Anastore.com

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    L'anxiété

    L'anxiété

    Combien de personnes, à travers le monde, consultent chaque année parce qu'elles sont anxieuses ? Des centaines de millions si j'en juge par la consommation des médications tranquillisantes destinées à combattre ce sentiment de danger imminent et indéterminé qui s'accompagne d'un malaise général, de désarroi et d'anéantissement.

    Oui, l'anxiété, ce fleuron - bien peu glorieux - de nos sociétés de consommation, est bien l'une des manifestations les plus fréquentes du "mal-être" rencontré aujourd'hui dans les populations des pays développés en général et de la France en particulier. Notre pays n'est-il pas sur la plus haute marche du podium pour la consommation de médications anxiolytiques ? Notre "douce France", où - dit-on - il fait si bon vivre, est désormais habitée par une population anxieuse, la plus grande armée de malades que le corps médical n'ait jamais eu à traiter. Je pourrais dire, en reprenant une célèbre phrase de notre bon Monsieur Jean de La Fontaine : "...Ils n'en mourraient pas tous, mais tous étaient frappés" car, comme dans la fable, c'est bien également d'une "peste" dont il s'agit.

    Les causes de cette épidémie grandissante sont multiples et inhérentes à la société dans laquelle nous vivons actuellement avec des modes de vie frénétiques, des stress quotidiens multiples et variés, une course toujours plus échevelée vers une seule finalité : "Make money", l'argent étant devenu depuis quelques décennies la seule "valeur" régnante - si l'on peut parler de valeur pour ce mot, causes auxquelles s'ajoutent un individualisme forcené source de solitude, une insécurité - réelle ou supposée - qui fait dorénavant partie du vécu d'une grande majorité de gens, une incertitude du lendemain par manque de visibilité pour faire des projets à long terme compte tenu de l'instabilité d'une planète en pleine mutation avec les nombreuses difficultés qui en résultent et que les médias s'attachent à injecter pernicieusement dans nos cerveaux de façon journalière, et bien d'autres raisons qu'il serait trop long d'énumérer ici... Toutes ces causes provoquent ce sentiment d'inquiétude extrême sans raison bien définie que l'on nomme anxiété, source non seulement d'un grand désarroi mais également à l'origine de nombreux troubles fonctionnels secondaires, voire de véritables maladies.

    Étant donné l'évolution de notre système actuel avec l'accélération permanente des techniques et l'aggravation constante des problèmes économiques liée à une démographie mondiale galopante - qui semble le cadet des soucis de nos responsables internationaux alors qu'il s'agit du problème N°1 de notre survie - la disparition des causes de l'anxiété par l'avènement d'une nouvelle société n'est pas pour demain !... Alors que faire pour combattre "ce mal qui répand la terreur" ? N'y aurait-il pas d'autre alternative que de prendre des tranquillisants ? Certes, ces médications chimiothérapiques sont des plus utiles dans les formes graves où elles rendent ponctuellement de précieux services et c'est une grande chance de pouvoir en disposer dans ces là. Mais dans les formes légères habituelles qui - Dieu merci - sont encore les plus fréquentes, leurs actions dépassent souvent le but à atteindre, c'est-à-dire que leurs effets secondaires (somnolence, vertige, fatigue, etc.) deviennent aussi gênants - parfois plus - que les troubles qu'elles doivent traiter. Remplacer un trouble par d'autres troubles n'est évidemment pas la meilleure solution thérapeutique !... Raison pour laquelle je recommande toujours de faire appel en priorité dans ces cas à certaines thérapeutiques naturelles qui sont parfois un peu plus longues à agir mais qui ne s'accompagnent d'aucun trouble secondaire et qui n'agissent pas uniquement de façon symptomatique mais, aussi, de façon curative en modifiant positivement le "terrain" du patient en profondeur, avec pour conséquence des effets plus durables.

    Si vous êtes anxieux, suivez mes conseils et mes recommandations thérapeutiques. En quelques semaines, vous serez libéré des chaînes et du mal de vivre que vous subissez à votre "esprit défendant" et retrouverez la joie de vivre qui est pour vous aux "abonnés absents" depuis si longtemps.

    Christophe CARABIN sur Google+

    1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

    Commentaires (1)

    • 1. | 28/11/2010

    oui mon ami tu as raison il faut suivre tes bons conseils , je les ai suivi et j en suis ravie et a présent grâce a toi je me sens bien , si je devais dire quelque chose aux personnes qui viennent sur ton superbe site je leur dirait suivait ses conseils ça marche croyez moi et c est sincère
    avec toute mon amitié
    (luna)

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

    ×