CYBERBOUTIQUE VOGOT

Des prix barrés TOUTE L'ANNEE

De nombreuses promotions vous attendent

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT VOGOT

VOGOT

Le réveil des sens

VOGOT

Les sucres lents

On les appelle aussi féculents, glucides lents, hydrates de carbone.
Ce sont les pommes de terre, le riz, les pâtes, le pain, le quinoa, le millet, le sarrasin, la semoule de couscous (toutes les céréales en général).
Ils subissent une première phase digestive dans la bouche, en milieu basique, grâce à la mastication et à la salive qui est basique (pH 7 à 8).
Ce travail de transformation chimique continue dans l'estomac, toujours grâce à ce suc salivaire basique.
L'aliment ainsi travaillé et broyé passe ensuite dans le haut de l'intestin grêle (le duodénum).
D'autres sucs digestifs pancréatiques (pH 7 à 8) vont continuer et finir ce travail de digestion basique avant assimilation par les parois de l'intestin.
La digestion des féculents se fait donc en milieu basique et principalement dans la bouche et le duodénum.

La digestion des céréales provoque une dépense d'énergie considérable pour "brûler" le sucre en excédent.
De ce fait, l'ensemble cardio-pulmonaire est mis à rude épreuve lors de l'utilisation de ces sucres qui arrivent massivement. Pour éviter les sensations de chaleur excessive dans le corps, le surmenage du pancréas chargé de maintenir le taux de sucre dans le sang et l'usure plus rapide du système cardio-pulmonaire, les sédentaires doivent éviter la consommation de céréales (pour les asthmatiques, elle est fortement déconseillée, dans ce cas, leur préférer les pommes de terre).

Pour les travailleurs physiques, les sportifs, une consommation modérée (une fois par jour) de céréales leur apportera largement le sucre et les nutriments nécessaires à leurs activités.

 

  • 2 votes. Moyenne 5 sur 5.
St valentin