CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

VOGOT

Le réveil des sens

VOGOT

Cordyceps sinensis

cordyceps sinensys

Origine

Cordyceps sinensis est le nom botanique d’un champignon, un ascomycète caractéristique de la médecine chinoise, qui lui attribue des propriétés toniques et revigorantes, utiles pour booster l’énergie physique, stimuler le système immunitaire et améliorer l’endurance physique.

La première documentation sur l’utilisation du Cordyceps dans la médecine traditionnelle chinoise remonte à 1760 avant JC, mais il n’est connu en Occident que depuis les années 90.

Aux États-Unis, ce champignon est plutôt connu comme le «champignon chenille» ou caterpillar fungus, en raison de son cycle de vie très spécial et un peu ragoûtant de prime abord; le cordyceps, en fait, parasite dans le sous-sol la larve de certains papillons de nuit (en général Hepialus armoricanus) typique du haut plateau tibétain Qinghai se situant entre 3000 et 5000 m d’altitude.

Après avoir germé dans la larve, le cordyceps tue et momifie l’organisme vivant, puis émerge par sa tête. Le cordyceps est connu en Chine sous l’appellation de «Dong Chong Xia Cao» qui signifie «ver d’hiver et plante d’été».

Les larves sont colonisées par les champignons au cours des mois d’ été et d’automne, ensuite consommées par le mycélium, puis transformées en «vers rigides» au cours de l’hiver. Les cordyceps sont donc appelés Dongchong en hiver, après quoi, durant le printemps et l’été de l’année suivante, le stroma du champignon émerge du sol, perce la tête de la larve, d’où le terme «herbe d’été» ou XiaCao.

La rareté de ce champignon et de ses exceptionnels effets curatifs, font qu’aujourd’hui, on a isolé plusieurs mycélium pour produire ce champignon grâce aux technologies de fermentation.

De nos jours, la plupart des Cordyceps sur le marché ont été cultivés de manière similaire aux autres champignons.

Propriétés et applications potentielles

  • augmente l’activité sexuelle, tant chez l’homme que chez la femme

  • réduit le cholestérol total et augmente le cholestérol HDL

  • améliore les performances physiques, en particulier dans les états de stress accru. Les cordyceps peuvent donc être utiles pour les athlètes et pour ceux qui souffrent d’une baisse de l’efficacité physique et d’un manque de concentration.

  • distille un effet hépatoprotecteur, avec des conséquences potentielles, non seulement préventives mais aussi thérapeutiques en présence de l’hépatite virale, de la stéatose hépatique, de la fibrose hépatique et de la cirrhose du foie.

  • distille un effet anti-hypertenseur, avec une augmentation de la santé cardio-vasculaire, et peut contribuer à aider le malade, en présence d’ une ischémie du myocarde, de l’athérosclérose et les maladies apparentées.

  • améliore la fonction rénale.

  • équilibre la glycémie abaissant les niveaux de glucose dans le sang.

  • module le cycle veille-sommeil en présence de difficulté à s’endormir grâce un effet sédatif possible au niveau du système nerveux central. 

Études publiées 

Les études publiées semblent confirmer les propriétés du Cordyceps, en particulier son action anti-tumorale, son effet immunomodulateur, hypoglycémiant, antihypertenseur, hépatoprotecteur, préventif des maladies cardiaques et rénales, anti-vieillissement, aphrodisiaque, pour diminuer le cholestérol, régulateur de cycle veille-sommeil, antitussif, expectorant et anti-asthmatique.

Au cours des dernières décennies, plusieurs études ont tenté de caractériser les principes actifs de Cordyceps sinensis, et d’évaluer ainsi la véracité scientifique de ses propriétés alléguées et des avantages des applications en matière de santé.

La plupart de ces études, in vitro et sur des cobayes, ont été réalisées en Chine et semblent confirmer la plupart des propriétés attribuées au cordyceps par la médecine traditionnelle locale, il est cependant souhaitable de développer des essais cliniques pour confirmer ces propriétés «miraculeuses» sur l’homme.

Analyse chimique

L’analyse chimique du Cordiceps a mis en évidence :

  • Une grande teneur en lipides (plus de 57% de graisses insaturées, en particulier linoléique et oléique, plus de 42 % de graisses saturées, particuliérement l’acide palmitique ), environ 30 % de protéines, des oligo- éléments, vitamines et polysaccharides.

  • Bien que les principes actifs du cordyceps n’aient pas encore été clairement identifiés, au moins deux substances ont été identifiées comme les principaux constituants actifs : il s’agit de la cordycépine, structurellement très similaire au D-mannitol et l’acide cordycépique, structurellement similaire à la 3-désoxyadénosine.

  • Tout aussi important dans la détermination des activités pharmacologiques du cordyceps, semble être sa composante polysaccharide, dans laquelle abonde galactomannane.

  • Parmi d’autres composés bioactifs, on retrouve des nucléosides comme l’adenosine, la guanosine et l’uridine, mais également des stérols végétaux comme l’ergostérol, important précurseur de la vitamine D2.

  • Enfin, parmi les métaux abondent le zinc, le magnésium et le manganèse, qui, du point de vue physiologique, sont très importants pour le développement et l’entretien des gonades.

Pour le sportif

Le sportif peut également bénéficier des effets du Cordyceps, qui s’est avéré utile pour améliorer l’oxygénation des tissus, par la relaxation des muscles bronchiques et des bronchioles, pour améliorer et augmenter le flux sanguin dans le muscles et le cœur, d’où l’utilisation plus efficace de l’oxygène par l’organisme (augmentation de la VO2max), pour améliorer la fonction du système immunitaire.

Un supplément en Cordyceps convient particulièrement aux athlètes pratiquant la résistance.

Pour la petite histoire : durant les championnats nationaux chinois d’athlétisme à Pékin, trois records du monde en 1500, 3000 et 10000 mètres ont été battus. La structure physique des athlètes et leur incroyable performance alimentaient des soupçons sur une possible utilisation de substances anabolisantes, mais les tests anti-dopage ont réfuté cette hypothèse.

L’entraîneur Ma Junren a attribué ces résultats à ses protocoles de formation des athlètes spéciaux et à une cure combinée d’herbes chinoises, qui comprenait également des cordyceps.

Associations

  • Pendant une période de grande fatigue en association avec le maca ou les bienfaits du ginseng.

  • Pour augmenter l’endurance avec le tribulus terrestris ou le fenugrec.

  • Pour favoriser la fertilité avec l’ashwagandha.

  • Les bienfaits de la spiruline pour renforcer le système immunitaire.

  • Pour vivre pleinement sa sexualité la tisane de gingembre ou le tongkat ali ou encore la damiana.

  • Pour plus de libido le catuaba ou le bois bandé (gélules, poudre ou liquide), ou le céleri branche.

Contre-indications 

Le cordyceps s’est avéré un complément sûr et bien toléré, sans effets toxiques ou d’autres risques, comme pour la grande majorité des compléments alimentaires ont été rapportés quelques cas isolés de légers problèmes d’estomac dus à l’ingestion de produits contenant du cordyceps.

Cordyceps Sinensis / Vente en Cyberboutique

  • 3 votes. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire

 
Dates fermeture hivernale 2022 2023