Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Santé physique (exercices)

    J’aimerais étudier avec vous les mouvements particuliers qui provoquent des modifications spécifiques dans la respiration le rythme cardiaque, la vitalité perceptive et l’agilité mentale. Si vous ne pouvez pas rester debout et exécuter ces exercices maintenant, il vous sera profitable de revenir sur cette partie de nouveau, quand vous aurez le temps et la place pour vous lever et jouer avec les mouvements.

    J’utilise le mot « jouer » sciemment, parce que, si vous approchez ces exercices en tant que « travail », vous n’en profiterez pas autant que si vous êtes soulagé, savourez les mouvements et trouvez le plaisir inhérent à chaque exercice. Comme pour les exercices des yeux, les mouvements corporels ne doivent pas être forcées, mais étudiés pour voir quelles nouvelles sensations apparaissent en les exécutant.

    Nous pouvons avancer à présent dans le programme d’exercices. Vous avez la possibilité de choisir une séance énergétique de 2 minutes, une séance de revitalisation de 5 minutes, une séance de mise en condition de 10 minutes ou une séance d’exercice complet de 30 minutes.

    Vous pouvez exécuter ces exercices en vêtement de ville, mais si vous pouvez porter des vêtements plus larges et enlever vos chaussures, les exercices seront plus agréables.

    Souvent, en commençant une séance, vous êtes paresseux et opposé à l’idée de mouvement. Soyez convaincu qu’après une minute ou deux de mouvement vous commencerez à ressentir le plaisir qui accompagne presque toujours une action plus importante.

     

    Etirement

    Etendez une main vers le plafond ou le ciel, puis tendez l’autre main. Inspirez pendant que vous vous étirez, puis expirez profondément, en émettant peut-être un soupir.

    Regardez le dos de vos mains tout en vous étirant. Arquez le dos, changez votre poids d’un pied sur l’autre et laissez aussi bouger la région pelvienne.

     

    Bâiller

     

    L’étirement instinctif de votre corps est le réflexe  de bâiller. C’est un mouvement naturel du corps qui est stimulé quand le niveau de bioxyde de carbone des poumons et du sang est trop élevé. La respiration doit se développer et le corps doit augmenter sa charge énergétique. Le bâillement tend autant le visage et le système respiratoire, que tous les muscles du corps quand vous respirez, puis relâchez cette tension dans le profond soupir de l’expiration, apportant la détente, en même temps qu’une plus grande vitalité.

    Inspirez profondément par la bouche, en faisant un léger bruit de bâillement. Tendez le corps, maintenez la mâchoire largement ouverte, et expirez avec un soupir de détente. Observez la façon dont vos yeux sont tendus et puis relaxés par ce bâillement. En fait, le bâillement peut-être le meilleur ami de vos yeux.

      Roulements du cou

    La tension dans le cou reflète la tension dans la région oculaire, ainsi que l’ont montré de nombreuses études. Donc, l’étape suivante est de tourner la tête dans un lent cercle, pour relaxer le cou et les muscles des épaules.

    Inspirez pendant que la tête monte dans le cercle et expirez quand la tête redescend vers l’avant. Respirez par la bouche, et soupirez, pour plus de résultats. Laissez les yeux se promener passivement autour de vous, tout en faisant un grand cercle. Pour ce faire, les yeux peuvent ne pas être centrés sur un point ; ils doivent seulement se détendre et percevoir le mouvement. Après deux ou trois cercles, vous pouvez changer la direction. Il est également bon de faire cet exercice avec les yeux fermés, mais en continuant à soupirer par la bouche.

     

    Suspension contre-pesanteur

    L’exercice suivant est excellent pour la circulation visuelle et la détente musculaire dans la région oculaire. Pliez les genoux et penchez-vous lentement vers l’avant et vers le bas. Expirez en émettant un soupir, jusqu’à ce que vous touchiez le plancher. Restez dans cette position une minute, respirez par la bouche, secouez doucement la tête pour que la langue se détende et les yeux perçoivent la traction de la force de gravité. Puis relevez-vous lentement, respirez à fond, clignotez des yeux régulièrement.

    La stimulation de la tête

    Avec les doigts écartés ou avec les poings fermés, frappez-vous doucement, mais fermement, sur la tête. Respirez par la bouche et émettez doucement le son « aahhh » pendant que vous stimule la circulation du crâne, spécialement quand vous remuez les yeux dans les orbites, encourageant la détente musculaire.

    Faites l’expérience de secouer votre champ visuel, avec les yeux ouverts, quand vous vous frappez sur toute la tête/ pour les yeux, frappez dans la partie arrière de la tête, ou se trouve le centre visuel du cerveau. Remarquez que ce procédé réduit également les tensions dans le cou.

    Sauter/Charger

    A présent, vous allez accélérer le rythme cardiaque et respiratoire, en sautant doucement sur place. Pour ce faire, il y a une technique particulière, qui est spécialement efficace.

    Ecartez les pieds d’environ 30 cm, ou plus, si vous le désirez. Sautez doucement, avec les pieds quittant à peine le sol. Inspirez pendant deux sauts, par la bouche, puis expirez pendant les deux sauts suivants et maintenez ce rythme de saut lent, régulier, juste. Veillez à ce que vos épaules soient détendues, afin qu’elles puissent bouger en haut et en bas avec chaque saut, suivant les lois de la gravité.

    Observez la façon dont votre champs visuel ressent ces sauts. Clignotez des yeux régulièrement et laissez l’éclat du monde extérieur vous amuser, sans essayer de mettre au point sur aucun objet. Vos yeux sont une fois de plus secoués dans leurs orbites, ce qui encourage la détente des muscles oculomoteurs.

