Anastore.com

SITE ENTIÈREMENT SÉCURISÉ

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    Chants Sacrés

    L'art musical et le chant sacré

    Dans le dialogue permanent entre Dieu et les hommes, pour lesquels le chant sacré est le lieu spirituel, l'homme répond par l'expression musicale et le chant. Musique et chants permettent d'atteindre un langage sacré dont le rituel ne trouve sa forme parfaite que dans l'art musical. Mais ... dans le plus modeste des édifices, la musique sacrée escorte et renforce l'action humaine.

    Chants Sacrés d'Orient et d'Occident


    Après plusieurs années, Sœur Marie Keyrouz nous offre de nouveau un magnifique double album : « Chants sacrés d'Orient et d'Occident » qui vous permettra d'entendre les divers hymnes de la Nativité du Christ de traditions syriaque - maronite et byzantine - melkite, en vous laissant bercer par son « Ensemble de la Paix » avec en conclusion cette magnifique poésie sacrée du Liban de Nadim Kairouz : « O Très Sainte Mère ».

    Ensuite Sœur Marie Keyrouz vous invite à redécouvrir les « Ave Maria » de Schubert, Gounod, Bruckner, Mascagni, Niedermeyer, Franck, Schumann et Beethoven !

    En prime, une chanson populaire toscane qui nous émeut par sa tendresse enfantine et le très célèbre « Stille Nacht » : Douce Nuit, Sainte Nuit. Tout cela sous la baguette de Arie Van Beek et son orchestre d'Auvergne.

    Si vous avez la chance de voir Sœur Marie Keyrouz chanter, vous serez saisi par sa simplicité et sa profondeur d'âme.

     

    Extrait CD1 Extrait CD2

     

    Chant sacré Bysantin

     

    Magnifiquement interprété par l'ensemble Théodore Vassilikos.

    Ces chants sacrés byzantins ont été écrits par Ioannis Koukouzélis compositeur du XIVe qui révolutionna le monde musical de son époque ainsi que par de grands compositeurs du XVIIIe qui sont Iakovos Protopsaltis, le prêtre Valassios et Pétros Bérékétis.
    Les chants, mélodieusement très riches où les nuances subtiles de vibrations vocales se multiplient, vous permettent de vous mettre en état de profonde méditation, d'abandon à Dieu et de prière.
    Vous entendrez, entre autres, un chant de communion, un chant en l'honneur de l'archevêque : une des plus belles compositions de Ioannis Koukouzélis, une liturgie de Saint-Basile, un chant de carême, une lamentation de Marie-Madeleine devant le tombeau du Christ...

     

    Extrait

     

    Chants de l'extase

    Hildegarde de Bingen (1098/1179), bénédictine allemande. Cette célèbre mystique a écrit des compositions musicales mais aussi des textes à partir de ses extases spirituelles ainsi que des traités sur les sciences naturelles et l'art de la guérison.

    Elle avait un don de visionnaire, c’est pourquoi toutes ses compositions musicales sont d’inspiration divine. Dans ses chants en latin, Hildegarde évoque essentiellement la Sainte Trinité, la Vierge Marie, l’harmonie cosmique et l’Amour en tant qu’âme du monde. Ils sont d’une grande beauté spirituelle. La musique, très pure, jouée à la vièle et à la harpe médiévales, nous invite à élever notre esprit. Les voix féminines du groupe “Sequentia” paraissent véritablement angéliques.

    Cet album procure une occasion rare : celle de s’abandonner et de laisser notre âme s’élever au plus haut...

     

    Extrait

     

    Chants liturgiques arméniens

    Les chants religieux du compositeur du XIX ème siècle, Makar Ekmalian, sont les liturgies les plus fréquemment chantées dans l’église arménienne, une des plus anciennes églises chrétiennes orientales puisqu'elle reçut la Parole des disciples Thaddée et Barthélémy.

    Ces chants sont de toute beauté : les voix sont pures et profondes, elles nous transportent et nous aident à élever notre esprit. Les chœurs qui accompagnent les solistes ne font que mettre en valeur la splendeur des liturgies.

    Ces merveilleuses liturgies, accompagnées à l’orgue, nous donnent envie de nous intérioriser et de prier.

