CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

15 moyens d'y faire face

Chronique :

 

Localisée d'un seul côté, elle s'accompagne de symptômes incommodants tels que nausées, vomissements, sensibilité à la lumière ou au bruit. La crise peut durer jusqu'à trois jours.
Les crises de migraine tendent à diminuer avec l'âge.

 

Deux fois plus de femmes que d'hommes sont atteintes de migraines. En Europe, on estime qu'environ 30 millions de personnes souffrent de migraines.

 

Toutes les céphalées ne sont pas des migraines. La migraine serait provoquée par une modification du taux de sérotonine dans le cerveau, ce qui provoquerait une dilatation des artères du cerveau et une inflammation des méninges. La douleur céphalique est transmise par l'intermédiaire du nerf trijumeau.

 

Petit test pour déterminer si vos maux de têtes sont bien de la migraine.

       1- Votre mal de tête évolue par crise d'une durée de quelques heures et pouvant aller jusqu'à 3 jours.

 

        2- Entre les crises vous ne souffrez pas de maux de tête.

 

        3- Vous avez eu au moins 5 crises dans votre vie.

 

        4- Vos crises présentent au moins ces 2 symptômes :


a) un mal de fort à très fort
b) douleur d'un côté de la tête. Le mal est lancinant et augmente sous l'effort.

 

        5- Vous ressentez une envie de vomir ou êtes très sensible à la lumière ou au bruit.

 

Si vous avez répondu oui à 3 de ces questions vous êtes probablement migraineux et si vous avez répondu oui au 4 questions, vous êtes migraineux.

 

 

15 CONSEILS POUR DIMINUER LA FREQUENCE ET L’INTENSITE DES MIGRAINES

 

-1- Éviter les aliments déclencheurs de migraines

Les aliments qui renferment des additifs alimentaires tels que les nitrates que l'on retrouvent dans les saucisses à hot-dogs, le salami, le bacon, le jambon et les charcuteries, sont à éviter. D'autres aliments susceptibles de déclencher des migraines sont ceux qui contiennent du glutamate monosodique (MSG). On trouve notamment cette substance dans les mets chinois, les sauces, bouillons déshydratés, les repas surgelés ainsi que les conserves. Il faut aussi éviter les aliments qui renferment de la tyramine comme certains fromages vieillis ou fermentés (le roquefort, le parmesan et le gruyère) puisque la teneur en tyramine de ces fromages libère de l'histamine et des prostaglandines qui provoquent une vasodilatation des artères du cerveau. Cette situation prédispose à l'apparition de la migraine. En ce qui concerne le chocolat, il faut aussi l'éviter puisqu'il renferme de la phényléthylamine et de la théobromine pouvant également provoquer la migraine.

Enfin, il faut éviter les succédanés de sucre comme l'aspartame qui peuvent causer des maux de tête et des migraines et même déclencher des convulsions dans certains cas. Certains fruits et légumes pourraient aussi provoquer la migraine.

Aliments susceptibles de provoquer la migraine

Chocolat

Fromages fermentés ou forts

Vin rouge

Lait

Bananes

Figues

Pamplemousse

Ananas

Avocat

Oignon

Oranges

Citron et lime

 

-2- Éviter les aliments qui alourdissent la digestion et mangez à heures régulières

Les fritures, les viandes, les sauces grasses et les desserts riches qui compliquent et retardent la digestion, sont à retirer du menu puisqu'ils peuvent prédisposer au déclenchement de la migraine. De sauter un repas ou d'adopter un horaire irrégulier peut déclencher chez certaines personnes une crise de migraine.

 

-3- Éviter les boissons alcoolisées

Les boissons alcoolisées peuvent aussi déclencher des migraines puisque l'alcool favorise la libération d'histamine, une substance qui provoque la dilatation des artères du cerveau. Il est donc préférable d'éviter le vin, qu'il soit blanc ou rouge, la bière ainsi que les alcools tels que le cognac, le brandy, la vodka et le gin. Le café et le thé, à cause des xanthines et les colas à cause de la théobromine et de la caféine sont aussi à éviter pour les personnes qui souffrent de migraines.