    Sautez aussi longtemps que vous en avez envie. Ne vous forcez jamais à sauter plus que les dix premières respirations. Votre niveau énergétique montera pour exprimer votre potentiel actuel, et vous pousser plus n’est pas productif, pour ce programme.

    Oscillations étendues

    C’est un exercice traditionnel d’amélioration de la vue, qui remplit plusieurs objectifs en même temps. Restez debout avec les pieds bien écartés, et tournez-vous doucement pour regarder directement derrière vous, dans une direction d’abord, puis dans l’autre. Laissez les bras complètement détendus osciller naturellement autour du corps quand celui-ci bouge. Levez légèrement le talon opposé quand vous oscillez, pour ajouter plus d’étirement pelvien.

    Respirez profondément autant par la bouche que par le nez et clignotez des yeux régulièrement, tout en regardant passivement l’environnement défiler. Ressentez le mouvement agréable, naturel, détendu.

    Etirement de escrimeurs

    Innovateur pour le mouvement visuel et corporel, cet exercice est une espèce d’accommodation puissante pour les muscles ciliaires, autant comme modèle de respiration dynamique que comme mouvement de coordination corporelle.

    Restez debout avec une jambe dirigée en avant et l’autre à angle droit sur le côté du corps, éloignées d’environ 30 cm. Joignez les mains, les doigts emboîtés, derrière vous, et tournez-vous de la taille pour regarder vers le bas à l’un de vos pieds.

    En expirant, pliez les genoux tout en vous penchant sur le pied que vous regardez, pour qu’ainsi votre tête se déplace vers ce genou plié. Gardez les genoux écartés et assurez-vous de plier le genou qui est en arrière autant que celui qui est en avant, pour que le mouvement soit dirigé directement vers le bas et non pas en avant.

    L’exercice de vision consiste à continuer de regarder le pied pendant trois à quatre cycles de courbure sur lui, puis se relever de nouveau lentement, sur l’inspiration. De cette façon, la distance focale se déplace, d’environ 30 cm, directement au-dessus du grand orteil, à environ 1,5 m. combiner un mouvement physique de ce genre avec le changement visuel est, mystérieusement, un processus très efficace pour le mise en route d’habitudes visuelles plus dynamiques.

    Après plusieurs cycles sur un pied, changez de position pour regarder l’autre pied, et répétez l’exercice.

    Courir

    Vous pouvez également courir sur place ou faire du jogging, pour obtenir les mêmes résultats. En restant conscient de votre respiration et de votre expérience visuelle, vous développerez considérablement cet exercice.

    Balancement pelvien

    Couchez-vous sur un tapis confortable ou sur une autre surface dure, avec les genoux pliés et les pieds à plat sur le sol. Les pieds et les genoux sont écartés d’environ 30 cm.

    Pendant que vous inspirez par le nez, arquez le dos pour que sa partie inférieure quitte le sol. Faites tourner le bassin vers l’arrière pour accompagner ce mouvement naturel d’inspiration et percevez la détente générale qui coule dans tout le corps.

    En expirant par la bouche, inversez le mouvement. Aplatissez la partie inférieure du dos contre le sol, poussez avec les jambes et les pieds pour faciliter cet aplatissement et tournez le bassin vers le haut et vers l’avant, de façon soutenue.

    Expirez complètement, en contractant les muscles de l’estomac pour éliminer tout l’air de vos poumons. Emettez un soupir de plaisir en expirant, en commençant par un son haut et finissant par le son bas, puissant et vigoureux, de poussée.

    Retenez votre souffle un instant après avoir expiré, pour ressentir le besoin naturel de l’inspiration suivante. Puis, avant de laisser l’air se précipiter dans vos poumons, commencez à faire tourner le bassin et arquer le dos. Après avoir ressenti cette détente dans la région pelvienne, laissez l’air se précipiter sans effort dans les poumons.

    Une fois que vous connaissez le modèle de mouvement et de respiration, vous pouvez concentrer votre attention sur les yeux fermés. Percevez le raidissement sur l’expiration et savourez la sensation détendue de la région oculaire sur l’inspiration. Laissez-vous complètement submerger par le plaisir à ce moment.

    Appui sur l’épaule

    Empruntée au yoga, cette position apporte une puissance instantanée de circulation supplémentaire dans la région oculaire, et laisse les yeux et les muscles oculaires ressentir la traction de la force de gravité, stimulant ainsi la détente et la conscience augmentée des yeux/cerveau.

    Relevez les pieds au-dessus de la tête, en utilisant les mains pour vous soutenir sous les hanches. Il n’est pas nécessaire d’y rechercher une gymnastique parfaite, mais simplement de trouver la position idéale qui semble bonne pour vous.

    Respirez régulièrement autant par le nez que par la bouche, ce qui vous semble meilleur pour le moment.

    Essayez de ressentir spécialement les sensations uniques dans les yeux ! Faites cet exercice avec les yeux fermés, sauf si vous préférez vraiment les garder ouverts.

    Méditation du toucher avec la paume

    Après être resté étendu sur le dos un moment après l’exécution de l’exercice « appui sur une épaule », relevez-vous et asseyez-vous sur une chaise. Couvrez vos yeux dans la position du toucher avec la paume (les mains posées à plat sur les yeux), abaissez la tête dans les mains pour que le cou soit détendu et respirez profondément par la bouche ou le nez pendant quelques cycles. Laissez vos yeux se détendre et développez la conscience de votre corps.

    1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

     

    Anastore.com

     

    ×