     

    Extrait

     

    Chants of India

    Quelques mots sur le Pandit Ravi Shankar musicien, compositeur et interprète de la musique indienne en Inde et à travers le monde. Il compose sa musique avec l'esprit de transmettre un message d'amour et de paix universelle. Au sujet d'un concert pour la paix en 1993 à Londres, il a dit : "Je me donne entièrement dans chacun de mes récitals, donnant tout mon amour et mon énergie pour faire la meilleure performance que je puisse accomplir..."

    Ravi Shankar travaille au rapprochement des musiques orientale et occidentale en faisant jouer des instruments européens, comme les flûtes, les harpes et les violoncelles, avec des instruments indiens classiques comme le tabla, le santoor, la tampura... Le "musicien indien du siècle" possède la maîtrise absolue du sitar qu'il popularisa en occident. Il a notamment initié les Beatles aux délices de son instrument et George Harrison devint son élève vers la fin des années 60 ; ami depuis cette époque, Harrison à produit son disque "Chants of India" en 1997. Son association avec des musiciens classiques tel que son ami Yehudi Menuhin, ainsi que sa recherche artistique perpétuelle lui a permis d'établir des tendances hors des sentiers battus, l'inscrivant dans les annales de la musique classique et de la "World music". "Chants of india" Les 16 morceaux de "Chants of india" sont principalement des prières et des mantras traditionnels de l'Inde basés sur le bien-être et l'harmonie.

    Ravi Shankar nous dit : "Dans tous les mantras traditionnels, j'ai utilisé les 3 notes magiques utilisées dans les chants védiques anciens. Le son sacré primordial est le Aum, c'est le plus court des mantras qui est utilisé avant et après chaque prière". Il dit qu'il a voulu créer une version des chants sanskrits des védas en maintenant une formidable force spirituelle.

    Cette musique nous baigne dans une ambiance mystique ; elle nous invite à la détente et à la relaxation. "Je voulais qu'on réalise que la musique indienne n'est pas monotone, même si totalement dénuée de contrepoint et d'harmonie... Ma musique, même adaptée aux sons du jour, reste écrite selon les principes des ragas et des tâlas..."(R.S.)
    Il détient à présent une place unique dans l'Histoire de la musique indienne.

     

    Extrait

     

    L'univers du Grégorien

    Patrice Launay, musicologue et organiste, nous présente l'histoire du chant grégorien. La tradition attribue la réorganisation de ce chant rituel de l'église chrétienne au pape St Grégoire Le Grand au VIIème siècle. Ce genre de musique venu de l'Antiquité se distingue de la musique moderne par les formes spéciales de sa notation, par le caractère de sa tonalité et de ses modes, et par la nature de son rythme. Ces chants d'église peuvent donc paraître monotones à notre oreille musicale d'aujourd'hui car leur rythme est basé sur l'accent de la langue latine et sur la respiration : ils se présentent comme une simple monodie, c'est-à-dire des chants à une seule partie, interprétés par une ou plusieurs voix à l'unisson. Oublions donc nos repères musicaux et découvrons les sources de l'histoire de la musique !

    L'église ne concevant pas l'introduction d'un instrument dans le déroulement de la liturgie, le chant grégorien, ou plain-chant, restera a cappella et masculin. Le chant étant l'émanation de l'âme, l'accompagnement d'un instrument était considéré comme une technique étrangère à la spiritualité. Plusieurs siècles plus tard, l'orgue jouera un rôle dans certaines pièces instrumentales puis d'autres instruments comme le carillon ou cymbalum ont pu accompagner le chant grégorien. Des écoles de chant furent créées dès le IXème siècle et gardèrent cette tradition musicale jusqu'au XVIème siècle. L'esprit d'innovation fit alors entreprendre des corrections malheureuses jusqu'au XIXème siècle où l'on rétablira la réalité et la constance de la tradition grégorienne.

    Le chant grégorien est l'expression de la spiritualité de l'église catholique romaine et carolingienne au VIIème siècle. Il fut, et est encore, une source d'inspiration pour les organistes et les compositeurs divers ; ce plain-chant forme toujours la base du chant ecclésiastique catholique. Avec ces chants liturgiques, les moines de l'Abbaye de Ligugé nous plongent dans une atmosphère de sérénité et de prière dégagée par la profondeur de ces voix graves et unies. Laissons-nous envelopper, nous aussi, par cette musique sacrée et qu'elle nous élève vers la louange !

     

    Extrait

     

    6 votes. Moyenne 4.17 sur 5.

     

    Anastore.com

     

    ×