CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

Compléments alimentaires: 4 erreurs à éviter

Le marché des compléments alimentaires est très large. Selon les périodes de notre vie et en fonction de situations particulières, nous sommes tentés d'y recourir, de faire le plein de vitamines et minéraux pour retrouver forme et bien-être. Attention toutefois, certains pièges sont à éviter.

 

Compléments alimentaires

 

Compléments alimentaires et médicaments ne font pas toujours bon ménage

Certains principes actifs présents dans des aliments (jus de pamplemousse, caféine, thé, crucifères…) peuvent interférer avec des médicaments : efficacité diminuée ou inversement accrue, augmentation des effets secondaires, etc. C'est le cas souvent de certains antibiotiques, calmants, antidépresseurs ou anticoagulants comme notamment les anti-vitamines K, dont l'efficacité est diminuée lors de la consommation de crucifères (brocoli, chou-fleur…) puisque ces légumes sont riches en vitamine K. Ce même type de problème pourrait se retrouver avec un complément alimentaire. Les aliments et les compléments à éviter lors d'un traitement médicamenteux sont précisés par le praticien et clairement indiqués sur la notice. Le cas échéant, une parade consiste à respecter un délai d'une à deux heures entre la consommation alimentaire et la prise du médicament.

Compléments alimentaires et alimentation déséquilibrée : attention aux excès !

Certains déséquilibres alimentaires sont peu compatibles avec les compléments alimentaires. Il s'agit essentiellement des régimes alimentaires déséquilibrés par les excès : si l'on mange certains aliments à l'excès, tandis que d'autres catégories alimentaires sont négligées, une complémentation peut avoir davantage pour effet de renforcer les excès et de provoquer des troubles, au lieu de combler les déficits. Avant de prendre un complément, il convient donc d'analyser son alimentation au préalable et de la réajuster si nécessaire, au risque de voir une complémentation provoquer de nouveaux troubles, à la place d'atténuer ceux qui étaient préexistants.

On n'associe pas différents compléments alimentaires

La plupart des compléments alimentaires sont des cocktails de vitamines et minéraux, revendiquant différents types d'effets : anti-stress, anti-âge, mémoire, etc. La tentation est forte de les cumuler. C'est une erreur, car ils contiennent souvent quelques vitamines et minéraux en commun, ce qui augmente le risque de surdosage. Il est donc préférable de ne pas cumuler les produits, et sinon : toujours demander l'avis de son praticien.

Anastore.com

Pas de compléments alimentaires au long cours

Il est fortement déconseillé de s'engager dans une complémentation durant plusieurs années, sans une surveillance minimale ou l'accord du praticien. Prendre une complémentation inadaptée sur le long terme peut avoir des répercussions variées. Il est recommandé de prendre des compléments alimentaires sous forme de cure, pendant 10, 20 ou 30 jours, selon le cap difficile à passer, parfois de 1 à 3 mois.

En conclusion, il est préférable de demander l'avis de votre praticien. Par ailleurs, il ne faut pas oublier qu'une alimentation variée et équilibrée permet d'apporter toutes les vitamines et minéraux nécessaires au bon fonctionnement de l'organisme.

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

 

Cyberboutique VOGOT

 

×