Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Le MAL a dit, un style de vie

    Une approche globale de l'être humain
    lui permettant de devenir maître
    de son bien-être

    Encrassement et acidose

    Les pionniers de la santé holistique, sont tous arrivés à la conclusion unanime que les "maladies" chroniques sont causées par l'encrassement, l'acidification et l'intoxication de l'organisme : par un style de vie erroné.

    Rhumatismes (goutte, arthrite, polyarthrite, ostéoporose, arthrose...), cancer, infarctus, hypertension, diabète, Alzheimer, Parkinson, scléroses, brûlures d'estomac, syndrome virtuel du SIDA, migraine, sinusite, ulcère, cholestérol, insomnie, fatigue chronique, nervosité, rhume, otite, bronchite, eczéma, herpès, problèmes digestifs, constipation, mycoses, obésité, chute des cheveux, cellulite, dépression, tristesse, frustation, colère, agressivité, jalousie, vide.. pour ne nommer que quelques-unes des indisponibilités dont souffrent la femme, l'homme moderne depuis plusieurs décénnies.

    Etant donné que les indispositions susmentionnées ne sont pas des "maladies", mais des symptômes créés par un mode de vie déséquilibré, un nouveau style de vie peut mener à la guérision.

    La formation des acides

    Lors de la dégradation des aliments et boissons, ceux-ci se transforment en différentes sortes d'acides suivant le type d'aliment ou de boisson consommé : l'acide urique se produit suite à la consommation de viande et à la dégradation de nos propres cellules, l'acide nitrique et sulfurique suite à la consommation de viande de porc, viande salée et fromage. L'acide tannique provient de la consomation de thé noir et de café, l'acide acétique provient de la consommation de sucre, boissons sucrées et graisses, l'acide lactique aux efforts physiques exagérés, etc. En règle générale, les acides sont neutralisés par les substances minérales et les vitamines que l'on trouve dans la nourriture et ensuite éliminés par les émonctoires. Toutefois...

    Les déchets résiduels

    ... lors d' une surconsommation de produits acides, acidifiants et d'aliments raffinés et lorsque le corps n'arrive plus à faire face, afin d'éliminer cette marée d'acides, il fait le ménage pour ne pas être submergé, agressé, rongé par les acides corrosifs.

     Ce surplus d'acides est également neutralisé, mais au lieu de passer par les émonctoires, il est entreposé sous forme de sels neutres dans les tissus adipeux, conjonctifs, muscles, articulations, reins, artères, la vessie, la vésicule biliaire, etc., et ceci selon les priorités des nécessités vitales. Ces sels neutres se transforment ensuite par un long processus de fermentation en déchets résiduels, lesquels sont à l'origine des douleurs rhumatismales (goutte, arthrite, polyarthrite...) et de la plupart des autres indispositions de notre civilisation moderne citées plus haut.

    Les déchets résiduels sont donc des acides, toxines et substances toxiques que l'organisme n'est pas arrivé à éliminer.

    Décalcification, déminéralisation

    Lors de l' accumulation d'acides, et ceci pour sa propre protection, le corps fait appel à un système de défense aussi appelé "système tampon". Il s'agit de lier les acides à une substance alcaline par des substances vitales (sels minéraux, oligo-éléments, vitamines, enzymes). Ceci nous donne un sel neutre qui normalement est éliminé par les émonctoires. Comme déjà mentionné, ces substances vitales sont en règle générale puisées dans les aliments. Toutefois, ces substances faisant trop souvent défaut dans notre mode de nutrition morderne, l'organisme les puise dans ses propres réserves.

    La déminéralisation systématique et régulière de notre organisme (os, dents, cartilages, muscles...) provoque avec le temps un déséquilibre minéral grave qui nous pose de sérieux problèmes : ostéoporose, arthrose, caries, crampes musculaires...

    Toutes les "maladies" sont un effort du corps
    pour se dépolluer, pour restaurer la santé

    Que faire ?

    • devenir conscient

    • réfléchir

    • agir

      a) Eviter ce qui est nuisible à notre organisme

      b) Manger et boire ce qui est utile à notre corps

      (alimentation équilibrée, de préférence l'alimentation 3 V :

    • vivante

    • végétale

    • variée

      c) Eliminer les déchets

      ( évacuation des acides, toxines, substances toxiques, déchets résiduels par une cure détox ainsi que par l'assainissement de l'organisme en plusieurs phases ) :  
      1. Phase 1

        Dissolution des déchets résiduels

      2. Phase 2

        Neutralisation des déchets dissolus

      3. Phase 3

        Elimination des déchets dissolus sous forme de sels neutres

      4. Phase 4

        Reconstitution, assainissement et reminéralisation de l'organisme par des substances vitales

      5. Phase 5

        Oxygénation des cellules par des techniques de respiration

      Ma nourriture, mes gestes, mes paroles,
      mes sentiments et mes pensées déterminent
      mon état de santé, ce que je suis.

