue est fissurée, je veux arrêter de jouer "au bon garçon/bonne fille" et dire au monde entier : "Ça suffit ! Ecoutez-moi !" J'en ai assez de me sentir divisé, en dualité entre ce que je veux exprimer et ce que je dis réellement. J'ai la langue engourdie ou enflée quand je veux goûter davantage à la vie, ou que j'ai un "dégoût" face à une personne, une personne ou une situation. Une langue épaisse me montre combien j'ai l'impression de m'empêtrer dans mes mots et de ne pas savoir comment m'exprimer. Un ulcère sur le bout de la langue me montre que quelque chose que je veux dire me brûle. Un repli sur moi-même ou une culpabilité face au plaisir qui m'est offert fera réagir ma langue, dans le cas par exemple d'une glossite (inflammation). Je n'ose pas goûter toutes les saveurs de la vie. Je ne fais que me punir et je vis en esclave. Une mycose (langue recouverte d'un enduit blanchâtre) manifeste la critique et la rage qui grondent à l'intérieur de moi et que je n'ose exprimer. J'ai été blessé(e) dans le passé et cela me poursuit ; je préfère rester seul(e) avec ma douleur.

    J'accepte dès maintenant de "goûter" toutes les joies qui s'offrent à moi. J'apprends à dire mon opinion, à me faire respecter dans mes différences et je jouis de la vie !

     

    2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

    ×