CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT
Créer un site internet

VOGOT

Le réveil des sens

VOGOT

Desmodium

Pour soigner les hépatites et les allergies

Rapporté d'Afrique dans les années 1970 par le docteur Pierre Tubéry, le desmodium soigne les troubles hépatiques les plus graves.

Desmodium triflorum

Le desmodium adscendens est une herbacée sauvage très répandue en Afrique tropicale. De la famille des fabacées, elle mesure environ 50 cm de haut, avec de nombreuses ramifications qui se terminent par des fleurs blanches, roses ou mauves. Les feuilles sont composées de trois folioles ovales, un peu comme celles du trèfle.

En voyage…

Dans les années 1960, le docteur Pierre Tubéry et son épouse le docteur Anne-Marie Tubéry-Crauzes exerçaient dans un dispensaire au Cameroun. C'est là-bas qu'ils ont recueilli les témoignages de plusieurs européens guéris en quelques semaines d'hépatites sévères grâce à une plante. Elle infirmier camérounais les a aidé à identifier cette plante utilisée par les guérisseurs traditionnels : le desmodium adscendens. De retour en France, avec d'autres scientifiques de la faculté des sciences de Toulouse, ils ont commencé des recherches botaniques, phytochimiques, toxicologiques et pharmacologiques. D'autres laboratoires en Europe et en Afrique ont aussi entrepris des recherches sur ce végétal. Trois études du centre international de toxicologie d'Évreux, montrant une totale absence de toxicité, ont été confirmées par des scientifiques de Metz et de Montpellier. L'analyse des principes actifs révèle une concentration d'alcaloïdes, de saponines, d'antocyanes et de flavonoïdes. À 1994, Olivier Héard, de la faculté de pharmacie de Tours, a réussi à expliquer le mécanisme d'action du desmodium adscendens, qui agit comme protecteur de la cellule hépatique.

L'utilisation traditionnelle

Au Cameroun le desmodium adscendens est utilisé principalement pour soigner les « jaunisses » et autres troubles hépatiques. Au Ghana, la plante est donnée contre les allergies respiratoires et l'eczéma.

Pour soigner le foie et diminuer les allergies

En France, la première guérison spectaculaire a été observée en 1973. Une jeune fille de 18 ans, souffrant d'une hépatite virale sévère, a vu sa maladie régresser en huit jours grâce à une décoction de desmodium : l'ictère (jaunisse), les nausées et les maux de tête ont disparu, les transaminases (enzymes qui marquent les atteintes hépatiques) sont passés de 700 unités à 36 unités. Rapidement, le remède s'est imposé comme le traitement naturel le plus efficace pour lutter contre les agressions que subit le foie, qu'elles soient virales ou chimiques, notamment suite à une intoxication alcoolique ou médicamenteuse. De nombreux essais cliniques en France, en Italie et au Mali ont aussi confirmé l'action de la plante, non seulement pour les troubles hépatiques, mais aussi pour ses deux autres indications majeures : pendant la chimiothérapie et en cas d'allergies.
En cas de chimiothérapie : le desmodium, sous forme de tisane ou de soluté concentré, permet de mieux supporter les effets secondaires de la chimiothérapie : il atténue les nausées et vomissements, permet un retour rapide des transaminases.
En cas d'allergies : plusieurs études confirment l'efficacité de la tisane de desmodium pour soulager l'asthme et l'eczéma.

Où ? Quand ? Comment ?

En tisane, en gélules, en sirop ou sous forme de décoction liquide, le desmodium est disponible sous différentes marques dans la plupart des pharmacies, magasins de produits naturels mais aussi par correspondance.
En décoction, comptez 8 à 10 g de plante sèche pour 1 l d'eau froide. Portez à ébullition et laissez à feu doux pendant 10 minutes. Buvez dans la journée. Pour les troubles hépatiques ou les allergies, on conseille ce traitement de huit jours à plusieurs semaines. En cas de chimiothérapie, il faut commencer trois jours avant et continuer pendant sept jours.
Solution concentrée : deux à quatre cuillerées à café par jour avec la même durée de traitement qu'avec la décoction.
Gélules : selon les dosages, les indications varient de quatre à huit gélules par jour.
Selon toutes les études toxicologiques et pharmacologiques, il n'existe pas d'effets secondaires indésirables.

  • 6 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
Dates fermeture hivernale 2022 2023