 

-4-  Il faut cesser de fumer

La cigarette peut déclencher et intensifier la migraine à cause de l'effet de la nicotine sur les vaisseaux sanguins.

 

-5-  Mieux gérer son stress

Pour réduire la fréquence et l'intensité des migraines on doit éviter les tensions inutiles, les discussions fortes, les querelles, les colères et toutes formes d'émotions négatives.

 

-6- Bien dormir

S'accorder des nuits de 7 à 8 heures de sommeil et faire une sieste chaque jour. Beaucoup de personnes qui souffrent de migraines peuvent présenter un déficit de sommeil.
Il faut aussi s'assurer d'avoir un bon matelas et se procurer un oreiller orthopédique et dormir dans une chambre bien aérée. Le jour, s'organiser pour faire une sieste de 10 à 15 minutes.

 

-7- Pratiquer une technique de relaxation

Une étude a démontré que les techniques de relaxation, comme le yoga, pratiquées par les personnes ayant des migraines ont amené une diminution de 30 à 40% des crises de migraines sur une période de 3 ans. Les 24 sujets dans cette étude avaient aussi diminué leur médication suite à l'application de techniques de relaxation.

Le Tai Chi est aussi recommandé de même que les exercices de stretching (étirement), la méditation ou une technique de relaxation .

 

-8- Faire de l'exercice physique

L'activité physique améliore la circulation sanguine dans tout l'organisme, y compris au cerveau. Elle produit également une sensation de bien-être en favorisant la sécrétion d'endorphines.

 

-9- Recourir à la massothérapie

S'imposer des séances de massage par un massothérapeute qualifié. Un massothérapeute d'expérience est à même d'éliminer la tension, la crispation et les spasmes musculaires de la région dorsale et surtout au niveau des muscles du trapèze, de la nuque et de la région cervicale.

 

-10- L'acupuncture et l'ostéopathie peuvent apporter des améliorations

L'ACUPUNCTURE est maintenant une méthode thérapeutique naturelle bien connue qui peut vraiment soulager la douleur occasionnée par les migraines en rétablissant la distribution d'énergie par l'entremise des méridiens. L'OSTÉOPATHIE est aussi indiquée car c'est une technique de manipulations douces de l'ossature, des vertèbres dorsales et cervicales et de manipulations de la boîte crânienne qui permet de corriger et d'éliminer les points de tensions au niveau des muscles responsables en partie ou en totalité des migraines.

 

-11- Prendre en considération certains facteurs externes

La fluctuation de la pression atmosphérique, les odeurs fortes (la fumée de cigarette, les parfums, les odeurs de cuisson, etc.) et la lumière intense ou clignotante peuvent déclencher des migraines.

 

-12- L'utilisation de la chaleur ou du froid

L'application d'un coussin électrique sur la région de la nuque détend et relâche la tension musculaire et permet d'atténuer la migraine. Certains auront plus de résultats en appliquant une compresse froide sur le front.
On peut également alterner une compresse froide sur le front avec une compresse chaude sur la nuque.

 

-13- Voir au bon fonctionnement du foie et des intestins

Les crises de migraine peuvent avoir une relation avec un mauvais fonctionnement du foie ou de la fonction intestinale Toutes les personnes ayant des migraines ont intérêt à prendre sous forme d'ampoules buvables ou de capsules, les plantes suivantes: le Boldo, l'Artichaut, le Chardon-Marie et le Radis Noir. Ces plantes décongestionnent le foie, stimulent la sécrétion biliaire et régularisent l'élimination intestinale ce qui amène souvent un changement dans la fréquence et l'intensité des migraines.

 

-14- Attention aux aspirines et autres analgésiques

La plupart des anti-inflammatoires en vente libre seront probablement efficaces pour enrayer le début d'une crise, mais attention, abuser de ces médicaments ne fera qu'augmenter la fréquence des crises et même leur intensité, sans oublier qu'ils représentent de nombreux risques pour la santé au niveau du foie, de l'estomac et des reins.

