CYBERBOUTIQUE VOGOT

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT

VOGOT

La soupe, le repas équilibré et économique

Par ici la bonne soupe !

Que l'on aime ou que l'on déteste, la soupe fait partie de ces plats que nous mangeons depuis notre plus tendre enfance, et nous ne sommes pas les seuls. Préparée depuis des millénaires dans de nombreuses régions du globe, elle se déguste sous diverses appellations : potage, velouté, gaspacho, bouillon... les déclinaisons sont infinies. En plat principal, en entrée et même en dessert version sucrée, la soupe est, de par l'eau qu'elle contient, un bon moyen de s'hydrater. 

Même s'il est parfois difficile d'en convaincre certains, la soupe, associée à une alimentation équilibrée, a de nombreux avantages : sources de vitamines, sels minéraux et fibres contenus dans les légumes, ses qualités nutritionnelles sont réelles. Chouchoute des rubriques minceur, l'apport calorique est faible à condition de ne pas y noyer 200 g de fromage râpé ou 3 cuillères à soupe de crème fraiche.

La soupe maison : c'est encore meilleur

Il n'y a vraiment rien de sorcier dans la préparation d'une soupe. En fonction de son niveau en cuisine, on peut miser sur des recettes basiques ou au contraire inventer avec des produits plus sophistiqués. 

La base pour un soupe est presque toujours la même : un féculent (pommes de terre, lentilles, pois cassés) ou un légume farineux pour donner de la consistance, un oignon, de l'ail, des épices pour l'assaisonnement et des légumes. Légumes du soleil (tomates, courgettes, poivrons,...), légumes anciens (panais, topinambours,...), potirons, brocolis, aux légumes de saison, il y a suffisamment de possibilités pour réussir à en manger une différente tous les jours pendant un an. Un vrai festival de saveurs et de couleurs ! 

Faire manger de la soupe aux enfants : je relève le défi !

Mange ta soupe, ça fait grandir ! Les enfants ne sont pas dupes, ils ont compris le subterfuge depuis bien longtemps et ne se laissent plus berner par cette expression de nos grands-mères. Véritable calvaire, ce n'est souvent pas l'aspect de la soupe qui pose problème mais bien les légumes qu'elle contient. 

Devant le refus d'obtempérer et la soupe à la grimace des enfants, certains parents ont su se montrer inventifs. Faire manger de la soupe aux enfants, cela commence bien avant de la verser dans l'assiette. En les intéressant à la préparation lors du choix des légumes, de leur épluchage, du mélange et de la cuisson des ingrédients, ils seront ainsi plus prompts, ne serait-ce qu'à goûter pour constater la différence entre le cru et le cuit. 

D'autres ont transformé cette dégustation en jeu. Avec quelques croûtons de pain, des vermicelles ou des billes de tapioca, la soupe devient prétexte à une pêche miraculeuse.

Soupe d'automne

Ingrédients :

1 oignon

1 gousse d'ail

1 tête de chou-fleur

1 endive

2 carottes

9 pommes de terre

5 champignons de Paris

2 cc de gros sel de guérande

huile d'olive

poivre 5 baies

2 cc de tapioca

1,5 l  d'eau

Img 0896 edited

Faites revenir dans un peu d'huile d'olive l'oignon coupé en morceaux et l'ail, ajoutez l'endive coupée en quatre, laissez encore quelques minutes en tournant régulièrement.

Ajoutez le tapioca, l'eau et les autres légumes avec sel, poivre.

Laissez cuire le temps nécessaire suivant le mode de cuisson choisi.

Versez dans les bols .

Vous pouvez accompagner de petits croutons à l'ail.

 

Soupe au poivron et curry


Ingrédients :


2 poivrons rouges

1 avocat bien mûr

1 pomme

1 poignée de basilic

1 tasse d’eau 

½ tasse de pignons

1 petit oignon

1 gousse d’ail

1 cc poudre de curry

1 cc de sel

1 pincée de poudre de chili


Mettre de côté la moitié de la pomme et de l’avocat coupés en dés, ainsi qu’un morceau de poivron rouge également coupé en dés ou en fines lamelles, et quelques feuilles de basilic, pour la garniture.

Mélanger le reste des ingrédients (poivron, pomme, avocat, pignons, oignon, ail, basilic et épices) dans un blender pour obtenir un mélange bien mousseux. Rajouter les dés de fruits et légumes puis l’eau en dernier pour diluer et servir immédiatement !


Pour les frileux, en hiver, si vous souhaitez un effet de soupe chaude, pensez à tiédir l'eau avant de l'incorporer.


Cette soupe très savoureuse se conserve quelques jours au réfrigérateur.

 

Christophe CARABIN sur Google+

soupe repas hiver chaud équilibre économique blog vogot

3 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

 

Anastore.com

 

×