Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Hygiène bucco-dentaire

    La carie dentaire est un véritable fléau. En France, 8 personnes sur 10 sont porteuses de caries, et ceci dès l’enfance.

    La carie est due au développement de la plaque dentaire. Celle-ci est un enduit mou, collant, constitué de débris alimentaires, de tartre calcaire et de produits salivaires. Elle se développe dans les espaces entre les dents, et au niveau du sillon dentaire, à la lisière de la dent et de la gencive. La plaque dentaire s’imprègne de sucre. Elle représente un milieu privilégié pour le développement des microbes, en particulier des streptocoques. Elle se développe donc d’autant mieux que des produits sucrés s’accumulent sur place.

    Outre les douleurs qu’elles provoquent, les caries dentaires, non traitées, finissent par détruire la dent. Elles conduisent à une diminution du coefficient masticatoire. Elles sont à l’origine d’infections locales : abcès dentaires, ostéite du maxillaire, pyorrhée aboutissant au déchaussement et à la perte des dents. Elles comportent un risque d’infection à distance, articulaires, cardiaques, rénales d’une réelle gravité.

    A l’origine de la carie et de la plaque dentaire, se trouve un manque d’hygiène bucco-dentaire. Il est donc indispensable, pour chacun d’entre nous, de bien connaître les règles d’hygiène dentaire, de les respecter, et de les enseigner aux enfants dès le jeune âge. 

    La 1ère règle de l’hygiène dentaire concerne le brossage des dents.

    Il doit être effectué après les repas, au moins 2 fois par jour, le matin après le petit déjeuner, et le soir avant le coucher. Le brossage du soir est le plus important, car c’est la nuit que les résidus alimentaires, la salive et les sucres stagnent le plus autour des dents.

    Le brossage doit être effectué verticalement, dans un mouvement de bascule, de la gencive vers la dent. Les faces internes, non visibles, doivent être brossées avec le même soin que les faces externes.

    Un brossage circulaire minutieux des gencives doit compléter le brossage des dents. Le massage ainsi réalisé active la circulation et raffermit les tissus.  

    Un brossage efficace doit durer au moins 3 minutes. Mieux vaut utiliser la brosse sèche, non mouillée avant usage. Il convient par contre de bien la rincer avant chaque utilisation et de la faire sécher tête en haut.

    Le dentifrice, utilisé en fin de nettoyage, est destiné à compléter l’effet mécanique de la brosse à dents. On le conserve quelques instants en bouche entre brossage et rinçage.

    Le rinçage de la bouche à l’eau tiède est tout aussi important que le brossage.

    Pour mieux nettoyer les sillons entre les dents, on peut utiliser une soie dentaire, ou des petits bâtonnets de bois pour polir les espaces interdentaires, là où les poils de la brosse ne peuvent assurer la détersion nécessaire.

    La brosse à dents doit être personnelle. Il est préférable d’utiliser une brosse à poils synthétiques, souples et fermes à extrémités arrondies. Le brossage des dents doit devenir un geste machinal, appris très jeune, à partir de 2 ans. 

    La 2ème règle de l’hygiène dentaire concerne la réduction des abus sucrés, notamment les sucres à base de saccharose, qui constituent un milieu privilégié pour le développement de la plaque dentaire. Il faut connaître, à cet égard, le risque notamment chez les enfants, de l’abus des boissons sucrées et des bonbons consommés en grande quantité tout au long de la journée.

    Le bonbon du coucher représente, à lui seul, un risque majeur. Il est à proscrire impérativement. Par contre une alimentation variée et ferme (pommes, crudités, etc…) est favorable à la dent. Elle fait travailler les muscles masticateurs et augmenter la salivation.

     La surveillance dentaire doit être systématique, au moins 2 fois par an, et les caries traitées dès le début. Le contrôle régulier doit être effectué dès l’âge de 5 ans. La femme enceinte, la femme qui allaite, sont plus vulnérables et doivent consulter plus fréquemment.

    Votre capital dents est unique. Le conserver tout au long de la vie dépend de vous.

    4 votes. Moyenne 4.25 sur 5.

     

    Anastore.com

     

    ×