 

-15- Utilisation des plantes et suppléments

Certains suppléments et plantes diminuent les spasmes nerveux et musculaires, aident à relâcher naturellement la tension nerveuse, favorisent l'équilibre nerveux en diminuant la nervosité et l'anxiété, aident à diminuer la fréquence et l'intensité des migraines et réduisent le phénomène de vasodilatation des artères cérébrales qui provoque les douleurs associées à la migraine.

 

Menthe poivrée

L'application de quelques gouttes d'huile essentielle de menthe poivrée, sur les tempes, le front et la nuque, peut arrêter une crise de migraine, particulièrement si l'on procède dès le début de la crise. On peut utiliser également, en complément, de l'huile essentielle de lavande. Un onguent tel que le " baume du tigre ", à base de menthol et de camphre, s'avère souvent très efficace pour vaincre un début de crise.

 

Grande camomille

Ne pas confondre cette grande camomille (Tanacetum parthenium) avec la camomille romaine ou allemande. Cette plante aurait surtout un effet préventif. Il faut la consommer tous les jours. De préférence sous forme de gélules standardisée à 0.20% de parthénolide, prendre 250 mg 1 fois par jour.

 

Aubépine

Il s'agit d'une plante antispasmodique ayant une action régulatrice du rythme cardiaque. Cette action sur le système circulatoire exerce également un effet sur l'irrigation cérébrale. L'aubépine agit également comme léger sédatif du système nerveux. On peut l'associer à d'autres plantes calmantes et antispasmodiques, comme la Valériane, la Passiflore et le Tilleul. On la consommera soit en tisanes, teinture mère ou comprimés.

 

Oméga-3

Les oméga-3 offrent une action anti-inflammatoire qui semble efficace pour prévenir les crises de migraines. Il faut consommer sous forme de capsules d'huile de poisson de 1000 mg, 3 à 4 capsules par jour.

 

Remèdes traditionnels

S'avèrent souvent efficace les remèdes suivants : cataplasme de pomme de terre crue (coupée en fines tranches) ou d'oignons (en rondelles épaisses). Placer dans un linge très fin et appliquer sur le front. On peut également appliquer le légume directement sur la peau.

Cataplasme de vinaigre de cidre. Tremper un linge dans le vinaigre de cidre et appliquer sur le front.

Témoignage

Annie F. de Toulouse (Haute-Garonne – 31)

"Cela fait 10 ans que j'avais des migraines, dues à la fatigue, au stress. Leur survenue était variable mais, au moment de commencer le dernier traitement par naturopathie, j'en avais en gros deux par semaine. J'avais très mal à un côté de la tête, j'avais des nausées : j'étais obligée de rester au lit."

"J'ai eu l'occasion de consulter divers médecins et certains médecins m'ont même dit de quitter Toulouse ! J'avais l'attirail classique de médicaments pour calmer les crises, mais rien pour les prévenir, évidemment... La naturopathie m'a apporté cette prévention, puisque je n'ai plus eu de migraine grâce à ce traitement."

"Un ami faisait des études de naturopathie et préparait un concours. Bref, pour l'aider, je suis allée le voir en consultation et je suis restée une heure trente. Il m'a fait subir des examens externes, a regardé mes yeux, etc... Il m'a dit que mes migraines pouvaient venir d'un blocage de la mâchoire, auquel cas il aurait fallu aller voir un ostéopathe, ou d'un mauvais fonctionnement de mon foie, qu'il avait décelé au cours de la consultation."

"J'ai donc suivi un traitement à base de plantes : il s'agit en fait de comprimés tout simplement que vous achetez dans des magasins bio... Au bout d'une semaine, je me sentais déjà mieux et puis je n'avais surtout plus aucune migraine. Et cela a duré pendant les trois mois de traitement... Ensuite, j'ai arrêté le traitement et pendant quatre mois, plus rien. Actuellement, mes migraines reprennent... Je vais donc retourner faire mon marché !"

 

7 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

 

Cyberboutique VOGOT

 

×