Anastore.com

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Les premières fois… Vivre l’amour

    Successives ou simultanées, abstinence choisie ou involontaire…

    ◗ Garçons ou filles, certains sont attirés par des personnes du même sexe. Chacun, dans le respect de l’autre, doit pouvoir vivre la sexualité qui lui convient sans subir le mépris ou le rejet. Toutefois, il faut savoir que chaque société définit des règles et des limites dans le domaine de la sexualité, dans le but, notamment, de protéger les mineurs, de prévenir et de sanctionner les actes de violence. Les relations sexuelles, ce n’est pas toujours facile : il faut en avoir envie tous les deux et, si possible, au même moment, qu’on soit dans l’amour toujours ou dans l’amour d’un jour… S’aimer un peu, beaucoup, ou bien être simplement ensemble le temps d’une rencontre, ce qui compte, c’est que chacun s’intéresse à l’autre ; ce qui compte, c’est que chacun ait son mot à dire. Les relations amoureuses, ce n’est pas toujours facile. Pas facile de se rencontrer, de s’aborder, de se parler, de se comprendre. Souvent, pour les garçons, il faut surmonter la timidité, la peur de l’échec, ou bien, au contraire, il faut modérer des élans qui risquent d’être mal reçus.


    ◗ Garçon ou fille, ce qui est important, c’est que chacun puisse se sentir libre de proposer, d’hésiter, d’accepter ou de refuser ; libre d’avoir besoin de plus ou moins de temps avant de s’engager dans une relation amoureuse. Pas de place ici pour la violence, la contrainte, le mépris. Dans le domaine de la sexualité, garçons et filles doivent apprendre à accepter les orientations et les choix de chacun.

    ◗ Garçon ou fille, chacun découvre et vit à sa façon et à son rythme les plaisirs de la sexualité et de la relation de couple. Selon son tempérament et selon les circonstances, chacun peut être amené à connaître des formes diverses de la vie affective et sexuelle : fidélité, relations multiples.

    S'aimer

    L’amour ça nous transforme. On a tous envie d’aimer et d’être aimé. Vivre l’amour Aimer : ça arrive comme ça, on ne choisit pas d’aimer : on aime. La relation amoureuse nous fait à la fois découvrir une partie de nous-même encore inconnue et une relation très forte avec l’autre. Nous ressentons des émotions nouvelles, des désirs nouveaux.

    Les relations sexuelles, cela comporte aussi des risques : risques liés aux maladies sexuellement transmissibles (parmi lesquelles certaines peuvent entraîner la stérilité), risque de contamination par le VIH, risque de grossesse non désirée. Ces risques, heureusement, ne sont pas inéluctables : il est possible de les éviter. L’utilisation du préservatif permet à la fois d’éviter une grossesse non désirée et de se protéger des IST et de la contamination par le VIH. En revanche, l’utilisation d’autres moyens contraceptifs (pilule, stérilet, etc.) ne protège ni des IST, ni de la contamination par le VIH. À chacun, fille ou garçon, de s’informer sur les risques liés aux relations sexuelles et sur les moyens de les éviter. Toutefois, il ne suffit pas d’être informé. Encore faut-il mettre son savoir en pratique en utilisant les moyens de prévention. Plus facile à dire qu’à faire ! Pourquoi ne pas essayer d’en parler ensemble avant, sans attendre d’être dans le feu de l’action ?

    En parler simplement, évoquer le fait que, bien sûr, on utilisera des préservatifs, faire comprendre d’une façon ou d’une autre qu’on en a avec soi. L’humour, dans de pareilles circonstances, peut faciliter les choses. Si l’un des deux est plus déterminé que l’autre sur la nécessité d’utiliser le préservatif, aucune raison de se laisser dissuader par un avis contraire et de renoncer à la prévention. Être responsable à deux, c’est encore ça qui est le mieux !

    Plaisir, don de soi, désir de l’autre, jouissance, performance… Il y a de nombreuses façons de se représenter l’amour et de le vivre. Des questions vous préoccupent parfois : être ou ne pas être à la hauteur, être déçu(e) ou décevoir. Il ne s’agit pas de passer un examen, mais de se rencontrer, de se découvrir l’un l’autre, d’échanger, quand on se sent prêt, quand on en ressent le désir.

     

    Témoignages :

    Les premières fois

    Julie, Patrick

    “Je me sens plus grande… on ne fait pas de grands projets… je ne veux pas m’engager avec lui pour la vie mais cette expérience m’a libérée… Je parle de moi, j’écoute les autres, je n’aimerais pas faire l’amour sans être amoureuse…”

     

    Alexandra

    “J’ai l’impression d’être plus curieux du monde… que ma sensibilité a changé… c’est formidable d’avoir une relation qui dure avec quelqu’un… j’ai l’impression que je comprends mieux mes désirs, je me connais mieux, j’ai moins de difficulté à prendre des décisions… et puis, je suis bien dans mon corps…”

     

    Joël

    “Chaque fois que j’aperçois Laure, mon cœur se met à battre plus vite… je ne comprends pas ce qui m’arrive… je me demande si elle s’en est rendu compte et si pour elle c’est pareil… je n’ose pas en parler… je ne sais pas à qui me confier…”

     

    Dominique

    “Ma première fois, ce n’est pas un très bon souvenir… Je ne me sens pas encore adulte… Ce n’est quand même pas rien de faire l’amour…”

     

    Grossesse non désirée :

    La venue d’un enfant est un événement heureux si elle est désirée et si l’on est prêt l’un et l’autre à assumer son rôle de parent. Il existe différents moyens de contraception efficaces.

    Quand on aime, chacun se protège et protège celui ou celle qu’il aime. Pensez qu’un rapport sexuel sans moyen de contraception peut entraîner une grossesse et la naissance d’un enfant. Il est important d’en choisir le moment. On vit plus tranquillement l’acte sexuel quand on a l’esprit libéré de la crainte d’une grossesse non désirée.

     

    Les risques

    Vassili

    “Pour tous les deux, c’était la première fois… c’était important pour moi qu’on découvre ensemble. J’avais tellement peur qu’elle me juge… là au moins, on était à égalité, on était maladroit… c’était pas fantastique mais ça reste mon plus beau souvenir…”

     

    Yohan

    “C’était aussi la première fois pour Paul qu’il faisait l’amour avec un garçon. Depuis longtemps je le regardais, j’admirais son corps, j’avais envie de le toucher, de l’embrasser, de le caresser… Ça s’est fait naturellement… Depuis, je me sens léger et heureux. J’attends le samedi avec impatience.”

     

    Zoubida

    “On avait de l’appréhension tous les deux, on a pris le temps de découvrir nos corps, on se caressait, on se désirait de plus en plus, c’est venu tout seul. Il a plus aimé que moi. Pour moi, c’était pas génial… on en a parlé… on a recommencé… c’était de mieux en mieux… et depuis on ne se quitte plus…”

     

    Nicolas

    “Quand j’ai rencontré Carla, elle m’a imposé le préservatif… je l’avais jamais utilisé avec les autres. On a si bien fait l’amour ! J’avais jamais connu ça.”

     

    Et vous, votre première fois, c’était comment ?

     

    Venez témoigner !

    Christophe CARABIN sur Google+

    1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.