Anastore.com

VOGOT
  • Images 2 Twitter 01  Google logo Logo viadeo Linkedin logo recruiting 300x300 Images 3  Logo 8
  • VOGOT

    1 Français sur 3 a recours aux médecines naturelles

    Homéopathie, ostéopathie, phytothérapie ... des soins qui plaisent et font recette, au risque de faire de l'ombre à la médecine traditionnelle. A l'heure actuelle, plus d'un Français sur trois (39%) déclare avoir eu recours aux médecines naturelles au moins une fois dans l’année, souligne une enquête Ifop pour SPAS Organisation. Particulièrement populaire auprès des moins de 35 ans, on observe également que près d’1 femme sur 2 (47%) se fait soigner par la médecine douce. Effet de mode, engouement véritable, les catégories socio-professionnelles les plus élevées (50%) en sont les plus friandes, avant les employés (41%) et les retraités (37%). Une tendance à attribuer aux tarifs en vigueur chez les praticiens, souvent un peu prohibitifs?

     

    1 Français sur 3 a recours aux médecines naturelles

    Accompagnement de pathologies lourdes En tête du palmarès des spécialités les plus recherchées: L’homéopathie (27%) et l’ostéopathie (15%), bien devant la chiropractie, la kinésithérapie, la mésothérapie, le shiatsu ou encore l’aromathérapie, qui restent encore très marginales. Alors que les spécialistes se répandent sur l'effet placebo ou l'impossibilité de vérifier les résultantes de pratiques médicales non conventionnelles, les médecines naturelles sont donc de plus en plus usitées. Pour beaucoup, en particulier les plus de 50 ans, c'est un moyen de prendre moins de médicaments. Pour d'autres, la médecine douce est simplement efficace. Efficaces en matière de prévention (77%), pour traiter les pathologies bénignes (76%) ou liées au stress (77%) mais aussi, signe des temps, en accompagnement des traitements de maladies plus lourdes comme le cancer ou la maladie de Parkinson (55%). Là encore, les plus jeunes et surtout les femmes (31%) se disent les plus convaincus par des pratiques où la prise en compte psychologique du patient est essentielle. Un manque d'écoute qui est d’ailleurs l’un des principaux reproches adressés à la médecine allopathique. Les médecines douces font des émules et on en redemanderait presque... Détail inimaginable il y a quelques années encore, la tendance s'est si bien installée que la moitié des personnes interrogées se disent prêtes à changer de mutuelle de manière à pouvoir bénéficier d'un meilleur remboursement des soins de médecines naturelles ! De même, 82% des sondés pensent que ces médecines pourraient participer pleinement à l’équilibre économique du système de santé en France.

    Christophe CARABIN sur Google+

    4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.