Anastore.com

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    10 astuces pour trouver de l’inspiration pour écrire

    1 Écrire chaque jour

    L’écriture est un muscle. Il faut l’entraîner chaque jour. Vous connaissez l’adage nulla dies sine linea (pas un jour sans une ligne). Ce conseil venu de l’antiquité est encore valable de nos jours.

    Si l’on attend que l’inspiration nous tombe dessus, on peut attendre longtemps. L’inspiration nait du travail. Si vous travaillez sur un sujet pendant assez longtemps, vous finirez par avoir des idées.

    On peut comparer l’inspiration aux performances des sportifs. Certains entraîneurs parlent de pics de performances. Ces pics de performances se produisent chez des sportifs qui ont déjà réalisé un ensemble de performances de bon niveau. Le jour où ils battent un record, c’est comme s’ils étaient inspirés.

     

     

    Quand on tient un blog, il est souhaitable d’écrire chaque jour. Ça ne veut pas dire qu’on publie chaque jour. En effet, tout ce qu’on écrit n’est pas intéressant et, comme nous le verrons, il peut être intéressant de relire certains écrits, pour les améliorer.

    2 Avoir son carnet de notes sur soi

    Le carnet de notes est sans doute l’outil le plus utile de ceux qui tiennent un blog. Il sert à noter tout ce qui vous passe par la tête. Vous êtes dans la rue, une idée vous vient: vous la notez et vous n’y pensez plus.

    Le carnet de notes peut être exploité de différentes façons. En le relisant, vous pouvez mettre en chantier des articles. Vous effacez une idée qui vous semblait géniale sur le moment et qui se révèle n’être qu’un lieu commun.

    Ayez toujours votre carnet sur vous, car c’est toujours quand on n’a pas de quoi écrire qu’il vous vient des idées.

    3. Dédramatiser l’écriture

    Pour certains, l’écriture constitue un véritable blocage. Et, alors, tous les prétextes sont bons pour repousser le moment de prendre la plume ou de titiller le clavier. La crainte de mal écrire, le « à quoi bon? » ou des réticences plus profondes, les raisons de ne pas écrire sont multiples.

    Pour surmonter ces blocages, un peu de retour sur soi est nécessaire. Quand survient cette sensation de blocages, essayez d’observer ce que vous ressentez. Quelles images, quelles pensées sont associées à cette crainte d’écrire?

    Une fois analysées les causes du problème, forcez vous à écrire, en observant, là encore, ce que vous ressentez. En répétant plusieurs fois cette expérience, vous serez à même d’en savoir un peu plus sur cette difficulté. Et vous parviendrez, petit à petit, à la surmonter.

    Quand vous vous lancez dans l’écriture d’un billet de blog, commencez par écrire une phrase, ou ne serait-ce qu’un mot. Écrivez quelque chose, n’importe quoi. Ensuite, vous corrigerez. Vous pouvez toujours effacer: il n’y a rien de dramatique. Il est bon de dédramatiser l’écriture.

    4. Lire des livres

    Lire des livres régulièrement est sans doute le meilleur moyen d’avoir des idées. Je parle de lire des livres et pas seulement de lire le journal ou sur Internet, car ce n’est pas la même chose.

    Se plonger dans un roman ou lire de la poésie permet de reprendre contact avec les grandes idées des classiques. Vous pouvez également lire des livres traitant du sujet dont parle votre blog.

    Et, surtout, le fait de lire des livres permet de vous confronter avec des textes structurés. Sur Internet, l’écrit est fractionné et, souvent, « prémâché ». Ce n’est qu’en lisant des livres qu’on appréhende l’intégralité d’une pensée ou d’un univers esthétique.

    5. Relire et corriger

    Voilà un aspect de l’écriture qui est souvent négligé, alors que c’est, sans doute, le plus important. Quand vous avez écrit un article, ne le publiez pas tel quel. Laissez-le dans un coin pendant quelques jours, puis relisez-le, corrigez-le et améliorez-le.

    Les corrections concernent principalement ces points:

    _ corriger les fautes d’orthographes

    _ éliminer les lourdeurs d’expressions

    _ faire des phrases courtes

    _ supprimer les adverbes inutiles, voire les adjectifs

    _ placer les idées importantes en début d’article

    _ rédiger un chapeau introductif, qui résume les idées contenues dans l’article

    _ raccourcir le texte, si possible

    6. Le brainstorming

    Pour rechercher des idées, vous pouvez vous lancer dans une séance de brainstorming.

    Vous vous mettez devant une feuille blanche. Pour commencer, écrivez en haut de la feuille une question en rapport avec le thème de votre réflexion. Puis, laissez-vous aller.

    Le brainstorming repose sur quelques principes

    _ s’abstenir de juger ou critiquer les idées proposées (c’est notamment vrai si on réfléchit à plusieurs)

    _ préférer la quantité à la qualité: ne vous arrêtez que lorsque vous avez épuisé toutes les idées

    _ ne pas analyser ou organiser les idées: l’organisation viendra après

    Une fois cette étape effectuée, vous pourrez utiliser des outils de mind mapping ou faire un schéma pour organiser vos idées. Pour préparer l’écriture d’un article, vous mettrez en évidence une hiérarchie des idées: les plus importantes seront traitées en priorité.

    7. Pratiquer l’écriture automatique

    L’écriture automatique a été inventée, dit-on, par les poètes surréalistes André Breton et Philippe Soupault. On peut la pratiquer encore aujourd’hui.

    A quoi peut-elle servir ? C’est une bonne question. Je me garderai bien d’y répondre. Mais je vous encourage à tester l’écriture automatique: c’est une expérience étonnante.

    8. Faire des listes de billets à écrire

    A partir de votre carnet de note (voir 2°) ou à la suite d’une séance de brainstorming (voir 5°), vous pouvez vous constituer une liste de billets à écrire, « un jour, peut-être ». Vous pourrez y puiser le jour où vous n’aurez pas d’inspiration.

    9. Écrire un billet sous forme de liste

    Cette méthode peut être efficace pour écrire des billets facilement lisibles et clairs pour les lecteurs.

    Vous pourrez procéder ainsi:

    _ choisir un sujet d’article

    _ trouver des idées (brainstorming)

    _ hiérarchiser les idées

    _ écrire des titres explicites et clair

    _ rédiger des paragraphes comportant chacun une idée

    10. Écrire avec une contrainte

    Pour trouver de l’inspiration, on peut se lancer dans les jeux d’écriture à contrainte, à l’image de Georges Perec. Perec est l’auteur de la disparition, un roman écrit sans la lettre « e ». Il a expérimenté, tout au long de sa carrière, une grande variété de contraintes d’écriture.

    Je vous souhaite de belles histoires !

    Christophe CARABIN sur Google+

    1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.