    Le mal a dit

    La "maladie", c'est tout d'abord un style de vie.

    C'est le mal qui dit son mot. D'où, le "mal a dit", qui est en premier lieu une question énergétique. Pour qu'un symptôme, "une maladie" se manifeste, il y a avec certitude un déséquilibre sur un, voire plusieurs plans de notre existence : physique, émotionnel, mental ou spirituel.

    Ce n'est qu'à ce moment-là que le symptôme se déclare.

    La "maladie" est surtout une déficience immuno-énergétique, sans oublier l'aspect génétique et karmique. Il est intéressant de constater que tous les malades ont de gros soucis conflictuels (problèmes de travail, relationnels, chagrins d'amour, jalousie, tristesse, colère, haine,...) qu'ils traînent avec eux depuis des années, bien avant que la "maladie" ne se manifeste sur le plan physique.

    Il est aussi intéressant de constater que tous les malades qui prennent conscience de leur existence multidimensionnelle et qui sont prêts à se prendre en main, à se remettre en question, à faire les changements nécessaires, se guérissent.

    Dans ce cas, le "maladit", le mal aura dit son dernier mot. Le "maladit" va de paire avec :

    Encrassement - Acidification - Intoxication - Pollution - Possession

    tant au niveau physique, qu'émotionnel, mental et spirituel.

    Le "mal a dit" n'est pas une "maladie", mais un symptôme qui se manifeste lorsqu'un déséquilibre physique, émotionnel, mental ou spirituel est donné. Il n'y a donc rien à combattre. Ne nous trompons pas de cible. Nul besoin de proclamer la guerre aux microbes, aux virus, aux rhumatismes ni à qui ou quoi que ce soit. Ne luttons pas, mais cherchons plutôt des solutions.

    Les solutions existent. il suffit d'être prêts à remettre en question nos vieilles habitudes, nos vieux schémas.

    Les solutions ne se trouvent pas dans la lutte, mais dans la recherche de l'équilibre et de l'harmonie.

    Une cellule "malade" baigne dans un champ vibratoire déséquilibré et disharmonieux. Une cellule saine baigne dans un champ vibratoire équlibré et harmonieux. Pour vivre dans un tel milieu, un style de vie approprié est indiqué. Les "maladies" disparaîtront d'elles mêmes...

    Hippocrate, le père de la médecine a dit : "Que ta nourriture soit ta médecine et ta médecine ta nourriture".

    Et j'ajouterais : "et que tes pensées, tes émotions, tes gestes, ton souffle et ton regard soient aussi ta nourriture, mais pas seulement la tienne, mais aussi celle des personnes que tu croises dans la rue comme celle du monde invisible.

    Une approche holistique

    Une nutrition équilibrée, certes, fait partie intégrente de toute approche globale de guérison, mais elle n'est pas la seule responsable de notre santé, de notre bien-être et de notre bonheur.

    Nous sommes des êtres multidimensionnels dotés de quatre corps :

    1. physique

    2. émotionnel

    3. mental

    4. spirituel

    Ces quatre corps sont à la fois indépendants les uns des autres et interdépendants, agissant en parfaite synergie pour autant que nous leur en donnions les moyens. Le déséquilibre d'un de ces corps affecte directement ou indirectement tous les autres.Comme une vache a besoin de ses quatre pattes pour pouvoir marcher convenablement, l'homme doit également mettre en harmonie ses quatre plans d'existence pour pouvoir jouir d'une santé physique et psychique remarquable de même enviable :

    Les besoins du corps physique 

    Activité, dynamisme, désintoxication, (jeûne, hydrothérapie du colon, etc.), nourriture équilibrée à haute vitalité, exercices de respiration profonde, rire, exercices physiques (sport, Yoga, Qi Gong, Tai Ji, danse, Biodanse), sexualité épanouie pour certains, sexualité transformée pour d'autres...

    Les besoins du corps émotionnel 

    Libération des tensions émotionnelles, harmonie, joie, amour, chaleur, affection, musique, chant, poésie...

    Les besoins du corps mental 

    Libération des tensions mentales, le pardon, pensées positives, affirmations positives, méditation, sagesse...

    Les besoins du corps spirituel 

    Libération des "ismes" dogmatiques, contemplation, prière, dilatation, espace, infini...

    Nota bene :

    De nombreuses "maladies" peuvent aussi être causées par les indésirables, des esprits possessifs confortablement installés dans notre corps. Le vice (alcool, tabac, drogue, obsession sexuelle...) que peut subir une personne tout au long de sa vie est souvent entretenu par ces visiteurs. La libération d'une telle personne signifiera de ce fait également la fin du vice.

    mal a dit
    maladie

    7 votes. Moyenne 4.57 sur 5.

    ×