Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Poisons alimentaires

    LE TABAC :

    Celui qui est fumé, ou maché. La fumée de tabac respirée par les non-fumeurs aussi.

    Le tabac est nocif car ses goudrons sont cancérigènes. Il contient moult produits toxiques :

              - des alcaloïdes, dont la nicotine qui détériore le système nerveux

              - des métaux toxiques comme le cadmium qui est cancérigène

              - de l'arsenic dont les dérivés sont utilisés comme insecticides

    En brûlant, le tabac dégage de l'oxyde de carbone qui est un gaz asphyxiant qui se fixe sur l'hémoglobine au lieu et à la place de l'oxygène.

              - et de l'acide cyanhydrique qui est un gaz mortel.

    De plus, le fumeur consomme 1,5 mg de vitamine C par cigarette fumée.

    Le tabac est responsable des rides du visage, de la fragilisation du système vasculaire avec apparition en surface de peau de ces réseaux capillaires, des poches sous les yeux et d'un teint grisâtre de la peau.

     

    L'ALCOOL :

    Comme le tabac, l'alcool est aussi un poison alimentaire même en faible quantité.

    L'alcool flocule les protéines qui jouent un rôle de protection cellulaire, mais aussi modifient les constantes du sang.

    L'alcool vient se fixer sur les sites récepteurs des neuro-récepteurs si bien que les messages nerveux ne passent plus normalement. L'alcool durcit les vaisseaux sanguins, veines, artères, capillaires et les pulsions ne seront plus transmises, l'élasticité sera réduite et apparaîtront plus facilement varices et troubles cardiaques, ainsi que la couperose et les capillaires à fleur de peau. L'alcool gêne aussi la fixation de l'oxygène sur l'hémoglobine.

    Mais aussi l'alcool, conjugué avec le tabac, multiplie les effets de l'un et l'autre.

    L'alcool favorise aussi les poches sous les yeux, les rides par diminution de l'élasticité de la peau, mais aussi les accidents circulatoires dont la cellulite et les rhumatismes sont une conséquence.

     

    LE CAFE et LE THE :

    Ils sont aussi dangereux l'un que l'autre à cause de la caféine dans le café et de la théine dans le thé (le même alcaloïde sous deux noms différents). Mais il existe aussi des goudrons cancérigènes dans le café. Café et thé mobilisent la vitamine B1 provoquant les divers troubles de carence en cette vitamine.

    Le thé mobilise le fer qui entre dans la constitution de l'hémoglobine, ce qui conduit à l'anémie. Le café est un grand responsable de l'artérite.

    A part ceci, il faut également considérer comme poisons alimentaires :

    Les conserves qui sont dénaturées et n'apportent plus rien de valable à l'organisme.

    Les graisses chauffées qui perdent leurs propriétés bienfaisantes jusqu'à devenir cancérigènes dès qu'elles se décomposent.

    A ajouter ces végétaux qu'il ne faut jamais cuire mais toujours manger crus : chou, épinard et tomate (toujours bien mûre et rouge) et le jaune d'oeuf toujours liquide (coque, sur le plat, poché, etc.).

    Réduire les épices fortes qui dilatent les pores intestinaux, le vinaigre que l'on remplacera par le citron, supprimer tous les produits raffinés que l'on remplacera par des aliments complets dans leur intégrité.

    Réduire aussi les pommes de terre (frites, chips, etc.) qui ne sont pas l'aliment de base comme on le fait depuis le 18ème siècle, mais tout juste un faible appoint.

    L'alimentation crue sera la base : ce qui nourrit.

    Le reste est ce qu'on mange, par habitude, par coutume, ce qui se rattache encore aux erreurs de la civilisation.

    Le cuit est ce complément, mais il ne nourrit pas !!!

    L'alimentation crue, l'habitude prise, est aussi variée, et riche que les plats cuisinés de la cuisine traditionnelle.

    D'excellents livres de recettes existent et peuvent donner des idées.

    1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

     

    Anastore.com

     

    ×