CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

Décoincez vos articulations

Pour stopper le processus inflammatoire et neutraliser la dégradation du cartilage, rien ne vaut une bonne stratégie alimentaire. Et quelques plantes et vitamines bien choisies.

J’ai préparé un traitement antirouille de choc.

L’arthrose et l’arthrite sont deux affections rhumatismales qui touchent les articulations. Mais, alors que l’arthrite est une inflammation de l’articulation qui résulte d’une maladie inflammatoire ou infectieuse se traduisant par des douleurs souvent nocturnes. L’arthrose, elle, est une usure de l’articulation qui fait suite à une atteinte du cartilage. L’effort et le mouvement aggravent la douleur. Le repos l’améliore. Les maladies qui touchent les articulations, comme les maladies inflammatoires (arthrite rhumatoïde, goutte, lupus) et les maladies métaboliques (diabète, hémochromatose), prédisposent à l’arthrose. Les blessures et les chirurgies au niveau des articulations également.
Peu de médicaments allopathiques agissent sur l’usure du cartilage. Ils ont le plus souvent un effet transitoire et éphémère. Seule une bonne stratégie alimentaire, le recours à un traitement phytothérapeutique adapté et la prise de vitamines et d’acides aminés ad hoc peuvent améliorer la situation.

Avec le temps…

L’articulation est maintenue stable grâce à des ligaments permettant le mouvement entre deux extrémités osseuses recouvertes de cartilage. Ce cartilage est une substance gélatineuse autorisant un meilleur glissement et agissant comme absorbeur de chocs. La dégénérescence du cartilage articulaire déclenche une réaction inflammatoire pour réparer les tissus et évacuer les débris tissulaires produits lors de la dégradation et responsables des symptômes (douleur, raideur matinale, mobilité réduite…). Parallèlement, cette inflammation entraîne une surproduction de radicaux libres qui elle-même entretient la dégénérescence du cartilage. C’est un véritable cercle vicieux qui se met en place (les traitements que nous avons sélectionnés agissent sur le processus inflammatoire et sur la dégénérescence du cartilage.)

Et cela ne va pas mieux en vieillissant. La capacité de restauration du cartilage diminue avec l’âge, en partie à cause du fameux phénomène de glycation naturelle des protéines en présence de sucre, une « caramélisation » des articulations en quelque sorte. Ces protéines modifiées se fixent sur le collagène des articulations. Cette situation, aggravée par une alimentation contenant de protéines transformées par une cuisson à haute température (c’est ce qu’on appelle la réaction de Maillard), s’accentue avec l’âge. Il en résulte fatalement une rigidification des articulations qui peut mener à l’arthrose. La meilleure prévention contre la caramélisation des articulations consiste à cuire les aliments à la vapeur ou à une température ne dépassant pas 130 °C. Et à mettre en place une stratégie alimentaire à base d’antioxydants liposolubles comme la vitamine E (dont regorge l’huile de germe de blé) ; de protéines de petit-lait (ou protéines de lactosérum, disponibles dans les magasins de sport) riches en cystéine (élément indispensable à la fabrication de l’antioxydant cellulaire, le glutathion) ; et du sarrasin pour sa concentration en vitamines B, en histidine (un aminoacide très utile contre la glycation des protéines) et surtout en rutine (antioxydant qui diminue la fragilité du collagène). Et à moins d’être atteint d’une affection articulaire très invalidante, pratiquez un sport pour brûler le sucre ingéré et réduire la caramélisation.

Avocat, maquereau, levure

Les personnes atteintes d’arthrose présentent des déficits en vitamines E, B et C. Or la vitamine E (avocat, noisette, amande, huile de colza, de noix, d’olive), en association avec les vitamines B 3 (qu’on trouve dans le thon, le maquereau, les céréales au son, la levure alimentaire) et B6 (germe de blé, ail frais, farine de sarrasin, blé complet, banane, noix, haricots, farine de soja), allège les symptômes des maladies articulaires. La vitamine C (dont regorgent le cassis, le persil, le poivron, le radis noir, la fraise, le cresson, la ciboulette, les agrumes, l’ail et tous les fruits et légumes frais crus) renforce le système immunitaire et contrôle la formation du collagène.

Poissons gras, germe  de blé, lentilles sèches

Les oméga 3 (poissons gras, huile de foie de morue, huiles végétales de première pression à froid de colza, de noix et de soja) se transforment en EPA, un acide gras qui préserve le cartilage en ralentissant les processus d’inflammation et de destruction du cartilage.
Si vous êtes végétalien, vous devez vous rappeler que la transformation des oméga 3 d’origine végétale en EPA ne peut s’effectuer sans les oligo-éléments zinc (produits laitiers), magnésium (germe de blé, sarrasin, blé complet, noix du Brésil, banane, lentilles sèche, noix de cajou, amandes) et sélénium (thon, moules, huîtres, moutarde).


Gingembre, curcuma et feuille d’ortie

La médecine ayurvédique utilise le gingembre et surtout le curcuma dont le composant principal, la curcumine, protège le cartilage en bloquant la formation de stromélysine, l’enzyme qui intervient dans la dégradation des articulations. La feuille d’ortie piquante est anti-inflammatoire et souveraine contre l’arthrite rhumatoïde (son pouvoir urticant est détruit par la chaleur). Le piment renferme de la capsaïcine qui agit sur la douleur en cas d’arthrose et d’arthrite rhumatoïde. La nigelle inhibe les enzymes pro-inflammatoires.
Enfin, le fenugrec contient de la diosgénine qui bloque le processus inflammatoire conduisant à de l’arthrite déformante .

Caramélisation : Arrêtez le sucre !

Outre la caramélisation des articulations, un taux de sucre élevé peut entraîner une élimination du calcium des tissus osseux. Limitez ainsi les aliments dont l’index glycémique est supérieur à 70, comme la bière, les pommes de terre frites, cuites au four ou en purée, le riz soufflé, le miel…

Huiles essentielles : Massez-vous

Pour chauffer vos articulations et les assouplir, rien de tel que cette huile magique à utiliser en massage tonique. Dans une bouteille en verre contenant 50 cl d’huile d’amande douce, ajoutez deux gouttes de chacune des huiles essentielles suivantes : citronnelle, coriandre, cumin, cyprès, eucalyptus, gaulthérie couchée, marjolaine, gingembre, muscade, sauge, origan. Secouez bien pour mélanger et massez.

Faites du yoga

Les sports accompagnés d’impacts répétés, comme les sports de combat, de ballon (football, rugby, handball, basket-ball), ou qui nécessitent des changements de direction brusques (comme les sports de raquette, tels le tennis et le ping-pong) sont fortement déconseillés si vous souffrez d’arthrose. Faites du yoga ou une séance d’étirements par jour pour assouplir vos articulations.

Pause-café : Zappez-la

Une forte consommation de café réduit le niveau d’inositol dans le sang.
Or l’inositol inhibe la formation des ostéoclastes responsables de la destruction des tissus osseux… CQFD

Douleurs articulairesChondroïtine sulfateGlucosamine HCLCalcium citrate + vitamine D3Boswellia

 

8 votes. Moyenne 4.88 sur 5.

Ajouter un commentaire

 

 

Cyberboutique VOGOT

 

×